TRIO METRAL

« Le Trio Metral a toutes les qualités d’un grand ensemble, plus une, aussi rare que difficile à obtenir, la respiration commune qu’ils partagent depuis leur plus tendre enfance. » Adoubé en ces mots par le célèbre pianiste Michel Dalberto et encensé par la critique, le Trio a conquis ses lettres de noblesse par sa justesse de ton et un style affirmé.

Dans un programme romantique par excellence, avec Mendelssohn et le célèbre 2e Trio de Schubert, il offrira le pouvoir de rêver et d’entrer en correspondance avec les confidences les plus intimes du compositeur de la Symphonie inachevée.

En partenariat avec Les Amis du Château

 

Au programme
Mendelssohn — Trio no 2 en ut mineur, op. 66, MWV Q 33 | Schubert — Trio no 2 en mi bémol majeur, op. 100, D. 929

tRéserver
Ouverture
des abonnements
le samedi
3 octobre à 9h
fermer
JEU.11 MARS
À 20H30
DURÉE ENV. 1H10 (HORS ENTRACTE)
LIEUMUSÉE-CHÂTEAU / ANNECY

TARIF A

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

violoncelle Justine Metral
violon Joseph Metral
piano Victor Metral

Formés au Conservatoire de Paris, où ils sont respectivement élèves de Philippe Muller et Raphaël Pidoux (violoncelle), Olivier Charlier (violon), Anne Queffélec, Claire-Marie Le Guay et Michel Dalberto (piano), Justine, Joseph et Victor Metral choisissent d’orienter leur carrière vers la musique de chambre et se consacrent au vaste répertoire pour Trio avec piano, en constituant le Trio Metral. Ils se perfectionnent alors auprès de Claire Désert, Amy Flammer, Yovan Markovitch et François Salque, dans la classe duquel ils valident leur Master, puis obtiennent un doctorat de concertistes sous la tutelle de Michel Dalberto, pour qui « le Trio a toutes les qualités d’un grand ensemble, plus une, aussi rare que difficile à obtenir, la respiration commune qu’ils partagent depuis leur plus tendre enfance. Un beau parcours qui leur permet de côtoyer les plus fameuses formations du genre ». Le Trio Metral reçoit aussi les conseils de grands Maîtres dont Gary Hoffman (« Leur très haut niveau instrumental et leurs talents respectifs forcent l’admiration, mais plus encore, leur profonde recherche artistique, allant au cœur même du message humain, émotionnel et spirituel me touche tout particulièrement »), Krzysztof Chorzelski du Quatuor Belcea et Alfred Brendel, dans le cadre de l’European Chamber Music Academy, de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et de ProQuartet dont il est successivement membre et résident. Il participe par ailleurs aux master-class du Quatuor Ysaÿe, du Quatuor Ebène et de Renaud Capuçon (au Festival de Radio-France à Montpellier et au Mozartfest de Würzbourg). Les trois jeunes musiciens sont reconnus pour leur engagement et leur recherche constante d’une riche palette sonore. Leurs caractères sensibles et complémentaires sont source d’une énergie créatrice et d’une complicité dépassant le seul domaine musical puisqu’ils sont unis par leurs indéfectibles liens familiaux : frères et sœur, ils revendiquent leurs racines et leur héritage savoyard, le naturel avec lequel ils vivent leur passion, ainsi qu’une liberté expressive et une joie de vivre qu’ils se plaisent à partager en se délectant des grandes pages du répertoire. Lauréats de nombreux Concours internationaux, ils remportent en 2017 un Premier Prix au Concours International Joseph Haydn à Vienne, ainsi que le Prix du public et le Prix de la meilleure interprétation des Trios de Haydn. Ils se produisent alors à la Cité de la Musique dans le Triple Concerto de Beethoven sous la direction de Philippe Aïche (aux Concerts « Avant-scène » de la Philharmonie de Paris), au Konzerthaus et au Musikverein de Vienne, au Royal Albert Hall à Londres, aux Folles journées de Nantes et dans le cadre de l’Académie du Festival de la Roque d’Anthéron, au Festival Pablo Casals et aux Rencontres artistiques de Bel-Air, au Festival « Jeunes Talents » à Paris, etc. Il est également amené à jouer dans différents pays d’Europe dont Florence, Vilnius, au Festival de l’été Mosan de Belgique, ainsi qu’au Maroc et au Royaume Uni (récital au Festival Piano à Oxford à l’invitation d’Alfred Brendel et de Menahem Pressler). Ils participent par ailleurs à une « Leçon de Musique » de Jean-François Zygel. Lauréat de la Fondation Banque Populaire, le Trio Metral est en résidence à la Fondation Singer-Polignac et bénéficie du soutient de la fondation l’Or du Rhin. Un premier CD des deux Trios de Mendelssohn, très chaleureusement accueilli par la critique et complimenté par la pianiste Martha Argerich, est paru chez Aparté. Le second opus, les deux Trios de Chostakovitch et le celui de Weinberg, enregistré à l’Arsenal de Metz à l’automne 2019, marque le début d’une collaboration avec le label La Dolce Volta.

