LA CHUTE DES ANGES

Suspendus à des cintres, accrochés à un mât chinois mobile, effrayés ou attirés par un rayon de lumière, les sept circassiens habitent un monde onirique. Les anges déploient énergie et poésie pour tenter de prendre leur envol, mais y parviendront-ils ? Alliant cirque, danse, théâtre et cinéma, Raphaëlle Boitel et sa troupe nous livrent ici un message optimiste sur la force intérieure de l’homme et sa capacité de résilience.

Cette chute des anges est celle d’un temps futur… un futur plus ou moins proche où la technologie aura fini par remplacer la nature et contrôler nos faits et gestes. Dans un clair-obscur, Raphaëlle Boitel fait de ses interprètes des anges aux ailes coupées… à moins que ce ne soient les humains qui tentent de s’élever en débusquant, dans l’amour et la beauté du lâcher-prise, la force qui leur permettra de changer l’ordre des choses. Compagnonne des aventures de James Thierrée et d’Aurélien Bory, elle pioche dans le cinéma muet de Chaplin ou le surréalisme des romans d’anticipation pour façonner son univers si singulier. Où il est question de sujets de société préoccupants avec comme point de mire le furieux espoir que les choses changent… Et quand la magie opère, les anges apparaissent !

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je suis abonnéJ'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
J'ajoute
ce spectacle
J'échange
mon billet
Cette option n'est
plus disponible
je réserve
fermer
à voir en famille
MAR.25 | MER.26 JAN.
À 20H30
DURÉE 1H10
À PARTIR DE 10 ANS
LIEUGRANDE SALLE

TARIF B

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

mise en scène et chorégraphie Raphaëlle Boitel
collaborateur artistique, scénographie, lumière Tristan Baudoin
musique originale Arthur Bison
costumes Lilou Hérin
rigging, machinerie complice à la scénographie Nicolas Lourdelle
assistante artistique Clara Henry
sonorisation Arthur Bison
avec Tristan Baudoin, Alba Faivre, Clara Henry, Sonia Laroze, Loïc Leviel, Nicolas Lourdelle, Emily Zuckerman

 

 

production Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel
coproduction OARA (Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine), Agora PNC Boulazac Aquitaine, Le Grand-T, théâtre de Loire-Atlantique, Peak Performances Montclair (USA), Plateforme 2 pôles cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque Théâtre d’Elbeuf, Le Carré Magique, PNC en Bretagne / Lannion, Le Grand R scène nationale de La Roche-sur-Yon, Scène nationale Carré-Colonnes, Relais Culturel d’Argentan, Les 3T – scène conventionnée de Châtellerault, Maillon, Théâtre de Strasbourg – Scène européenne
avec le soutien du Ministère de la Culture, DRAC Nouvelle-Aquitaine, Région Nouvelle-Aquitaine, Ville de Boulazac Isle Manoire, Département de la Dordogne, SPEDIDAM

 

La Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel est en compagnonnage à L’Agora PNC Boulazac Aquitaine

Raphaëlle Boitel naît en 1984, elle commence le théâtre à l’âge de 6 ans. Repérée par Annie Fratellini, elle intègre en 1992 l’École Nationale des Arts du Cirque Fratellini. De 1998 à 2010, elle travaille avec James Thierrée et s’illustre dans La Symphonie du Hanneton et La Veillée des Abysses. Parallèlement à ces 13 années de tournées, elle est interprète au théâtre, au cinéma, dans des films télévisés (dirigée par Marc Lainé, Lisa Guédy, Graham Eatough en Écosse, Luc Meyer, Coline Serreau, Jean-Paul Scarpitta…), elle participe à des évènements (Jean-François Zygel), tourne dans des vidéos clips, et s’illustre sur de longues périodes dans différents cabarets à New York, Miami, Londres… En 2012 elle travaille sous la direction d’Aurélien Bory dans Géométrie de Caoutchouc, fonde sa propre compagnie, et travaille sur ses premières créations personnelles. En 2013, elle mettra en scène son premier spectacle Consolations ou interdiction de passer par dessus bord, avec trois artistes de l’Académie Fratellini, et chorégraphie l’opéra Macbeth à la Scala de Milan, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti.
En 2014, elle crée L’Oublié(e), spectacle grande forme de « cirque théâtre », et en 2015, 5èmes Hurlants qui rend hommage au cirque, accueilli à Bonlieu en 18/19. Peu après, elle chorégraphie l’opéra La Belle Hélène au Théâtre du Châtelet, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti et Pierrick Sorin. En 2017, elle écrit et interprète un solo forme courte La Bête Noire, métaphore de son passé de contorsionniste. Cette année-là, elle chorégraphie également l’opéra baroque Alcione à l’Opéra Comique, mis en scène par Louise Moaty et dirigé par Jordi Savall.
En juillet 2019, elle présente Horizon, un projet dans l’espace public en collaboration avec l’Opéra National de Bordeaux à l’occasion de la saison culturelle Liberté ! Bordeaux 2019. Elle créera en février 2020, Un Contre Un, spectacle jeune public. En mai 2020, Alcione sera présenté au Liceu Opéra Barcelone.

