THE FLUID FORCE OF LOVE

L’immense Jan Fabre, monstre sacré des arts visuels et de la scène, vient encore une fois bousculer les conventions et les genres ! Avec le public pour témoin et juge, dans un décor strict de salle de classe, il lance ses neuf interprètes débridés à la poursuite de l’essence même de l’amour, un enfant de bohème qui n’a jamais connu ni de lois ni de genre. Danser la liberté d’être simplement soi n’est-il pas suffisant ? Le désordre, engendré par l’amour et le désir, envahit et transgresse rapidement l’ordonnancement rassurant de la salle de classe, les uniformes scolaires se transforment avec une inventivité exceptionnelle, les corps se tendent dans une performance physique hors normes et spectaculaire. C’est beau comme un hymne à la liberté d’être soi !

Qui sommes-nous, au juste ? Qui aimons-nous vraiment ? Et comment ? À l’heure des coming out libérateurs qui invitent à affirmer enfin notre identité profonde, sortir du placard reste un acte radical. Jan Fabre répond à l’étiquetage de nos sexualités par un humour débridé et folâtre, proche des Monty Python. Dépliant l’éventail fascinant de tous les amours possibles, des fantasmes singuliers, il renverse la bien-pensance, érige un éloge à la liberté d’aimer, vitale et insaisissable, comme le fluide nécessaire qui circule en nous tous. En faisant voltiger l’absurde, le sérieux et l’hilarant, le grand maître de la scène européenne nous bouscule à grands coups de burlesque. Attention, les « guerriers de la beauté » sortent du placard !

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je suis abonnéJe complète mon abonnement ou j'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
Dès le 28 sept.
12h30
J'échange
mon billet
Dès le 28 sept.
12h30
je réserve
sans abonnement
À partir du
mar. 28 sept. dès 12h30
fermer
made in Annecy

EN Anglais, Français, Italien, SURTITRÉ EN FRANÇAIS

MER.20 | JEU.21 | VEN.22 | SAM.23 OCT.
À 20H30 | SAUF JEU. À 19H
DURÉE 1H20
À PARTIR DE 16 ANS
LIEUGRANDE SALLE

TARIF A

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

texte, mise en scène, et chorégraphie Jan Fabre
musique Hao Wu
avec Sylvia Camarda, Annabelle Chambon, Cédric Charron, Conor Doherty, Stella Höttler, Ivana Jozić, Pietro Quadrino, Matteo Sedda, Irene Urciuoli
scénographie, costumes Jan Fabre
dramaturgie et assistante à la mise en scène Miet Martens
lumière Wout Janssens
technicien Wout Jansens
production manager Alma Auer
business coordinator Joost Claes
diffusion internationale Laurent Langlois

 

 

 

 

production Troubleyn Jan Fabre
coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy (FR), Charleroi danse, Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles (BE), Teatro Central Sevilla (ES) et Perpodium (BE)
avec le soutien de la Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge | Jan Fabre est soutenu par le ministère de la Culture de la communauté flamande

Né à Anvers en 1958, ayant entamé son activité artistique à la fin des années 1970, Jan Fabre développe une œuvre protéiforme au croisement des arts plastiques, de l’écriture, du théâtre, de la danse et de la performance. Coutumier des projets scéniques hors normes (à l’instar du récent Mount Olympus, long de 24 heures), souvent polémiques, il fait partie de cette génération de metteurs en scène et chorégraphes flamands qui ont insufflé un puissant vent de renouveau dans le champ du spectacle vivant.
Apparemment sans limites, son imagination et son énergie créatrice peuvent se déployer pleinement dans l’enceinte du Laboratorium. Tel est le nom donné par Jan Fabre au vaste bâtiment (environ 2 500m²) mis à sa disposition par la municipalité d’Anvers. Superbement réaménagé, ce lieu est d’autant plus inspirant qu’il est parsemé d’œuvres d’art conçues spécifiquement pour le site : un parfait laboratoire de la création pour Troubleyn, la compagnie de Jan Fabre – Troubleyn étant le nom de famille de sa mère.
Dans le cadre d’un focus sur l’œuvre de Jan Fabre, le FAB propose de découvrir trois spectacles récents : Preparatio Mortis, solo créé en 2010, The Generosity of Dorcas, solo créé en juin dernier (et présenté en première française), et Belgian rules/Belgium rules, formidable pièce-fleuve créée en 2017 et entièrement dédiée à la Belgique.

