JE VOUS AI PRÉPARÉ UN PETIT BIOTRUC AU FOUR
OU MAIS, OÙ EST DONC PASSE JEAN-MICHEL ?

Haro sur les bobos ! Surtout quand ils sont pétris de bonnes et écologiques intentions ! Marielle Pinsard en brosse une satire féroce et hautement réjouissante, menée tambour battant, dans le rythme effréné d’un vaudeville en roue libre, joyeusement décapant !

On est écolo, ou on ne l’est pas ! La soirée d’anniversaire sera donc conditionnée par le pack énergie heures creuses. Et le petit cercle d’amis pourra s’adonner en toute mauvaise foi à la recherche (virtuelle) d’une solution pour la planète. Mais l’individu qui s’invite détient de croustillantes révélations… Comédiens en surchauffe, portes qui claquent et caricature à outrance : la comédie s’emballe, loin du politiquement correct !

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je réserve
sans abonnement
À partir du
mar. 01 déc. dès 12h30
fermer
MER.3 | JEU. 4 FÉV.
À 19H
DURÉE 1H40
LIEUPETITE SALLE

TARIF B

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

texte et mise en scène Marielle Pinsard
assistante à la mise en scène Capucine Lhemanne
scénographie Khaled Khouri
création lumières Jean-Philippe Roy
création son Andrès Garcia
costumes, accessoires Samantha Landragin, Marion Schmid
maquillage Ania Couderc
avec Catherine Salée, Criss Niangouna, Vincent Bonillo, Valerio Scamuffa, Mélanie Zucconi, Pierre Laneyrie, Noémie Griess
administration Cristina Martinoni, Marie-Charlotte Winterhalter

production Cie Marielle Pinsard
coproduction Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre Saint-Gervais, Bonlieu Scène nationale Annecy
avec le Soutien de la Ville de Lausanne, le Canton de Vaud, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Loterie romande, SSA, Fondation Pro Scientia et Arte – Fondation Ernst Göhner

Née en 1968, Marielle Pinsard fait ses classes de comédienne à l’École d’art dramatique de Lausanne de 1989 à 1992. Elle complète sa formation à Berlin et Dessau puis joue sous la direction de plusieurs metteurs en scène suisses. En 2000, elle crée la Compagnie Marielle Pinsard et, sous ce label, écrit des textes qu’elle met elle-même en scène : Comme des couteaux, Les Parieurs, Nous ne tiendrons pas nos promesses, Pyrrhus Hilton.
En parallèle, elle se produit en tant que performer avec des textes conçus pour des occasions particulières et lus par elle-même : Je serai là, Festival IN d’Avignon 2004 dans la section 25e heure, La loi du plus fort, Genève, Lausanne, Catane (Italie), La Chaux-de-Fonds et Berne en 2005. Elle se produit aussi comme conceptrice de spectacles-events à caractère sociologique et interdisciplinaire : Genève je me souviens ; Les Chroniques lausannoises avec le musicien Stéphane Blok ; Les Sept Repas du petit-fils du rabbin du Maroc et de la bâtarde de Lausanne avec le chef à domicile Gabriel Serrero ; Blonde unfuckingbelievable Blond avec plus de 150 blondes en France et en Suisse et La Belle Voisine en France et Suisse, également avec, entre autres, les chansonniers Sarcloret et Michel Bühler.
Elle gagne une bourse d’étude de l’État de Vaud en 2001, puis le Prix vaudois du théâtre en 2004. En janvier 2008, la Compagnie Marielle Pinsard reçoit un premier contrat de confiance de la Ville de Lausanne pour trois ans.
En août 2008, elle est invitée avec le performer et plasticien Massimo Furlan pour participer au Festival IN d’Avignon dans la section qui fait se rencontrer deux mondes artistiques : Sujets à vif. Il s’ensuit, toujours en août 2008, la création d’un texte écrit et mis en scène par elle-même sur le mode du vaudeville : Nous ne tiendrons pas nos promesses. Ce spectacle fait l’ouverture de La Bâtie – Festival de Genève, puis est présenté à l’Arsenic à Lausanne et à l’Oriental-Vevey en novembre de la même année.
Au cours du printemps 2009, son premier recueil de textes dramaturgiques est publié aux Editions Campiche dans la collection Théâtre en camPoche sous le titre Les pauvres sont tous les mêmes et autres pièces.
En 2009, la Fondation Leenaards lui octroie une bourse pour un projet de recherche et d’écriture qu’elle mènera en Afrique en 2010 et 2011. Ce travail aboutira au spectacle En quoi faisons-nous compagnie avec le Menhir dans les landes ? présenté au Théâtre Kléber-Méleau de Lausanne, au Zürcher Theater Spektakel et au Festival de la Bâtie en 2012 et à un recueil de textes sous forme de cahiers de voyages. Ce spectacle est repris au Théâtre de Vidy en novembre 2014 et ensuite présenté au public parisien au Théâtre Le Tarmac.
En 2017, Marielle Pinsard est lauréate du prix Suisse du Théâtre. En 2018, elle crée et met en scène Rock Trading/c’est la faute aux enfants/, un travail en séquences oniriques sur l’homme et le soulèvement des machines, qui est présenté au Théâtre de Vidy-Lausanne, au Théâtre du Loup à Genève et au Tarmac à Paris. Elle présente le biopic musical et théâtral Et à part la musique, qu’est-ce que vous faites ?, en collaboration avec le musicien Marcin de Morsier, dont la première a lieu au Festival de la Cité de Lausanne en juillet 2018.

