VILAIN !

Vilain ! retrace la métamorphose d’une jeune fille, Zoé, héroïne cabossée qui franchit les obstacles du rejet pour parvenir à l’acceptation d’elle-même ! Une interprétation drôle et touchante du conte de Hans Christian Andersen, Le Vilain Petit Canard, mêlé aux écrits de Boris Cyrulnik et de Ronald David Laing. Un récit visuel et musical sur la résilience, cette merveilleuse capacité grâce à laquelle chaque être humain renaît de ses blessures…

Zoé traverse, chante et dessine ses souvenirs, les trous, les ronces, les obstacles comme autant d’étapes constituantes de sa merveilleuse identité. Elle trouve sa voix, une voie pour s’ouvrir un avenir. Vilain ! est une ode à la liberté d’être soi !

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je réserve
sans abonnement
À partir du
mar. 01 déc. dès 12h30
fermer
à voir en famille
MER.24 FÉV.
À 19H
DURÉE 1H10
À PARTIR DE 9 ANS
LIEUPETITE SALLE

TARIF C

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

écriture, conception, mise en scène Alexis Armengol
assistante à la mise en scène Cindy Dalle
avec Nelly Pulicani, Romain Tiriakian, Shih Han Shaw
compositions musicales et chants Romain Tiriakian, Camille Trophème
dessins et film d’animation Felix Blondel, Shih Han Shaw
création et régie son Quentin Dumay
régie son Rémi Billardon, Matthieu Villoteau
création et régie lumière Michèle Milivojevic
costumes Marion Montel
scénographie Heidi Folliet
regard scénographique Caroline Guiela Nguyen
conseil dramaturgique Julien Fišera
régie générale et régie lumière Rémi Cassabé
régie plateau Aurélien Trillot, Stéphane Foucher
diffusion Jessica Régnier et Olivia Bussy – Les 2 Bureaux
presse Francesca Magni
administration, production Marie Lucet, Julie Blanchemanche
logistique Héléna Alet-Quesneau

 

 

Théâtre à cru est conventionné par le Ministère de la culture et de la communication – DRAC Centre-Val de Loire, porté par la Région Centre-Val de Loire et soutenu par la Ville de Tours

 

coproduction Les Scènes du Jura – Scène nationale Dole / Lons-le-Saunier, Théâtre Olympia – Centre dramatique national de Tours, La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve-lez-Avignon, MCB° Maison de la Culture de Bourges – Scène nationale, le Quai – Centre dramatique national d’Angers – Pays de Loire
aide à la création Conseil départemental d’Indre-et-Loire
aide à la résidence et soutien à la diffusion La Minoterie – Pôle de création jeune public et d’éducation artistique, Dijon, CREA / Festival Momix – Scène conventionnée Jeune Public d’Alsace
avec le soutien du Jeune Théâtre National
construction du décor Atelier de la MCB° Maison de la Culture de Bourges – Scène nationale
accueil en résidence La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve-lez-Avignon, Le Quai – Centre dramatique national d’Angers – Pays de Loire, Les Scènes du Jura – Scène nationale Dole / Lons-le-Saunier, le Volapük, Tours, l’Espace Malraux – Scène de Touraine, Scène régionale de Joué-lès-
Tours, le 37éme Parallèle, Tours

Depuis 2000, Théâtre à cru développe un projet artistique et politique qui cherche et continue de donner un regard sur ce qui l’entoure. Savoir ce que nous savons faire. Pour qui nous le faisons. Avec qui. Tenter de nourrir ces questions au fil du temps en les débordant. Être (de) bonne Compagnie et s’écarter de notre chemin dans l’espoir de trouver l’inattendu, au risque de s’égarer. Je crois que nous opérons ainsi depuis le début à Théâtre à cru. Le plus souvent de façon inconsciente. Nous avons certaines fois raconté des histoires, d’autres fois pas du tout, cherchant théâtralement, sans reculer devant les excès, allant du concert à Tchekhov, attachés à l’adresse publique, aux interprètes, à la musique, à varier les médias et les pratiques pour passer le message : nous continuons pour Nous, pour réduire les écarts, pour être ensemble… entre naïveté et obstination.
Alexis Armengol

« Girl power également dans la relecture, plus radicale, du Vilain petit canard. Spectacle sans cesse en mouvement, mêlant théâtre, danse, musique live et arts graphiques, Vilain ! déroutera les trop petits (à partir de 9 ans) mais embarquera les autres dans les aventures de Zoé, alter ego du canard du conte d’Andersen. Spectacle à l’énergie rock, voire hip-hop, « Vilain ! » fait monter l’émotion jusqu’à un flamboyant final. »
Le Parisien, Gregory Plouviez, 20 JUIL. 19

 