Distributions Crédits

violoncelle Justine Metral
violon Joseph Metral
piano Victor Metral

Biographie

Formés au Conservatoire de Paris, où ils sont respectivement élèves de Philippe Muller et Raphaël Pidoux (violoncelle), Olivier Charlier (violon), Anne Queffélec, Claire-Marie Le Guay et Michel Dalberto (piano), Justine, Joseph et Victor Metral choisissent d’orienter leur carrière vers la musique de chambre et se consacrent au vaste répertoire pour Trio avec piano, en constituant le Trio Metral. Ils se perfectionnent alors auprès de Claire Désert, Amy Flammer, Yovan Markovitch et François Salque, dans la classe duquel ils valident leur Master, puis obtiennent un doctorat de concertistes sous la tutelle de Michel Dalberto, pour qui « le Trio a toutes les qualités d’un grand ensemble, plus une, aussi rare que difficile à obtenir, la respiration commune qu’ils partagent depuis leur plus tendre enfance. Un beau parcours qui leur permet de côtoyer les plus fameuses formations du genre ». Le Trio Metral reçoit aussi les conseils de grands Maîtres dont Gary Hoffman (« Leur très haut niveau instrumental et leurs talents respectifs forcent l’admiration, mais plus encore, leur profonde recherche artistique, allant au cœur même du message humain, émotionnel et spirituel me touche tout particulièrement »), Krzysztof Chorzelski du Quatuor Belcea et Alfred Brendel, dans le cadre de l’European Chamber Music Academy, de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et de ProQuartet dont il est successivement membre et résident. Il participe par ailleurs aux master-class du Quatuor Ysaÿe, du Quatuor Ebène et de Renaud Capuçon (au Festival de Radio-France à Montpellier et au Mozartfest de Würzbourg). Les trois jeunes musiciens sont reconnus pour leur engagement et leur recherche constante d’une riche palette sonore. Leurs caractères sensibles et complémentaires sont source d’une énergie créatrice et d’une complicité dépassant le seul domaine musical puisqu’ils sont unis par leurs indéfectibles liens familiaux : frères et sœur, ils revendiquent leurs racines et leur héritage savoyard, le naturel avec lequel ils vivent leur passion, ainsi qu’une liberté expressive et une joie de vivre qu’ils se plaisent à partager en se délectant des grandes pages du répertoire. Lauréats de nombreux Concours internationaux, ils remportent en 2017 un Premier Prix au Concours International Joseph Haydn à Vienne, ainsi que le Prix du public et le Prix de la meilleure interprétation des Trios de Haydn. Ils se produisent alors à la Cité de la Musique dans le Triple Concerto de Beethoven sous la direction de Philippe Aïche (aux Concerts « Avant-scène » de la Philharmonie de Paris), au Konzerthaus et au Musikverein de Vienne, au Royal Albert Hall à Londres, aux Folles journées de Nantes et dans le cadre de l’Académie du Festival de la Roque d’Anthéron, au Festival Pablo Casals et aux Rencontres artistiques de Bel-Air, au Festival « Jeunes Talents » à Paris, etc. Il est également amené à jouer dans différents pays d’Europe dont Florence, Vilnius, au Festival de l’été Mosan de Belgique, ainsi qu’au Maroc et au Royaume Uni (récital au Festival Piano à Oxford à l’invitation d’Alfred Brendel et de Menahem Pressler). Ils participent par ailleurs à une « Leçon de Musique » de Jean-François Zygel. Lauréat de la Fondation Banque Populaire, le Trio Metral est en résidence à la Fondation Singer-Polignac et bénéficie du soutient de la fondation l’Or du Rhin. Un premier CD des deux Trios de Mendelssohn, très chaleureusement accueilli par la critique et complimenté par la pianiste Martha Argerich, est paru chez Aparté. Le second opus, les deux Trios de Chostakovitch et le celui de Weinberg, enregistré à l’Arsenal de Metz à l’automne 2019, marque le début d’une collaboration avec le label La Dolce Volta.