GISELLE…

Danseuse émérite d’Anne Teresa De Keersmaeker, Samantha Van Wissen entre en scène, accompagnée de quatre jeunes femmes instrumentistes, pour présenter Giselle, l’archétype du ballet romantique, célébrant la danse de l’amour, la danse qui sauve de la mort. Rêve absolu pour toutes les danseuses étoiles, ce bijou poétique, musical et chorégraphique nécessite des interprètes prodigieuses pour transmettre l’inexprimable et l’ineffable de l’émotion. Elle fait revivre au présent le ballet ancestral et transmet une joie sereine en partageant l’art auquel elle a consacré sa vie.

C’est à Samantha Van Wissen que François Gremaud a demandé d’être « sa » Giselle. De la même façon que dans Phèdre ! où Romain Daroles, seul en scène, raconte la célèbre pièce de Racine, dans Giselle… c’est elle qui révèle toutes les facettes de l’œuvre et du personnage, tantôt oratrice racontant la fable, tantôt ballerine dont le corps mouvant est habité par le vertige de l’amour. Sur une adaptation live de la musique originale d’Adolphe Adam, elle propose une traversée chorégraphique dans l’une des œuvres les plus célèbres du patrimoine classique et la dépoussière avec délicatesse.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je réserve
sans abonnement
À partir du
mer. 01 déc. dès 12h30
fermer
JEU.24 | VEN.25 MARS
JEU. À 19H | VEN. À 20H30
durée 1H50
LIEUPETITE SALLE

TARIF B

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

avec Samantha van Wissen
conception et mise en scène François Gremaud
musique Luca Antignani, d’après Adolphe Adam
musiciennes interprètes
violon Léa Al-Saghir
harpe Tjasha Gafner
flûte Hélèna Macherel
saxophone Sara Zazo Romero
texte François Gremaud, d’après Théophile Gautier et Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges
chorégraphie Samantha van Wissen, d’après Jean Coralli et Jules Perrot assistanat Wanda Bernasconi
son Bart Aga
direction technique 2b company & lumières Stéphane Gattoni – Zinzoline
photographies Dorothée Thébert-Filliger traduction anglaise et surtitres Sarah Jane Moloney
administration, production, diffusion Noémie Doutreleau, Michaël Monney

production 2b company
coproductions Théâtre de Vidy-Lausanne, Théâtre Saint-Gervais, Genève, Bonlieu Scène nationale Annecy, Malraux Scène nationale Chambéry Savoie
dans le cadre du projet PEPS – Plateforme Européenne de Production Scénique
Théâtre de la Ville – Paris / Festival d’Automne à Paris
avec le soutien du programme PEPS de coopération territoriale européenne INTERREG V
La 2b company est au bénéfice d’une convention de soutien conjoint de la Ville de Lausanne et du Canton de Vaud
avec le soutien de la Loterie Romande, Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture, Ernst Göhner Stiftung, Fondation Leenaards, Pour-cent culturel Migros Vaud, Fondation Suisse des Artistes Interprètes

Dans le cadre du projet PEPS Annecy – Chambéry – Genève – Lausanne, soutenu par le programme de coopération territoriale européenne Interreg France-Suisse 2014 – 2020

Née en 1970 à Roermond (Pays‑Bas), Samantha van Wissen entre dans la compagnie Rosas après une formation à la Dans Academie de Rotterdam. Elle participe à de nombreux spectacles, dont ERTS (1992), Mozart / Concert Arias – un moto di gioia (1996), Amor constante más allá de la muerte (1994), Verklärte Nacht (1995), Woud (1996), Work / Travail / Arbeid (2015), Così fan tutte (2017), The Six Brandenburg Concertos (2018). Elle a également dansé dans les spectacles et films Achterland (1994) et Rosas danst Rosas (1997) et dans les reprises de Mikrokosmos, Achterland, Rosas danst Rosas, Rain et Drumming. Depuis 1997, elle fait partie de la compagnie ZOO / Thomas Hauert et dirige des ateliers pour la compagnie P.A.R.T.S.

