DES COMÈTES

Laure Brisa, harpiste et chanteuse, orchestre un opéra domestique avec tout ce qui l’entoure : une harpe classique, de nombreux micros, des machines, un piano électrique, un séquenceur, une grosse caisse, beaucoup de pédales et une pléiade d’objets. Elle creuse le sillon d’une pop élégante, inspirée d’un rock obscur et d’une poésie enchantée. Ses comptines ensorcelantes sont la promesse d’un moment suspendu dans le temps.

Laure Brisa se tient à la frontière du théâtre et du concert ; là où la poésie et la musicalité propres à chaque langue se croisent et s’emmêlent. Son complice de longue date, Yoann Bourgeois, lui sculpte une scénographie sur mesure, évoquant tour à tour une planète, un carrousel ou un zootrope. Les images apparaissent et disparaissent, enflent et meurent… on y voit de grandes étendues, des cieux colorés. L’espace est traversé par les vents, des brumes, la mer, des comètes et des étoiles, des figures de femmes disparues, de pauvres héros… Un show sonore et visuel enivrant !

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je suis abonnéJe complète mon abonnement ou j'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
Dès le 28 sept.
12h30
J'échange
mon billet
Dès le 28 sept.
12h30
je réserve
sans abonnement
À partir du
sam. 23 oct. dès 12h30
fermer
à voir en famille
MAR.23 | MER.24 NOV.
À 20H30
DURÉE 1H15
À PARTIR DE 9 ANS
LIEUSALLE DE CRÉATION

TARIF C

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

conception, interprétation Laure Brisa
regard extérieur à la mise en scène, aide à la conception scénographique Yoann Bourgeois
direction technique, création lumière Matthieu Etignard et Olivier Germain
ingénieur du son Warren Dongué
conception et construction du décor Johan Chabal
réalisation d’images Paume
régisseur plateau Alise Bacholle
production, diffusion Geneviève Clavelin
administration, suivi de production Pauline Horteur

ce projet est porté par l’association Laure Brisa
remerciements Festival des Nuits secrètes, Théâtre du Vellein, Odyssée d’Eybens, Barbacane, Théâtre de la Bastille, Alexandre Brisa, Romuald, Lauverjon, Canblaster, Nicolas Petitfrère, Marguerite Gâteau, Jean-Vincent Brisa, Nicole Vautier, Manon Poudens, Elise Caron, Jérémie Marketa Adela & Lenka Peyroud, Armelle Vernier, Marion Floras, Marielle Slama, Alya Nazaraly Thomas Duval, Seb Martel, Benoît Gob, Sarah Silverblatt Buser, Marco Burian, Jan Gadzi, Jerôme Imbuchia

En partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Annecy et des Pays de Savoie, dans le cadre du festival Sons d’’Automne