 

Créée en 2012, la cie L’Oublié(e) est dirigée par Raphaëlle Boitel, metteuse en scène et chorégraphe. La Compagnie conçoit un langage physique inscrit dans un univers visuel qui s’écrit dans les trois dimensions du plateau et s’adresse à tous les publics. Il mêle différentes disciplines artistiques : théâtre, cirque, danse, musique et cinéma à travers un travail de lumière ciselé. Le tragique et le comique sont convoqués dans une écriture métaphorique. La création de nouveaux agrès, particulièrement dans le domaine de l’aérien, renouvelle les disciplines traditionnelles.

 

Tristan Baudoin grandit dans un milieu artistique. Passionné d’arts plastiques, à 17 ans il commence à travailler dans les techniques de spectacle. Il se forme principalement en lumière et techniques de plateau. Il multiplie les expériences en spectacle vivant, télévision, événementiels. À partir de 1998, il concentre ses activités sur le théâtre, la musique, la danse, et privilégie les créations, en travaillant avec de nombreux artistes de la région Toulousaine. En 2004 il rencontre Aurélien Bory et rejoint la Cie 111, avec laquelle il s’engage complètement et dont il devient le référent plateau pendant 10 ans. Il y développe ses connaissances en scénographie, machinerie, vols ou en robotique, en pilotant le robot industriel de Sans Objet. En 2011, il rencontre Raphaëlle Boitel et décide de l’accompagner dans ses créations. Il collabore avec elle dans la conception, la scénographie, la lumière et la régie technique sur l’ensemble de ses projets artistiques.

 

Arthur Bison commence à travailler à 19 ans en tant qu’assistant studio pour Dan Levy, compositeur de musique de film et de danse et membre fondateur du groupe The Do. Entre 2006 et 2013, il participe notamment à l’enregistrement du film Darling, et des albums primés A Mouthful et Both Ways Open Jaws. Il suit le groupe en tournée comme technicien et régisseur. En parallèle, il commence à collaborer avec la chorégraphe Johanna Levy en 2008, composant et  enregistrant la musique pour ses pièces Hotel Mind (2008), After (2014) et Twist (2016). Il rencontre Raphaëlle Boitel en 2011 et a depuis écrit et enregistré la musique de ses spectacles L’Oublié(e) (2014), 5es Hurlants (2015), La Chute des Anges (2018), Un contre Un (2020), Le Cycle de l’Absurde (2020).

« Incroyable…. Un mélange de cirque et de danse dans une dystopie mécanisée dont les habitants aspirent à la connexion humaine. […] Extraordinairement conçu et étonnamment émouvant, Raphaëlle Boitel trouve le pouvoir de nous briser le cœur. »
The New York Times, 2019

 

« Visuellement et musicalement superbe »
Theatre Mirror, 2019

 

« L’émerveillement sort des ténèbres et s’infiltre dans notre esprit libéré par le mouvement, la musique et la performance. »
City Living Boston, 2019

À voir aussi

Distributions Crédits

mise en scène et chorégraphie Raphaëlle Boitel
collaborateur artistique, scénographie, lumière Tristan Baudoin
musique originale Arthur Bison
costumes Lilou Hérin
rigging, machinerie complice à la scénographie Nicolas Lourdelle
assistante artistique Clara Henry
sonorisation Arthur Bison
avec Tristan Baudoin, Alba Faivre, Clara Henry, Sonia Laroze, Loïc Leviel, Nicolas Lourdelle, Emily Zuckerman

 

 

production Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel
coproduction OARA (Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine), Agora PNC Boulazac Aquitaine, Le Grand-T, théâtre de Loire-Atlantique, Peak Performances Montclair (USA), Plateforme 2 pôles cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque Théâtre d’Elbeuf, Le Carré Magique, PNC en Bretagne / Lannion, Le Grand R scène nationale de La Roche-sur-Yon, Scène nationale Carré-Colonnes, Relais Culturel d’Argentan, Les 3T – scène conventionnée de Châtellerault, Maillon, Théâtre de Strasbourg – Scène européenne
avec le soutien du Ministère de la Culture, DRAC Nouvelle-Aquitaine, Région Nouvelle-Aquitaine, Ville de Boulazac Isle Manoire, Département de la Dordogne, SPEDIDAM

 

La Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel est en compagnonnage à L’Agora PNC Boulazac Aquitaine

