LES FRÈRES KARAMAZOV

Et si le roman-fleuve de Dostoïevski était – entre autres – un polar ? Qui donc a tué le père ? Et pourquoi ? Et si tous étaient coupables ? Sous le récit, le clin d’œil de la farce et, tapies sous la farce, d’insondables questions métaphysiques… Mais, pour Sylvain Creuzevault, le rire de la bouffonnerie est bien là. Pour les douze acteurs tout feu tout flamme, c’est un formidable terrain de jeu !

Notre terreur, Le Capital et son singe, Angelus novus – Antifaust… le théâtre turbulent de Sylvain Creuzevault se construit avec sa constellation d’acteurs. L’humour magistral des Frères Karamazov leur ouvre le chemin d’un jeu survolté, débordant, farcesque. Parce que « le Russe rit très souvent où il faudrait pleurer », il faut savoir se moquer du désastre ! Dostoïevski est un continent que Creuzevault ne cesse d’explorer, acharné à en révéler toute son étendue : mise en question de Dieu, de la justice, de la grâce… et subtile mécanique du retournement. Les meilleures intentions engendrent parfois des catastrophes ! Le faux roman policier des Karamazov, qui s’enracine dans les questions existentielles, offre en surface des bouquets de rires auxquels il est difficile de résister.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je suis abonnéJe complète mon abonnement ou j'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
Dès le 28 sept.
12h30
J'échange
mon billet
Dès le 28 sept.
12h30
je réserve
sans abonnement
À partir du
mer. 01 déc. dès 12h30
fermer
JEU.24 | VEN.25 MARS
À 19H
EN CRÉATION | DURÉE ENV. 4H (ENTRACTE COMPRIS)
LIEUGRANDE SALLE

TARIF A

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

d’après Fédor Dostoïevski
traduction André Markowicz
adaptation mise en scène Sylvain Creuzevault
avec Nicolas Bouchaud, Sylvain Creuzevault, Servane Ducorps, Vladislav Galard, Arthur Igual, Sava Lolov, Pauline Lorillard, Frédéric Noaille, Blanche Ripoche, Sylvain Sounier
et avec les musiciens Sylvaine Hélary et Antonin Rayon
dramaturgie Julien Allavéna
création musique Sylvaine Hélary et Antonin Rayon
son et régie générale Michaël Schaller
scénographie Jean-Baptiste Bellon
régie plateau et vidéo Valentin Dabbadie
costumes Gwendoline Bouget
stagiaire costumes Suzanne Devaux
maquillage Mytil Brimeur
masques Loïc Nébréda
production et diffusion Élodie Régibier
administration de tournée Anne-Lise Roustan

production Le Singe
coproduction Bonlieu scène nationale Annecy, Odéon Théâtre de l’Europe, Festival d’Automne à Paris, L’empreinte scène nationale Brive-Tulle, Les Treize vents centre dramatique national de Montpellier, La Coursive, scène nationale de la Rochelle

Né en 1982, cofondateur du groupe d’ores et déjà, Sylvain Creuzevault signe sa première mise en scène en 2003 (Les Mains bleues de Larry Tremblay), puis monte en 2005 Visage de feu de Marius von Mayenburg. À l’Odéon, il a participé à la création de Fœtus dans le cadre du festival Berthier‘06, puis met en scène Baal, de Brecht (2006).
Le Père tralalère, créé au Théâtre-Studio d’Alfortville en 2007, est repris à La Colline, où Sylvain Creuzevault met en scène en même temps Notre terreur (2009). Suivent, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, Le Capital et son Singe en 2014, et Angelus Novus AntiFaust, créé au TNS en 2016. Depuis 2017, il est installé à Eymoutiers, en Haute-Vienne, où il transforme d’anciens abattoirs en lieu de théâtre avec le groupe Ajedtes Erod.

À voir aussi

Distributions Crédits

d’après Fédor Dostoïevski
traduction André Markowicz
adaptation mise en scène Sylvain Creuzevault
avec Nicolas Bouchaud, Sylvain Creuzevault, Servane Ducorps, Vladislav Galard, Arthur Igual, Sava Lolov, Pauline Lorillard, Frédéric Noaille, Blanche Ripoche, Sylvain Sounier
et avec les musiciens Sylvaine Hélary et Antonin Rayon
dramaturgie Julien Allavéna
création musique Sylvaine Hélary et Antonin Rayon
son et régie générale Michaël Schaller
scénographie Jean-Baptiste Bellon
régie plateau et vidéo Valentin Dabbadie
costumes Gwendoline Bouget
stagiaire costumes Suzanne Devaux
maquillage Mytil Brimeur
masques Loïc Nébréda
production et diffusion Élodie Régibier
administration de tournée Anne-Lise Roustan

production Le Singe
coproduction Bonlieu scène nationale Annecy, Odéon Théâtre de l’Europe, Festival d’Automne à Paris, L’empreinte scène nationale Brive-Tulle, Les Treize vents centre dramatique national de Montpellier, La Coursive, scène nationale de la Rochelle

Biographie

Né en 1982, cofondateur du groupe d’ores et déjà, Sylvain Creuzevault signe sa première mise en scène en 2003 (Les Mains bleues de Larry Tremblay), puis monte en 2005 Visage de feu de Marius von Mayenburg. À l’Odéon, il a participé à la création de Fœtus dans le cadre du festival Berthier‘06, puis met en scène Baal, de Brecht (2006).
Le Père tralalère, créé au Théâtre-Studio d’Alfortville en 2007, est repris à La Colline, où Sylvain Creuzevault met en scène en même temps Notre terreur (2009). Suivent, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, Le Capital et son Singe en 2014, et Angelus Novus AntiFaust, créé au TNS en 2016. Depuis 2017, il est installé à Eymoutiers, en Haute-Vienne, où il transforme d’anciens abattoirs en lieu de théâtre avec le groupe Ajedtes Erod.

À voir aussi