OTHELLO

Shakespeare dans toute sa splendeur… mais pas seulement, car, au-delà des acteurs fascinants, de la superbe scénographie, de l’apport pertinent de la vidéo, c’est une nouvelle lecture de l’œuvre que propose Aurore Fattier, étoile montante de la jeune création contemporaine. Une version passionnément libre, ponctuée de vertigineuses mises en abyme.

Othello, l’invincible chef de guerre chargé de défendre Venise, dont la vaillance et la beauté d’ébène ont gagné le cœur de la blonde Desdémone ; Othello, le héros, a-t-il suffisamment foi en lui-même ? Drame de l’homme qui n’ose croire en l’amour qu’il suscite… et drame de l’altérité. L’ambitieux, l’envieux Iago, traître magnifique et sournois, n’aura aucune peine à trouver les failles de l’armure. Il répandra le poison du doute et sa machination inexorable signera l’arrêt de mort de Desdémone. Aurore Fattier fait de la pièce une œuvre ouverte, dont la subtilité provoque un vrai bonheur de théâtre.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je réserve
sans abonnement
Cette option n'est
pas disponible
fermer
MER.4 | JEU.5 DÉC.
À 19H
DURÉE 3H30 (ENTRACTE COMPRIS)
LIEUGRANDE SALLE

TARIF A

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 29 24 24 10 8  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif Auditorium Seynod
(21 € / 17 € / 10,50 € / 7,50 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

avec Cyril Gueï (Othello), Koen De Sutter (Iago), Marie Diaby (Bianca), Pauline Discry (Desdemona), Fabien Magry (Rodrigo), Vincent Minne (Cassio), Annah Schaeffer (Emilia), Jérôme Varanfrain (Ludovico), Serge Wolf (Brabancio)
mise en scène Aurore Fattier
adaptation et dramaturgie Sébastien Monfè
assisté de Daphné Liégeois
collaboration à l’adaptation et traduction William Nadylam
assistante à la mise en scène et à la dramaturgie Lara Ceulemans
assistante artistique Sarah Brahy
composition musicale Manuel Roland
création costumes Prunelle Rulens
création vidéo Vincent Pinckaers
création lumière Matthieu Ferry
scénographie Sabine Theunissen
en collaboration avec Simon Detienne
création son Jean-Maël Guyot
création maquillage et coiffures Rebecca Flores
direction technique Nathalie Borlée
régie générale et vidéo Dylan Schmit
chef régie plateau Loic Gillet
régie lumière Renaud Minet
caméraman plateau Jessica Champeaux
habilleuse Françoise Hottois
maquilleuse Cindy Planckaert
réalisation des costumes et décors Ateliers du Théâtre de Liège

un spectacle Solarium asbl
production Théâtre de Liège, DC&J Création
avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter
coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre de Namur, Mars – Mons Arts de la Scène, KVS, Bonlieu Scène nationale Annecy, Les Célestins – Lyon, TNT – Théâtre national de Toulouse
avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service Théâtre

Aurore Fattier est comédienne et metteure en scène. Elle est artiste associée aux théâtres de Liège, de Namur et Varia. Sa compagnie, Solarium asbl est conventionnée par la Fédération Wallonie‑Bruxelles. Née en 1980 en Haïti, elle s’intéresse de près à l’écriture contemporaine. Après des études de lettres à Paris (Maîtrise de Lettres Modernes, Université Paris X), elle a suivi la formation en mise en scène à l’école supérieure des arts du spectacle et des techniques de diffusion et de communication de la FWB enBelgique (2006). On lui doit, notamment, les mises en scène de Bug de Tracy Letts, L’amant d’Harold Pinter, de After After, une histoire rêvée du capitalisme, créé au Théâtre de la Balsamine, adaptation plus ou moins libre d’écrits divers, de La possibilité d’une île, d’après Houellebecq, au Festival Émulation,Phèdre de Racine, au Théâtre Varia et enfin du percutant Elisabeth II de Thomas Bernhard, créé en 2015 au Théâtre Varia. On l’a vue en tant que comédienne, entre autres dans Œdipe à Colone de Sophocle, mise en scène de Vincent Sornaga au Théâtre Varia, dans Bérénice, mise en scène de Philippe Sireuil au Théâtre des Martyrs, dans Gouttes dans l’océan, de Fassbinder, mise en scène Caspar Langhoff au Festival Émulation et au Théâtre de la Place, et dans Grisélidis, d’après l’œuvre de Grisélidis Réal, mise en scène Denis Laujol au Théâtre des Tanneurs, ou encore Il ne dansera qu’avec elle, mise en scène d’Antoine Laubin (compagnie De Facto). Elle devrait sortir très prochainement son premier court‑métrage où elle retrouve à nouveau le talentueux Denis Lavant.