Biographie

Raphaëlle Boitel naît en 1984, elle commence le théâtre à l’âge de 6 ans. Repérée par Annie Fratellini, elle intègre en 1992 l’École Nationale des Arts du Cirque Fratellini. De 1998 à 2010, elle travaille avec James Thierrée et s’illustre dans La Symphonie du Hanneton et La Veillée des Abysses. Parallèlement à ces 13 années de tournées, elle est interprète au théâtre, au cinéma, dans des films télévisés (dirigée par Marc Lainé, Lisa Guédy, Graham Eatough en Écosse, Luc Meyer, Coline Serreau, Jean-Paul Scarpitta…), elle participe à des évènements (Jean-François Zygel), tourne dans des vidéos clips, et s’illustre sur de longues périodes dans différents cabarets à New York, Miami, Londres… En 2012 elle travaille sous la direction d’Aurélien Bory dans Géométrie de Caoutchouc, fonde sa propre compagnie, et travaille sur ses premières créations personnelles. En 2013, elle mettra en scène son premier spectacle Consolations ou interdiction de passer par dessus bord, avec trois artistes de l’Académie Fratellini, et chorégraphie l’opéra Macbeth à la Scala de Milan, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti.
En 2014, elle crée L’Oublié(e), spectacle grande forme de « cirque théâtre », et en 2015, 5èmes Hurlants qui rend hommage au cirque, accueilli à Bonlieu en 18/19. Peu après, elle chorégraphie l’opéra La Belle Hélène au Théâtre du Châtelet, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti et Pierrick Sorin. En 2017, elle écrit et interprète un solo forme courte La Bête Noire, métaphore de son passé de contorsionniste. Cette année-là, elle chorégraphie également l’opéra baroque Alcione à l’Opéra Comique, mis en scène par Louise Moaty et dirigé par Jordi Savall.
En juillet 2019, elle présente Horizon, un projet dans l’espace public en collaboration avec l’Opéra National de Bordeaux à l’occasion de la saison culturelle Liberté ! Bordeaux 2019. Elle créera en février 2020, Un Contre Un, spectacle jeune public. En mai 2020, Alcione sera présenté au Liceu Opéra Barcelone.

 

Créée en 2012, la cie L’Oublié(e) est dirigée par Raphaëlle Boitel, metteuse en scène et chorégraphe. La Compagnie conçoit un langage physique inscrit dans un univers visuel qui s’écrit dans les trois dimensions du plateau et s’adresse à tous les publics. Il mêle différentes disciplines artistiques : théâtre, cirque, danse, musique et cinéma à travers un travail de lumière ciselé. Le tragique et le comique sont convoqués dans une écriture métaphorique. La création de nouveaux agrès, particulièrement dans le domaine de l’aérien, renouvelle les disciplines traditionnelles.

 

Tristan Baudoin grandit dans un milieu artistique. Passionné d’arts plastiques, à 17 ans il commence à travailler dans les techniques de spectacle. Il se forme principalement en lumière et techniques de plateau. Il multiplie les expériences en spectacle vivant, télévision, événementiels. À partir de 1998, il concentre ses activités sur le théâtre, la musique, la danse, et privilégie les créations, en travaillant avec de nombreux artistes de la région Toulousaine. En 2004 il rencontre Aurélien Bory et rejoint la Cie 111, avec laquelle il s’engage complètement et dont il devient le référent plateau pendant 10 ans. Il y développe ses connaissances en scénographie, machinerie, vols ou en robotique, en pilotant le robot industriel de Sans Objet. En 2011, il rencontre Raphaëlle Boitel et décide de l’accompagner dans ses créations. Il collabore avec elle dans la conception, la scénographie, la lumière et la régie technique sur l’ensemble de ses projets artistiques.

 

Arthur Bison commence à travailler à 19 ans en tant qu’assistant studio pour Dan Levy, compositeur de musique de film et de danse et membre fondateur du groupe The Do. Entre 2006 et 2013, il participe notamment à l’enregistrement du film Darling, et des albums primés A Mouthful et Both Ways Open Jaws. Il suit le groupe en tournée comme technicien et régisseur. En parallèle, il commence à collaborer avec la chorégraphe Johanna Levy en 2008, composant et  enregistrant la musique pour ses pièces Hotel Mind (2008), After (2014) et Twist (2016). Il rencontre Raphaëlle Boitel en 2011 et a depuis écrit et enregistré la musique de ses spectacles L’Oublié(e) (2014), 5es Hurlants (2015), La Chute des Anges (2018), Un contre Un (2020), Le Cycle de l’Absurde (2020).

La presse en parle

« Incroyable…. Un mélange de cirque et de danse dans une dystopie mécanisée dont les habitants aspirent à la connexion humaine. […] Extraordinairement conçu et étonnamment émouvant, Raphaëlle Boitel trouve le pouvoir de nous briser le cœur. »
The New York Times, 2019

 

« Visuellement et musicalement superbe »
Theatre Mirror, 2019

 

« L’émerveillement sort des ténèbres et s’infiltre dans notre esprit libéré par le mouvement, la musique et la performance. »
City Living Boston, 2019

À voir aussi