Française d’origine espagnole, suisse et américaine, Laure Brisa a suivi une formation en harpe et chant aux conservatoires de Grenoble et de Fresnes, et de comédienne à l’Institut national supérieur des arts du spectacle de Bruxelles (INSAS).
À sa sortie, elle travaille avec Jean-Vincent Brisa, Chantal Morel, le collectif des Barbarins Fourchus… Dès 2008, elle commence l’écriture d’un solo harpe voix percussions et machines dont elle présente les premiers extraits aux Bouffes du Nord. Elle décide de se consacrer pleinement à cette forme artistique. Sarah Murcia l’aide à la réalisation de son premier disque Leaving Room. Depuis, le solo se développe, Laure se produit dans divers lieux.
Plusieurs versions ont été proposées, dont une forme scénique avec les projections vidéos de Fred Poulet, et des guests ponctuels comme Seb Martel (guitare électrique).
Depuis avril 2020 dans le cadre Des Comètes, son deuxième projet d’album, elle sort un titre à chaque pleine lune et un EP à chaque saison Elle est entourée pour certains morceaux, de producteurs comme Nicolas Petitfrère, Canblaster, Romuald Lauverjon.
La création du spectacle Des Comètes, avec le regard complice de Yoann Bourgeois est en cours.
Des rencontres se font avec d’autres artistes : Laure a accompagné Bartabas à la harpe pour un Lever de Soleil sur l’ile d’Aix ; partagé une carte blanche de Mathurin Bolze à Cherbourg.
Elle a fait la rencontre importante de Yoann Bourgeois. Dès lors, une collaboration régulière s’est mise en place dans certains programmes Tentatives d’approches d’un point de suspension, ainsi qu’avec La Fugue / Trampoline dans le monde entier, et depuis 2014 dans le spectacle Minuit où elle joue sa propre musique.
Elle a accompagné le chanteur Jim Yamouridis aux côtés de Seb Martel, Sarah Murcia, enregistré avec eux The True Blue Skies. Elle a écrit de la musique pour le spectacle radiophonique Je Peux Presque Tout Voir mis en scène par Laurie Bellanca., et enregistré avec Uriel Barthélémi la musique de Noirs comme l’ébène mis en scène par David Girondin Moab. Elle a aussi posé quelques notes de harpe sur l’album Contre Temps de Flavien Berger, et a participé à l’album Chanson de ‘L’ sous la direction de Clément Ducol. Elle a composé et interprété la musique du spectacle Hugo, Celui du Combat mis en scène par Jean Vincent Brisa. Elle a été invitée par Gaspar Claus pour la One Night Stand #2 à la Philharmonie de Paris. Ground Control (Paris) lui a donné carte blanche pour Une Nuit Avec Nous, pour laquelle elle s’est entourée de Canblaster, DJ Slow, Seb Martel, Romuald Lauverjon. Elle a fait une création spéciale en duo avec Canblaster pour le Festival des Nuits Secrètes 2019. Ella a composé avec Romuald Lauverjon la musique du court métrage Lovers d’Alexandre Brisa et elle a collaboré en tant que compositrice ou interprète avec certaines marques de luxes : Roger Vivier, Hermès, Brunello Cuccinelli.
Elle intervient parfois lors de siestes acoustiques de Bastien Lallemant et accompagne régulièrement Maud Geffray sur son projet Still Life.

« Sa double culture, musicale et théâtrale, ses racines, françaises, espagnoles et américaines, nourrissent une musique volontairement éclectique, qui marie magie de la harpe et prouesse de l’électronique, passant allègrement d’une ritournelle traditionnelle à une pop réinventée. Comme un peintre puise dans sa palette, Laure Brisa compose des paysages intimistes, qu’elle rehausse de sa voix – tantôt lyrique, tantôt chuchotée – et de sons savamment retravaillés »
Fréquence Mistral. Renaud Monfourny

 

« Ces comptines hybrides, construites autour de la harpe, laissent alors place à des ambiances ensorcelantes et cinématographiques ou répétitives, creusant le sillon d’une pop à la fois élégante et expérimentale »
Longueur d’ondes

À voir aussi

Distributions Crédits

conception, interprétation Laure Brisa
regard extérieur à la mise en scène, aide à la conception scénographique Yoann Bourgeois
direction technique, création lumière Matthieu Etignard et Olivier Germain
ingénieur du son Warren Dongué
conception et construction du décor Johan Chabal
réalisation d’images Paume
régisseur plateau Alise Bacholle
production, diffusion Geneviève Clavelin
administration, suivi de production Pauline Horteur

ce projet est porté par l’association Laure Brisa
remerciements Festival des Nuits secrètes, Théâtre du Vellein, Odyssée d’Eybens, Barbacane, Théâtre de la Bastille, Alexandre Brisa, Romuald, Lauverjon, Canblaster, Nicolas Petitfrère, Marguerite Gâteau, Jean-Vincent Brisa, Nicole Vautier, Manon Poudens, Elise Caron, Jérémie Marketa Adela & Lenka Peyroud, Armelle Vernier, Marion Floras, Marielle Slama, Alya Nazaraly Thomas Duval, Seb Martel, Benoît Gob, Sarah Silverblatt Buser, Marco Burian, Jan Gadzi, Jerôme Imbuchia

En partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Annecy et des Pays de Savoie, dans le cadre du festival Sons d’’Automne

