QUE DU BONHEUR (Avec vos capteurs)

Quand l’humain et le numérique commencent à fusionner, faut-il pactiser ou résister aux machines ? Réponse à plusieurs tours… Seul en scène, le magicien Thierry Collet interroge la puissance de l’intelligence artificielle qui dépasse désormais ses propres pouvoirs d’illusionniste mentaliste !

Subtiliser un portefeuille et le téléporter afin de le dupliquer pour s’approprier des données confidentielles : le comédien mêle son talent de prestidigitateur aux nouvelles technologies pour mieux aiguiser notre esprit critique. Smartphone en main, Thierry Collet poursuit son cycle sur le mentalisme entamé en 2007 et questionne les limites de notre humanité et le transhumanisme. Sidérant, Que du bonheur est aussi jubilatoire que nourrissant.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je réserve
sans abonnement
À partir du
mar. 01 déc. dès 12h30
fermer
MAR.23 | MER.24 | JEU.25 | VEN.26 | SAM.27 MARS
MAR. ET VEN. À 20H30 | MER. À 15H ET 20H30 | JEU. À 19H | SAM. À 14H30, 17H30 ET 20H30
DURÉE 1H
LIEUSALLE DE CRÉATION

TARIF C

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

conception, effets magiques, interprétation Thierry Collet
assistant de création, interprétation Marc Rigaud
mise en scène Cédric Orain
administratreur Paul Nevo
chargée de diffusion et de développement Julie Fourmond
attaché de production et de d’administration Rémi Sturma
remerciements Romain Lalire et Dylan Foldrin pour leurs conseils techniques, Rémy Berthier et Claire Chastel pour le partage d’idées, Clara Rousseau pour les échanges durant la conception du projet
les effets magiques ont été conçus à partir des travaux de Theodor Annemann, Martin Eisele, Mark Kerstein, Alan Rorrison, Colin Mc Leod, Peter Turner, Dai Vernon
les applications utilisées durant le spectacle sont accessibles en téléchargement Replika, Qlone, Scan 3D, WeCheer, ScandyPro

 

 

production Compagnie Le Phalène
coproduction La Comète Scène Nationale de Châlons-en-Champagne, Le Granit – Scène Nationale – Belfort, Maison de la Culture d’Amiens, Théâtre-Sénart Scène Nationale, La Villette.
avec le soutien Hexagone Scène Nationale Arts Sciences, Maif Social Club

 

La compagnie Le Phalène est conventionnée avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France et reçoit le soutient de la région Île-de-France.

 

Thierry Collet est artiste associé à la Comète, Scène Nationale de Châlons-en-Champagne depuis septembre 2014, et à la Maison de la Culture d’Amiens.

 

La compagnie Le Phalène est partenaire de la Villette dans le cadre du développement du Magic Wip – Villette

Après avoir été formé à la prestidigitation au contact de maîtres, Thierry Collet fait un crochet par la fac de psychologie, se dirige vers le théâtre et rentre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. À sa sortie en 1994, il monte L’Enchanteur où il mêle effets magiques et travail d’acteur pour raconter la quête du Graal avec des cartes à jouer. Après plusieurs spectacles très narratifs, Thierry démarre en 2007 un nouveau cycle autour du mentalisme et aborde des questions plus psychologiques et politiques liées à la manipulation mentale. L’envie d’inventer une magie qui nous questionne et active notre esprit critique s’affirme avec Influences et VRAI/FAUX (rayez la mention inutile) en 2009 puis Qui-Vive en 2012, jusqu’à Je clique donc je suis en 2014 qui aborde la captation des données personnelles. Avec Dans la peau d’un magicien en 2017, il creuse un nouveau sillon croisant parole personnelle et récit de vie, prise de risque et défis à relever, pour interroger la nature de l’expérience magique vécue par le magicien et par le spectateur. Thierry Collet est régulièrement conseiller en effets magiques pour d’autres créateurs – Jean Lambert-Wild, Benjamin Lazar, Jean Lacornerie, Nathalie Pernette… – et dirige des formations, notamment au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, au Centre National des arts du cirque de Châlons-en-Champagne, à La Ferme de Trielle ou avec Superstrat. Depuis 2015, il transmet plusieurs pièces de son répertoire à des magiciennes, rares dans cette profession très masculine. Depuis 2017, il pilote, avec l’équipe du Parc de La Villette à Paris, le Magic Wip, un lieu fabrique et « agitateur de magie » qui croise production et diffusion de spectacles, résidences d’artistes et compagnonnages, formations pour les publics et master class pour la communauté magique. À l’automne 2019, il créé Que Du Bonheur (avec vos capteurs), qui interrogera l’optimisation de l’être humain par les machines et les « pouvoirs magiques » des nouvelles technologies.

