LA VÉRITABLE HISTOIRE DU CHEVAL DE TROIE

Dans l’exil partagé, ils viennent pour conter, chanter, danser peut-être, l’histoire terrible de la fin de Troie. Témoigner, surtout. Dire la fragile épopée des vaincus. Claude Brozzoni renoue avec le souffle épique de l’Antiquité et en tire une fable saisissante d’actualité.

Un spectacle musical, pour faire entendre la voix de ceux que le fracas a jetés sur les routes. Chants de l’exode, musique des errances, mais aussi danse de tous les espoirs. Loin du triomphe des vainqueurs, musicien et comédien, dans la belle simplicité du récit à délivrer, raniment avec passion les épisodes d’une histoire pleine de rebondissements.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je suis abonnéJe complète mon abonnement ou j'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
J'ajoute
ce spectacle
J'échange
mon billet
Cette option n'est
pas disponible
je réserve
sans abonnement
fermer
à voir en famille
MAR.10 | MER.11 | JEU.12 | VEN.13 | SAM.14 DÉC.
À 20H30 | SAUF JEU. À 19H
DURÉE 1H05
dès 9 ans
LIEUSALLE DE CRÉATION

TARIF C

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 29 24 24 10 8  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif Auditorium Seynod
(21 € / 17 € / 10,50 € / 7,50 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

texte Virgile
traduction Paul Veyne, éditions Albin Michel
mise en scène et adaptation Claude Brozzoni
composition musicale et accordéon Claude Gomez
jeu et chant Guillaume Édé
scénographie Élodie Monet
costumes Pascale Robin
lumière Nicolas Faucheux

production Cie Brozzoni
avec le soutien de Bonlieu Scène nationale Annecy
avec le soutien de la SPEDIDAM
La Cie Brozzoni est en convention triennale avec le Ministère de la Culture DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville d’Annecy. Elle reçoit le soutien du Département de la Haute-Savoie

« En une heure, sur un tapis d’Orient, le comédien chanteur Guillaume Edé nous fait voler dans l’imaginaire de l’Odyssée et de l’Énéide. Ses mots rythment, au cliquetis des claquettes et de l’accordéon du virtuose Claude Gomez, un jeu d’acteur vif et précis. »
MEDIAPART, Dashiell Donello, 3 SEPT. 2019

 

« Ode à l’amour et à la paix, cette belle performance musicale contée et chorégraphiée, empruntée aux récits de Virgile et Homère, annihile les frontières temporelles pour faire entendre les voix des exilés de toujours venant à la rencontre des psychés éveillées sur fond de mythologie. (…) Ainsi mythologie antique et privée se confondent-elles pour chanter à l’unisson le désir ardent d’une humanité sans frontière. »
Le Bruit du Off, Yves Kafka, 26 JUIL. 2018

À voir aussi

Distributions Crédits

texte Virgile
traduction Paul Veyne, éditions Albin Michel
mise en scène et adaptation Claude Brozzoni
composition musicale et accordéon Claude Gomez
jeu et chant Guillaume Édé
scénographie Élodie Monet
costumes Pascale Robin
lumière Nicolas Faucheux

production Cie Brozzoni
avec le soutien de Bonlieu Scène nationale Annecy
avec le soutien de la SPEDIDAM
La Cie Brozzoni est en convention triennale avec le Ministère de la Culture DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville d’Annecy. Elle reçoit le soutien du Département de la Haute-Savoie

La presse en parle

« En une heure, sur un tapis d’Orient, le comédien chanteur Guillaume Edé nous fait voler dans l’imaginaire de l’Odyssée et de l’Énéide. Ses mots rythment, au cliquetis des claquettes et de l’accordéon du virtuose Claude Gomez, un jeu d’acteur vif et précis. »
MEDIAPART, Dashiell Donello, 3 SEPT. 2019

 

« Ode à l’amour et à la paix, cette belle performance musicale contée et chorégraphiée, empruntée aux récits de Virgile et Homère, annihile les frontières temporelles pour faire entendre les voix des exilés de toujours venant à la rencontre des psychés éveillées sur fond de mythologie. (…) Ainsi mythologie antique et privée se confondent-elles pour chanter à l’unisson le désir ardent d’une humanité sans frontière. »
Le Bruit du Off, Yves Kafka, 26 JUIL. 2018

À voir aussi