« Une tragédie sur la passion, et sur la peur de perdre, de perdre l’amour… »
Aurore Fattier

 

« Avec des accents de free-jazz et des digressions philosophiques sur le concept de l’étranger, Aurore Fattier signe un Othello solennel et sculptural. Jalousie, folie, tragédie : du Shakespeare pur jus ! »
Le Soir, Catherine Makereel, 28 SEPT. 2018

« Dans une mise en scène onirique et un décor somptueux, Aurore Fattier propose un Othello dont l’actualité du texte est renforcée par une pièce qui se veut un feuilleté intertextuel et dont on retiendra aussi le puissant jeu des acteurs. »
Tageblatt, Jeff Schinker, 17 OCT. 2018

À voir aussi

Distributions Crédits

avec Cyril Gueï (Othello), Koen De Sutter (Iago), Marie Diaby (Bianca), Pauline Discry (Desdemona), Fabien Magry (Rodrigo), Vincent Minne (Cassio), Annah Schaeffer (Emilia), Jérôme Varanfrain (Ludovico), Serge Wolf (Brabancio)
mise en scène Aurore Fattier
adaptation et dramaturgie Sébastien Monfè
assisté de Daphné Liégeois
collaboration à l’adaptation et traduction William Nadylam
assistante à la mise en scène et à la dramaturgie Lara Ceulemans
assistante artistique Sarah Brahy
composition musicale Manuel Roland
création costumes Prunelle Rulens
création vidéo Vincent Pinckaers
création lumière Matthieu Ferry
scénographie Sabine Theunissen
en collaboration avec Simon Detienne
création son Jean-Maël Guyot
création maquillage et coiffures Rebecca Flores
direction technique Nathalie Borlée
régie générale et vidéo Dylan Schmit
chef régie plateau Loic Gillet
régie lumière Renaud Minet
caméraman plateau Jessica Champeaux
habilleuse Françoise Hottois
maquilleuse Cindy Planckaert
réalisation des costumes et décors Ateliers du Théâtre de Liège

un spectacle Solarium asbl
production Théâtre de Liège, DC&J Création
avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter
coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre de Namur, Mars – Mons Arts de la Scène, KVS, Bonlieu Scène nationale Annecy, Les Célestins – Lyon, TNT – Théâtre national de Toulouse
avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service Théâtre

Biographie

Aurore Fattier est comédienne et metteure en scène. Elle est artiste associée aux théâtres de Liège, de Namur et Varia. Sa compagnie, Solarium asbl est conventionnée par la Fédération Wallonie‑Bruxelles. Née en 1980 en Haïti, elle s’intéresse de près à l’écriture contemporaine. Après des études de lettres à Paris (Maîtrise de Lettres Modernes, Université Paris X), elle a suivi la formation en mise en scène à l’école supérieure des arts du spectacle et des techniques de diffusion et de communication de la FWB enBelgique (2006). On lui doit, notamment, les mises en scène de Bug de Tracy Letts, L’amant d’Harold Pinter, de After After, une histoire rêvée du capitalisme, créé au Théâtre de la Balsamine, adaptation plus ou moins libre d’écrits divers, de La possibilité d’une île, d’après Houellebecq, au Festival Émulation,Phèdre de Racine, au Théâtre Varia et enfin du percutant Elisabeth II de Thomas Bernhard, créé en 2015 au Théâtre Varia. On l’a vue en tant que comédienne, entre autres dans Œdipe à Colone de Sophocle, mise en scène de Vincent Sornaga au Théâtre Varia, dans Bérénice, mise en scène de Philippe Sireuil au Théâtre des Martyrs, dans Gouttes dans l’océan, de Fassbinder, mise en scène Caspar Langhoff au Festival Émulation et au Théâtre de la Place, et dans Grisélidis, d’après l’œuvre de Grisélidis Réal, mise en scène Denis Laujol au Théâtre des Tanneurs, ou encore Il ne dansera qu’avec elle, mise en scène d’Antoine Laubin (compagnie De Facto). Elle devrait sortir très prochainement son premier court‑métrage où elle retrouve à nouveau le talentueux Denis Lavant.

La presse en parle

« Une tragédie sur la passion, et sur la peur de perdre, de perdre l’amour… »
Aurore Fattier

 

« Avec des accents de free-jazz et des digressions philosophiques sur le concept de l’étranger, Aurore Fattier signe un Othello solennel et sculptural. Jalousie, folie, tragédie : du Shakespeare pur jus ! »
Le Soir, Catherine Makereel, 28 SEPT. 2018

« Dans une mise en scène onirique et un décor somptueux, Aurore Fattier propose un Othello dont l’actualité du texte est renforcée par une pièce qui se veut un feuilleté intertextuel et dont on retiendra aussi le puissant jeu des acteurs. »
Tageblatt, Jeff Schinker, 17 OCT. 2018

À voir aussi