« Pluridisciplinaire, quelle belle équipe, quel beau travail pour cette création tout public ! Une narration instantanée qui ébranle le dialogue et la logique pour parvenir à des émotions plus instinctives, une rythmique parfaite, un espace savamment utilisé, des décors hors du temps résolument romanesque. Courrez y emmener vos enfants, à partir de 8 ans. La jeunesse a droit aussi à du théâtre de qualité, subtil, qui va l’enchanter et la remuer intelligemment. »
La Provence, Floriane Boulghobra, 12 JUIL. 19

À voir aussi

Distributions Crédits

écriture, conception, mise en scène Alexis Armengol
assistante à la mise en scène Cindy Dalle
avec Nelly Pulicani, Romain Tiriakian, Shih Han Shaw
compositions musicales et chants Romain Tiriakian, Camille Trophème
dessins et film d’animation Felix Blondel, Shih Han Shaw
création et régie son Quentin Dumay
régie son Rémi Billardon, Matthieu Villoteau
création et régie lumière Michèle Milivojevic
costumes Marion Montel
scénographie Heidi Folliet
regard scénographique Caroline Guiela Nguyen
conseil dramaturgique Julien Fišera
régie générale et régie lumière Rémi Cassabé
régie plateau Aurélien Trillot, Stéphane Foucher
diffusion Jessica Régnier et Olivia Bussy – Les 2 Bureaux
presse Francesca Magni
administration, production Marie Lucet, Julie Blanchemanche
logistique Héléna Alet-Quesneau

 

 

Théâtre à cru est conventionné par le Ministère de la culture et de la communication – DRAC Centre-Val de Loire, porté par la Région Centre-Val de Loire et soutenu par la Ville de Tours

 

coproduction Les Scènes du Jura – Scène nationale Dole / Lons-le-Saunier, Théâtre Olympia – Centre dramatique national de Tours, La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve-lez-Avignon, MCB° Maison de la Culture de Bourges – Scène nationale, le Quai – Centre dramatique national d’Angers – Pays de Loire
aide à la création Conseil départemental d’Indre-et-Loire
aide à la résidence et soutien à la diffusion La Minoterie – Pôle de création jeune public et d’éducation artistique, Dijon, CREA / Festival Momix – Scène conventionnée Jeune Public d’Alsace
avec le soutien du Jeune Théâtre National
construction du décor Atelier de la MCB° Maison de la Culture de Bourges – Scène nationale
accueil en résidence La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve-lez-Avignon, Le Quai – Centre dramatique national d’Angers – Pays de Loire, Les Scènes du Jura – Scène nationale Dole / Lons-le-Saunier, le Volapük, Tours, l’Espace Malraux – Scène de Touraine, Scène régionale de Joué-lès-
Tours, le 37éme Parallèle, Tours

Biographie

Depuis 2000, Théâtre à cru développe un projet artistique et politique qui cherche et continue de donner un regard sur ce qui l’entoure. Savoir ce que nous savons faire. Pour qui nous le faisons. Avec qui. Tenter de nourrir ces questions au fil du temps en les débordant. Être (de) bonne Compagnie et s’écarter de notre chemin dans l’espoir de trouver l’inattendu, au risque de s’égarer. Je crois que nous opérons ainsi depuis le début à Théâtre à cru. Le plus souvent de façon inconsciente. Nous avons certaines fois raconté des histoires, d’autres fois pas du tout, cherchant théâtralement, sans reculer devant les excès, allant du concert à Tchekhov, attachés à l’adresse publique, aux interprètes, à la musique, à varier les médias et les pratiques pour passer le message : nous continuons pour Nous, pour réduire les écarts, pour être ensemble… entre naïveté et obstination.
Alexis Armengol

La presse en parle

« Girl power également dans la relecture, plus radicale, du Vilain petit canard. Spectacle sans cesse en mouvement, mêlant théâtre, danse, musique live et arts graphiques, Vilain ! déroutera les trop petits (à partir de 9 ans) mais embarquera les autres dans les aventures de Zoé, alter ego du canard du conte d’Andersen. Spectacle à l’énergie rock, voire hip-hop, « Vilain ! » fait monter l’émotion jusqu’à un flamboyant final. »
Le Parisien, Gregory Plouviez, 20 JUIL. 19

 

« Pluridisciplinaire, quelle belle équipe, quel beau travail pour cette création tout public ! Une narration instantanée qui ébranle le dialogue et la logique pour parvenir à des émotions plus instinctives, une rythmique parfaite, un espace savamment utilisé, des décors hors du temps résolument romanesque. Courrez y emmener vos enfants, à partir de 8 ans. La jeunesse a droit aussi à du théâtre de qualité, subtil, qui va l’enchanter et la remuer intelligemment. »
La Provence, Floriane Boulghobra, 12 JUIL. 19

À voir aussi