L’OISEAU MIGRATEUR

Un homme dessinateur et une femme clown musicienne. Deux baladins tombés du ciel. En suivant une ligne dessinée sans fin qui ouvre l’imaginaire, L’Oiseau migrateur raconte sur scène l’amitié entre un enfant, Hervé, et un verdier, petit oiseau jaune et gris.

Ensemble, ils apprennent à chanter et danser, et pendant huit ans se nourrissent l’un de l’autre. Dans leur chambre, l’un vole quand son ami reste à terre, quand ils sifflent leurs chants se mêlent et se confondent. Une invitation à opérer une migration, à l’intérieur comme à l’extérieur, du connu vers l’inconnu, d’un territoire à un autre. Un voyage graphique et poétique.

 

Télécharger le programme complet AU TOUR DES ENFANTS
tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je suis abonnéJe complète mon abonnement ou j'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
J'ajoute
ce spectacle
J'échange
mon billet
Cette option n'est
pas disponible
je réserve
sans abonnement
fermer
à voir en famille

Dans le cadre du grand format
Au tour des enfants

SAM.16 NOV.
À 15H ET 18H
DURÉE 45 MIN
dès 6 ans
LIEUSALLE DE CRÉATION

TARIF UNIQUE 7€

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 29 24 24 10 8  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif Auditorium Seynod
(21 € / 17 € / 10,50 € / 7,50 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

texte Delphine Lanza, Dorian Rossel, Marie-Aude Thiel et Hervé Walbecq
mise en scène Dorian Rossel
collaboration à la mise en scène Delphine Lanza
distribution Hervé Walbecq , Marie-Aude Thiel
régie Julien Poupon

production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – Centre Dramatique National
Dorian Rossel / Cie STT

Spectacle créé dans le cadre d’Odyssées en Yvelines 2018, biennale conçue par le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN, en partenariat avec le Conseil départemental des Yvelines, avec l’aide du Ministère de la culture et de la communication – Drac Ile-De-France

Auteur publié à L’École des loisirs, dessinateur et comédien, Hervé Walbecq suit les cours de théâtre du conservatoire du IXe arrondissement et crée avec un groupe de comédiens la Compagnie du Souffleur. Il travaille avec notamment la Cie In Cauda, le Théâtre du Nord-Ouest et le Théâtre du Soleil. Depuis l’enfance, il se réfugie dans son monde imaginaire. Il partage en mots et en dessins sa vision d’un monde absurde, drôle et poétique, dans lequel les rides racontent les secrets d’une vie, les genoux se promènent en troupeaux, les nez s’appellent Jean-Claude et où un lapin miaule comme un chat. L’artiste a toujours été proche des animaux. Enfant, il en a apprivoisé un grand nombre. Du plus petit mammifère à l’insecte le plus improbable.

 

Metteur en scène franco-suisse et diplômé de l’école Serge-Martin à Genève, Dorian Rossel fonde la compagnie STT en 2004. Artiste associé à la Comédie de Genève, il y crée Quartier lointain, Soupçons et L’Usage du monde. Au Théâtre Am Stram Gram, il monte La Tempête de William Shakespeare puis chemine au côté de René Gonzalez au Théâtre Vidy Lausanne. En 2012 il devient Artiste associé au Théâtre Forum Meyrin. Deux ans plus tard, il crée Oblomov à la Comédie de Reims, et Je me mets au milieu mais laissez-moi dormir d’après La maman et la putain de Jean Eustache, présentés au Festival Off d’Avignon. Il crée L’Avare pour les classes et donne divers stages de formation à La Manufacture et à l’ERAC. En 2016, il crée Voyage à Tokyo avec Yoshi Oida, fidèle acteur de Peter Brook. Il est artiste associé à La Garance – scène nationale de Cavaillon.

 

Après des études de lettres classiques, Marie-Aude Thiel étudie le théâtre au Théâtre école d’Aquitaine, puis à l’École Jacques-Lecoq. Elle se forme plus tard au clown avec Éric Blouet et à l’école du Samovar. Elle joue notamment avec Pierre Debauche (La Cerisaie, Dom Juan) et Christelle Harbonn (compagnie Demesten titip). Elle intervient régulièrement en prison avec la compagnie Six pieds sur terre. Elle crée un solo La Veillée d’objetologie et est actuellement en création d’un trio de clown Kokoro.

