FATOUMATA DIAWARA

Prodige de la pop malienne, Fatoumata Diawara allie folk, jazz et funk à ses influences africaines. Au centre de sa musique, sa voix chaude et touchante, sa guitare rythmique et ses chansons mélodiques racontent avec force une vie parfois difficile.

Tour à tour comédienne et chanteuse, Fatoumata a rencontré Rokia Traoré qui lui a mis une guitare entre les mains et l’a poussée à écrire ses propres chansons. Elle se réapproprie cette image et elle la transpose dans une époque nouvelle, donnant ainsi une perspective résolument africaine au concept d’auteure-compositrice-interprète. Depuis, elle écume les scènes internationales avec une sensibilité pop instinctive.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
Ouverture des abonnements
le sam. 31 août dès 09h
je suis abonnéJe complète mon abonnement ou j'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
Dès le 24 sept.
12h30
J'échange
mon billet
Dès le 24 sept.
12h30
je réserve
sans abonnement
À partir du
mar. 03 déc. dès 12h30
fermer
VEN.20 MARS
À 20H30
DURÉE 1H30
LIEUGRANDE SALLE

TARIF A+

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 29 24 24 10 8  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif Auditorium Seynod
(21 € / 17 € / 10,50 € / 7,50 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

voix, guitare Fatoumata Diawara
batterie Jean Baptiste Gbadoe
basse Sekou Bah
guitare Yacouba Kone
clavier Arecio Smith
ingénieur Paul Riquet Foh
tour manager Pierre Bechet

spectacle en accord avec Montuno Producciones

« À seulement 29 ans, sa palette de compositrice est celle d’une citoyenne du monde. Elle pioche ici et là des influences, mais réussit à les fondre dans l’archétype de la musique malienne en lui donnant un relief où la douceur se confronte à son jeu de guitare ultra-contemporain. En fait, Fatoumata Diawara est en train d’ouvrir un chemin qui se joue des stéréotypes. »
France Inter, Djubaka, 12 DEC. 2018

 

« Guitare électrique en main, elle donne aux chants traditionnels une gifle de modernité, comme pour révéler le dynamisme d’un continent à ceux qui le pensaient ancré dans le passé. Après chaque morceau, son point se lève, prête pour ses combats. »
Ouest France, Baptiste Gouret, 02 JUIN 2019

Distributions Crédits

voix, guitare Fatoumata Diawara
batterie Jean Baptiste Gbadoe
basse Sekou Bah
guitare Yacouba Kone
clavier Arecio Smith
ingénieur Paul Riquet Foh
tour manager Pierre Bechet

spectacle en accord avec Montuno Producciones

La presse en parle

« À seulement 29 ans, sa palette de compositrice est celle d’une citoyenne du monde. Elle pioche ici et là des influences, mais réussit à les fondre dans l’archétype de la musique malienne en lui donnant un relief où la douceur se confronte à son jeu de guitare ultra-contemporain. En fait, Fatoumata Diawara est en train d’ouvrir un chemin qui se joue des stéréotypes. »
France Inter, Djubaka, 12 DEC. 2018

 

« Guitare électrique en main, elle donne aux chants traditionnels une gifle de modernité, comme pour révéler le dynamisme d’un continent à ceux qui le pensaient ancré dans le passé. Après chaque morceau, son point se lève, prête pour ses combats. »
Ouest France, Baptiste Gouret, 02 JUIN 2019