Né en 1975 à Berne (Suisse), après avoir entamé des études à l‘École cantonale d’Arts de Lausanne (ECAL), François Gremaud suit à Bruxelles une formation de metteur en scène à l’Institut national supérieur des arts du spectacle (INSAS).
Il co-fonde avec Michaël Monney l’association 2b company en 2005, structure avec laquelle il présente sa première création, My Way, qui rencontre un important succès critique et public. Son spectacle Simone, two, three, four en 2009 marque sa première collaboration avec le plasticien Denis Savary, ainsi qu’avec les comédiens Pierre Mifsud, Catherine Büchi et Léa Pohlhammer. En 2009, à partir d’un concept spatio-temporel unique qu’il a imaginé, il présente KKQQ dans le cadre du Festival des Urbaines à Lausanne, qui marque le début de sa collaboration avec Tiphanie Bovay-Klameth et Michèle Gurtner. Produits par la 2b company, ils fondent ensemble le collectif GREMAUD/ GURTNER/BOVAY et sous ce nom co-signent entre 2009 et 2019 Récital, Présentation, Western dramedies, Vernissage, Fonds Ingvar Håkansson, Les Potiers, Les Soeurs Paulin, Pièce et – en collaboration avec Laetitia Dosch – Chorale. Dans le même temps, toujours au sein de la 2b company, François Gremaud poursuit ses activités de metteur en scène et présente Re en 2011, sa seconde collaboration avec Denis Savary. Il crée une première version de Conférence de choses en 2013, spectacle interprété et co-écrit par Pierre Mifsud. Le cycle complet de neuf Conférences de choses est créé en 2015 à Lausanne et Paris. Sa version intégrale dure huit heures et rencontre un important succès critique et public, en Suisse comme en France. Il écrit et met en scène Phèdre ! d’après la pièce éponyme de Jean Racine en 2017. Interprété par le comédien Romain Daroles, le spectacle est joué dans le cadre du Festival d’Avignon 2019. En 2018, il co-écrit et co-interprète Partition(s) avec Victor Lenoble, avec qui il crée Pièce sans acteur(s) en 2020.
Parallèlement à ses activités au sein de la 2b company, François Gremaud se met au service de divers projets. En 2009, il met en scène Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux de Noëlle Renaude pour la Cie La Mezza Luna, plus de 18 heures de spectacle présentées en 18 épisode, spectacle intégralement repris à Théâtre Ouvert à Paris en 2017. En 2014, au Festival d’Automne de Paris, il joue sous la direction de la compagnie française GRAND MAGASIN dans Inventer de nouvelles erreurs. Depuis 2014, au sein du collectif SCHICK/GREMAUD/PAVILLON, il présente X MINUTES, un projet évolutif inédit : le spectacle, d’une durée initiale de 0 minute, s’augmente de 5 nouvelles minutes — jouées dans la langue du pays d’accueil — à chaque fois qu’il est présenté dans un nouveau lieu. Entre deux projets théâtraux, François Gremaud compose des chansons minimalistes (Un dimanche de novembre, album écrit, enregistré et diffusé en un jour) ou festives (Gremo & Mirou, une chanson de Noël chaque année depuis 2008) et intervient régulièrement à la Haute école des arts de la scène La Manufacture à Lausanne, dans les filières Bachelor (comédiens), Master (metteurs en scène), Formation continue et Recherche & Développement.
François Gremaud est lauréat des Prix Suisses de Théâtre 2019.

À voir aussi

Distributions Crédits

avec Samantha van Wissen
conception et mise en scène François Gremaud
musique Luca Antignani, d’après Adolphe Adam
musiciennes interprètes
violon Léa Al-Saghir
harpe Tjasha Gafner
flûte Hélèna Macherel
saxophone Sara Zazo Romero
texte François Gremaud, d’après Théophile Gautier et Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges
chorégraphie Samantha van Wissen, d’après Jean Coralli et Jules Perrot assistanat Wanda Bernasconi
son Bart Aga
direction technique 2b company & lumières Stéphane Gattoni – Zinzoline
photographies Dorothée Thébert-Filliger traduction anglaise et surtitres Sarah Jane Moloney
administration, production, diffusion Noémie Doutreleau, Michaël Monney

production 2b company
coproductions Théâtre de Vidy-Lausanne, Théâtre Saint-Gervais, Genève, Bonlieu Scène nationale Annecy, Malraux Scène nationale Chambéry Savoie
dans le cadre du projet PEPS – Plateforme Européenne de Production Scénique
Théâtre de la Ville – Paris / Festival d’Automne à Paris
avec le soutien du programme PEPS de coopération territoriale européenne INTERREG V
La 2b company est au bénéfice d’une convention de soutien conjoint de la Ville de Lausanne et du Canton de Vaud
avec le soutien de la Loterie Romande, Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture, Ernst Göhner Stiftung, Fondation Leenaards, Pour-cent culturel Migros Vaud, Fondation Suisse des Artistes Interprètes