« C’est une rêverie sur le fil, un moment suspendu, une petite forme à la force fragile comme l’oisillon que l’on recueille et que l’on aide à grandir. (…) Hervé Walbecq et Marie‐Aude Thiel créent avec douceur une bulle théâtrale et visuelle dans laquelle les enfants peuvent vivre l’expérience rare du bruit du temps. »
I/O Gazette, Marie Sorbier, 16 JAN. 2018

 

« Dessins – la délicatesse d’un trait à la craie sur un tableau bleu, des sons et de la musique, ainsi l’éloge de la poésie advient à travers les prestations inspirées de deux performers lunaires – Hervé Walbecq et Marie-Aude Thiel dont l’imagination alliée à la sensation de l’instant accorde une plénitude bienveillante et émerveillée au public. (…) Une aventure scénique délicate et propice aux voyages révélateurs et réparateurs. »
Hottello, Véronique Hotte, 3 FEV. 2018

À voir aussi

Distributions Crédits

texte Delphine Lanza, Dorian Rossel, Marie-Aude Thiel et Hervé Walbecq
mise en scène Dorian Rossel
collaboration à la mise en scène Delphine Lanza
distribution Hervé Walbecq , Marie-Aude Thiel
régie Julien Poupon

production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – Centre Dramatique National
Dorian Rossel / Cie STT

Spectacle créé dans le cadre d’Odyssées en Yvelines 2018, biennale conçue par le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN, en partenariat avec le Conseil départemental des Yvelines, avec l’aide du Ministère de la culture et de la communication – Drac Ile-De-France

Biographies

Auteur publié à L’École des loisirs, dessinateur et comédien, Hervé Walbecq suit les cours de théâtre du conservatoire du IXe arrondissement et crée avec un groupe de comédiens la Compagnie du Souffleur. Il travaille avec notamment la Cie In Cauda, le Théâtre du Nord-Ouest et le Théâtre du Soleil. Depuis l’enfance, il se réfugie dans son monde imaginaire. Il partage en mots et en dessins sa vision d’un monde absurde, drôle et poétique, dans lequel les rides racontent les secrets d’une vie, les genoux se promènent en troupeaux, les nez s’appellent Jean-Claude et où un lapin miaule comme un chat. L’artiste a toujours été proche des animaux. Enfant, il en a apprivoisé un grand nombre. Du plus petit mammifère à l’insecte le plus improbable.

 

Metteur en scène franco-suisse et diplômé de l’école Serge-Martin à Genève, Dorian Rossel fonde la compagnie STT en 2004. Artiste associé à la Comédie de Genève, il y crée Quartier lointain, Soupçons et L’Usage du monde. Au Théâtre Am Stram Gram, il monte La Tempête de William Shakespeare puis chemine au côté de René Gonzalez au Théâtre Vidy Lausanne. En 2012 il devient Artiste associé au Théâtre Forum Meyrin. Deux ans plus tard, il crée Oblomov à la Comédie de Reims, et Je me mets au milieu mais laissez-moi dormir d’après La maman et la putain de Jean Eustache, présentés au Festival Off d’Avignon. Il crée L’Avare pour les classes et donne divers stages de formation à La Manufacture et à l’ERAC. En 2016, il crée Voyage à Tokyo avec Yoshi Oida, fidèle acteur de Peter Brook. Il est artiste associé à La Garance – scène nationale de Cavaillon.

 

Après des études de lettres classiques, Marie-Aude Thiel étudie le théâtre au Théâtre école d’Aquitaine, puis à l’École Jacques-Lecoq. Elle se forme plus tard au clown avec Éric Blouet et à l’école du Samovar. Elle joue notamment avec Pierre Debauche (La Cerisaie, Dom Juan) et Christelle Harbonn (compagnie Demesten titip). Elle intervient régulièrement en prison avec la compagnie Six pieds sur terre. Elle crée un solo La Veillée d’objetologie et est actuellement en création d’un trio de clown Kokoro.

La presse en parle

« C’est une rêverie sur le fil, un moment suspendu, une petite forme à la force fragile comme l’oisillon que l’on recueille et que l’on aide à grandir. (…) Hervé Walbecq et Marie‐Aude Thiel créent avec douceur une bulle théâtrale et visuelle dans laquelle les enfants peuvent vivre l’expérience rare du bruit du temps. »
I/O Gazette, Marie Sorbier, 16 JAN. 2018

 

« Dessins – la délicatesse d’un trait à la craie sur un tableau bleu, des sons et de la musique, ainsi l’éloge de la poésie advient à travers les prestations inspirées de deux performers lunaires – Hervé Walbecq et Marie-Aude Thiel dont l’imagination alliée à la sensation de l’instant accorde une plénitude bienveillante et émerveillée au public. (…) Une aventure scénique délicate et propice aux voyages révélateurs et réparateurs. »
Hottello, Véronique Hotte, 3 FEV. 2018

À voir aussi