Biographie

Française d’origine espagnole, suisse et américaine, Laure Brisa a suivi une formation en harpe et chant aux conservatoires de Grenoble et de Fresnes, et de comédienne à l’Institut national supérieur des arts du spectacle de Bruxelles (INSAS).
À sa sortie, elle travaille avec Jean-Vincent Brisa, Chantal Morel, le collectif des Barbarins Fourchus… Dès 2008, elle commence l’écriture d’un solo harpe voix percussions et machines dont elle présente les premiers extraits aux Bouffes du Nord. Elle décide de se consacrer pleinement à cette forme artistique. Sarah Murcia l’aide à la réalisation de son premier disque Leaving Room. Depuis, le solo se développe, Laure se produit dans divers lieux.
Plusieurs versions ont été proposées, dont une forme scénique avec les projections vidéos de Fred Poulet, et des guests ponctuels comme Seb Martel (guitare électrique).
Depuis avril 2020 dans le cadre Des Comètes, son deuxième projet d’album, elle sort un titre à chaque pleine lune et un EP à chaque saison Elle est entourée pour certains morceaux, de producteurs comme Nicolas Petitfrère, Canblaster, Romuald Lauverjon.
La création du spectacle Des Comètes, avec le regard complice de Yoann Bourgeois est en cours.
Des rencontres se font avec d’autres artistes : Laure a accompagné Bartabas à la harpe pour un Lever de Soleil sur l’ile d’Aix ; partagé une carte blanche de Mathurin Bolze à Cherbourg.
Elle a fait la rencontre importante de Yoann Bourgeois. Dès lors, une collaboration régulière s’est mise en place dans certains programmes Tentatives d’approches d’un point de suspension, ainsi qu’avec La Fugue / Trampoline dans le monde entier, et depuis 2014 dans le spectacle Minuit où elle joue sa propre musique.
Elle a accompagné le chanteur Jim Yamouridis aux côtés de Seb Martel, Sarah Murcia, enregistré avec eux The True Blue Skies. Elle a écrit de la musique pour le spectacle radiophonique Je Peux Presque Tout Voir mis en scène par Laurie Bellanca., et enregistré avec Uriel Barthélémi la musique de Noirs comme l’ébène mis en scène par David Girondin Moab. Elle a aussi posé quelques notes de harpe sur l’album Contre Temps de Flavien Berger, et a participé à l’album Chanson de ‘L’ sous la direction de Clément Ducol. Elle a composé et interprété la musique du spectacle Hugo, Celui du Combat mis en scène par Jean Vincent Brisa. Elle a été invitée par Gaspar Claus pour la One Night Stand #2 à la Philharmonie de Paris. Ground Control (Paris) lui a donné carte blanche pour Une Nuit Avec Nous, pour laquelle elle s’est entourée de Canblaster, DJ Slow, Seb Martel, Romuald Lauverjon. Elle a fait une création spéciale en duo avec Canblaster pour le Festival des Nuits Secrètes 2019. Ella a composé avec Romuald Lauverjon la musique du court métrage Lovers d’Alexandre Brisa et elle a collaboré en tant que compositrice ou interprète avec certaines marques de luxes : Roger Vivier, Hermès, Brunello Cuccinelli.
Elle intervient parfois lors de siestes acoustiques de Bastien Lallemant et accompagne régulièrement Maud Geffray sur son projet Still Life.

La presse en parle

« Sa double culture, musicale et théâtrale, ses racines, françaises, espagnoles et américaines, nourrissent une musique volontairement éclectique, qui marie magie de la harpe et prouesse de l’électronique, passant allègrement d’une ritournelle traditionnelle à une pop réinventée. Comme un peintre puise dans sa palette, Laure Brisa compose des paysages intimistes, qu’elle rehausse de sa voix – tantôt lyrique, tantôt chuchotée – et de sons savamment retravaillés »
Fréquence Mistral. Renaud Monfourny

 

« Ces comptines hybrides, construites autour de la harpe, laissent alors place à des ambiances ensorcelantes et cinématographiques ou répétitives, creusant le sillon d’une pop à la fois élégante et expérimentale »
Longueur d’ondes

À voir aussi