À voir aussi

Distributions Crédits

conception, effets magiques, interprétation Thierry Collet
assistant de création, interprétation Marc Rigaud
mise en scène Cédric Orain
administratreur Paul Nevo
chargée de diffusion et de développement Julie Fourmond
attaché de production et de d’administration Rémi Sturma
remerciements Romain Lalire et Dylan Foldrin pour leurs conseils techniques, Rémy Berthier et Claire Chastel pour le partage d’idées, Clara Rousseau pour les échanges durant la conception du projet
les effets magiques ont été conçus à partir des travaux de Theodor Annemann, Martin Eisele, Mark Kerstein, Alan Rorrison, Colin Mc Leod, Peter Turner, Dai Vernon
les applications utilisées durant le spectacle sont accessibles en téléchargement Replika, Qlone, Scan 3D, WeCheer, ScandyPro

 

 

production Compagnie Le Phalène
coproduction La Comète Scène Nationale de Châlons-en-Champagne, Le Granit – Scène Nationale – Belfort, Maison de la Culture d’Amiens, Théâtre-Sénart Scène Nationale, La Villette.
avec le soutien Hexagone Scène Nationale Arts Sciences, Maif Social Club

 

La compagnie Le Phalène est conventionnée avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France et reçoit le soutient de la région Île-de-France.

 

Thierry Collet est artiste associé à la Comète, Scène Nationale de Châlons-en-Champagne depuis septembre 2014, et à la Maison de la Culture d’Amiens.

 

La compagnie Le Phalène est partenaire de la Villette dans le cadre du développement du Magic Wip – Villette

Biographie

Après avoir été formé à la prestidigitation au contact de maîtres, Thierry Collet fait un crochet par la fac de psychologie, se dirige vers le théâtre et rentre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. À sa sortie en 1994, il monte L’Enchanteur où il mêle effets magiques et travail d’acteur pour raconter la quête du Graal avec des cartes à jouer. Après plusieurs spectacles très narratifs, Thierry démarre en 2007 un nouveau cycle autour du mentalisme et aborde des questions plus psychologiques et politiques liées à la manipulation mentale. L’envie d’inventer une magie qui nous questionne et active notre esprit critique s’affirme avec Influences et VRAI/FAUX (rayez la mention inutile) en 2009 puis Qui-Vive en 2012, jusqu’à Je clique donc je suis en 2014 qui aborde la captation des données personnelles. Avec Dans la peau d’un magicien en 2017, il creuse un nouveau sillon croisant parole personnelle et récit de vie, prise de risque et défis à relever, pour interroger la nature de l’expérience magique vécue par le magicien et par le spectateur. Thierry Collet est régulièrement conseiller en effets magiques pour d’autres créateurs – Jean Lambert-Wild, Benjamin Lazar, Jean Lacornerie, Nathalie Pernette… – et dirige des formations, notamment au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, au Centre National des arts du cirque de Châlons-en-Champagne, à La Ferme de Trielle ou avec Superstrat. Depuis 2015, il transmet plusieurs pièces de son répertoire à des magiciennes, rares dans cette profession très masculine. Depuis 2017, il pilote, avec l’équipe du Parc de La Villette à Paris, le Magic Wip, un lieu fabrique et « agitateur de magie » qui croise production et diffusion de spectacles, résidences d’artistes et compagnonnages, formations pour les publics et master class pour la communauté magique. À l’automne 2019, il créé Que Du Bonheur (avec vos capteurs), qui interrogera l’optimisation de l’être humain par les machines et les « pouvoirs magiques » des nouvelles technologies.

À voir aussi