Dans le cadre du projet PEPS Annecy – Chambéry – Genève – Lausanne, soutenu par le programme de coopération territoriale européenne Interreg France-Suisse 2014 – 2020

Biographie

Née en 1970 à Roermond (Pays‑Bas), Samantha van Wissen entre dans la compagnie Rosas après une formation à la Dans Academie de Rotterdam. Elle participe à de nombreux spectacles, dont ERTS (1992), Mozart / Concert Arias – un moto di gioia (1996), Amor constante más allá de la muerte (1994), Verklärte Nacht (1995), Woud (1996), Work / Travail / Arbeid (2015), Così fan tutte (2017), The Six Brandenburg Concertos (2018). Elle a également dansé dans les spectacles et films Achterland (1994) et Rosas danst Rosas (1997) et dans les reprises de Mikrokosmos, Achterland, Rosas danst Rosas, Rain et Drumming. Depuis 1997, elle fait partie de la compagnie ZOO / Thomas Hauert et dirige des ateliers pour la compagnie P.A.R.T.S.

Né en 1975 à Berne (Suisse), après avoir entamé des études à l‘École cantonale d’Arts de Lausanne (ECAL), François Gremaud suit à Bruxelles une formation de metteur en scène à l’Institut national supérieur des arts du spectacle (INSAS).
Il co-fonde avec Michaël Monney l’association 2b company en 2005, structure avec laquelle il présente sa première création, My Way, qui rencontre un important succès critique et public. Son spectacle Simone, two, three, four en 2009 marque sa première collaboration avec le plasticien Denis Savary, ainsi qu’avec les comédiens Pierre Mifsud, Catherine Büchi et Léa Pohlhammer. En 2009, à partir d’un concept spatio-temporel unique qu’il a imaginé, il présente KKQQ dans le cadre du Festival des Urbaines à Lausanne, qui marque le début de sa collaboration avec Tiphanie Bovay-Klameth et Michèle Gurtner. Produits par la 2b company, ils fondent ensemble le collectif GREMAUD/ GURTNER/BOVAY et sous ce nom co-signent entre 2009 et 2019 Récital, Présentation, Western dramedies, Vernissage, Fonds Ingvar Håkansson, Les Potiers, Les Soeurs Paulin, Pièce et – en collaboration avec Laetitia Dosch – Chorale. Dans le même temps, toujours au sein de la 2b company, François Gremaud poursuit ses activités de metteur en scène et présente Re en 2011, sa seconde collaboration avec Denis Savary. Il crée une première version de Conférence de choses en 2013, spectacle interprété et co-écrit par Pierre Mifsud. Le cycle complet de neuf Conférences de choses est créé en 2015 à Lausanne et Paris. Sa version intégrale dure huit heures et rencontre un important succès critique et public, en Suisse comme en France. Il écrit et met en scène Phèdre ! d’après la pièce éponyme de Jean Racine en 2017. Interprété par le comédien Romain Daroles, le spectacle est joué dans le cadre du Festival d’Avignon 2019. En 2018, il co-écrit et co-interprète Partition(s) avec Victor Lenoble, avec qui il crée Pièce sans acteur(s) en 2020.
Parallèlement à ses activités au sein de la 2b company, François Gremaud se met au service de divers projets. En 2009, il met en scène Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux de Noëlle Renaude pour la Cie La Mezza Luna, plus de 18 heures de spectacle présentées en 18 épisode, spectacle intégralement repris à Théâtre Ouvert à Paris en 2017. En 2014, au Festival d’Automne de Paris, il joue sous la direction de la compagnie française GRAND MAGASIN dans Inventer de nouvelles erreurs. Depuis 2014, au sein du collectif SCHICK/GREMAUD/PAVILLON, il présente X MINUTES, un projet évolutif inédit : le spectacle, d’une durée initiale de 0 minute, s’augmente de 5 nouvelles minutes — jouées dans la langue du pays d’accueil — à chaque fois qu’il est présenté dans un nouveau lieu. Entre deux projets théâtraux, François Gremaud compose des chansons minimalistes (Un dimanche de novembre, album écrit, enregistré et diffusé en un jour) ou festives (Gremo & Mirou, une chanson de Noël chaque année depuis 2008) et intervient régulièrement à la Haute école des arts de la scène La Manufacture à Lausanne, dans les filières Bachelor (comédiens), Master (metteurs en scène), Formation continue et Recherche & Développement.
François Gremaud est lauréat des Prix Suisses de Théâtre 2019.

À voir aussi