PEPS
À voir aussi

Distributions Crédits

texte et mise en scène Marielle Pinsard
assistante à la mise en scène Capucine Lhemanne
scénographie Khaled Khouri
création lumières Jean-Philippe Roy
création son Andrès Garcia
costumes, accessoires Samantha Landragin, Marion Schmid
maquillage Ania Couderc
avec Catherine Salée, Criss Niangouna, Vincent Bonillo, Valerio Scamuffa, Mélanie Zucconi, Pierre Laneyrie, Noémie Griess
administration Cristina Martinoni, Marie-Charlotte Winterhalter

production Cie Marielle Pinsard
coproduction Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre Saint-Gervais, Bonlieu Scène nationale Annecy
avec le Soutien de la Ville de Lausanne, le Canton de Vaud, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Loterie romande, SSA, Fondation Pro Scientia et Arte – Fondation Ernst Göhner

Biographie

Née en 1968, Marielle Pinsard fait ses classes de comédienne à l’École d’art dramatique de Lausanne de 1989 à 1992. Elle complète sa formation à Berlin et Dessau puis joue sous la direction de plusieurs metteurs en scène suisses. En 2000, elle crée la Compagnie Marielle Pinsard et, sous ce label, écrit des textes qu’elle met elle-même en scène : Comme des couteaux, Les Parieurs, Nous ne tiendrons pas nos promesses, Pyrrhus Hilton.
En parallèle, elle se produit en tant que performer avec des textes conçus pour des occasions particulières et lus par elle-même : Je serai là, Festival IN d’Avignon 2004 dans la section 25e heure, La loi du plus fort, Genève, Lausanne, Catane (Italie), La Chaux-de-Fonds et Berne en 2005. Elle se produit aussi comme conceptrice de spectacles-events à caractère sociologique et interdisciplinaire : Genève je me souviens ; Les Chroniques lausannoises avec le musicien Stéphane Blok ; Les Sept Repas du petit-fils du rabbin du Maroc et de la bâtarde de Lausanne avec le chef à domicile Gabriel Serrero ; Blonde unfuckingbelievable Blond avec plus de 150 blondes en France et en Suisse et La Belle Voisine en France et Suisse, également avec, entre autres, les chansonniers Sarcloret et Michel Bühler.
Elle gagne une bourse d’étude de l’État de Vaud en 2001, puis le Prix vaudois du théâtre en 2004. En janvier 2008, la Compagnie Marielle Pinsard reçoit un premier contrat de confiance de la Ville de Lausanne pour trois ans.
En août 2008, elle est invitée avec le performer et plasticien Massimo Furlan pour participer au Festival IN d’Avignon dans la section qui fait se rencontrer deux mondes artistiques : Sujets à vif. Il s’ensuit, toujours en août 2008, la création d’un texte écrit et mis en scène par elle-même sur le mode du vaudeville : Nous ne tiendrons pas nos promesses. Ce spectacle fait l’ouverture de La Bâtie – Festival de Genève, puis est présenté à l’Arsenic à Lausanne et à l’Oriental-Vevey en novembre de la même année.
Au cours du printemps 2009, son premier recueil de textes dramaturgiques est publié aux Editions Campiche dans la collection Théâtre en camPoche sous le titre Les pauvres sont tous les mêmes et autres pièces.
En 2009, la Fondation Leenaards lui octroie une bourse pour un projet de recherche et d’écriture qu’elle mènera en Afrique en 2010 et 2011. Ce travail aboutira au spectacle En quoi faisons-nous compagnie avec le Menhir dans les landes ? présenté au Théâtre Kléber-Méleau de Lausanne, au Zürcher Theater Spektakel et au Festival de la Bâtie en 2012 et à un recueil de textes sous forme de cahiers de voyages. Ce spectacle est repris au Théâtre de Vidy en novembre 2014 et ensuite présenté au public parisien au Théâtre Le Tarmac.
En 2017, Marielle Pinsard est lauréate du prix Suisse du Théâtre. En 2018, elle crée et met en scène Rock Trading/c’est la faute aux enfants/, un travail en séquences oniriques sur l’homme et le soulèvement des machines, qui est présenté au Théâtre de Vidy-Lausanne, au Théâtre du Loup à Genève et au Tarmac à Paris. Elle présente le biopic musical et théâtral Et à part la musique, qu’est-ce que vous faites ?, en collaboration avec le musicien Marcin de Morsier, dont la première a lieu au Festival de la Cité de Lausanne en juillet 2018.

PEPS
À voir aussi