« Un style très Fabre, alliant le texte et la danse, poussant à la limite le geste et le mot, mais en même temps formidablement esthétique. Marque de fabrique de la maison. […] Le metteur en scène belge n’a pas cessé de travailler toute cette année à son siège, mais la répétition à Bonlieu est ce qui se rapproche le plus d’une représentation que sa compagnie a faite depuis le début de la pandémie. Un espace simulacre avec une porte fermée, qui était l’antithèse de la reconnexion tant désirée avec le public. »
El Pais, Raquel Vidales, 14 AVR. 21

À voir aussi

Distributions Crédits

texte, mise en scène, et chorégraphie Jan Fabre
musique Hao Wu
avec Sylvia Camarda, Annabelle Chambon, Cédric Charron, Conor Doherty, Stella Höttler, Ivana Jozić, Pietro Quadrino, Matteo Sedda, Irene Urciuoli
scénographie, costumes Jan Fabre
dramaturgie et assistante à la mise en scène Miet Martens
lumière Wout Janssens
technicien Wout Jansens
production manager Alma Auer
business coordinator Joost Claes
diffusion internationale Laurent Langlois

 

 

 

 

production Troubleyn Jan Fabre
coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy (FR), Charleroi danse, Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles (BE), Teatro Central Sevilla (ES) et Perpodium (BE)
avec le soutien de la Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge | Jan Fabre est soutenu par le ministère de la Culture de la communauté flamande

Biographie

Né à Anvers en 1958, ayant entamé son activité artistique à la fin des années 1970, Jan Fabre développe une œuvre protéiforme au croisement des arts plastiques, de l’écriture, du théâtre, de la danse et de la performance. Coutumier des projets scéniques hors normes (à l’instar du récent Mount Olympus, long de 24 heures), souvent polémiques, il fait partie de cette génération de metteurs en scène et chorégraphes flamands qui ont insufflé un puissant vent de renouveau dans le champ du spectacle vivant.
Apparemment sans limites, son imagination et son énergie créatrice peuvent se déployer pleinement dans l’enceinte du Laboratorium. Tel est le nom donné par Jan Fabre au vaste bâtiment (environ 2 500m²) mis à sa disposition par la municipalité d’Anvers. Superbement réaménagé, ce lieu est d’autant plus inspirant qu’il est parsemé d’œuvres d’art conçues spécifiquement pour le site : un parfait laboratoire de la création pour Troubleyn, la compagnie de Jan Fabre – Troubleyn étant le nom de famille de sa mère.
Dans le cadre d’un focus sur l’œuvre de Jan Fabre, le FAB propose de découvrir trois spectacles récents : Preparatio Mortis, solo créé en 2010, The Generosity of Dorcas, solo créé en juin dernier (et présenté en première française), et Belgian rules/Belgium rules, formidable pièce-fleuve créée en 2017 et entièrement dédiée à la Belgique.

La presse en parle

« Un style très Fabre, alliant le texte et la danse, poussant à la limite le geste et le mot, mais en même temps formidablement esthétique. Marque de fabrique de la maison. […] Le metteur en scène belge n’a pas cessé de travailler toute cette année à son siège, mais la répétition à Bonlieu est ce qui se rapproche le plus d’une représentation que sa compagnie a faite depuis le début de la pandémie. Un espace simulacre avec une porte fermée, qui était l’antithèse de la reconnexion tant désirée avec le public. »
El Pais, Raquel Vidales, 14 AVR. 21

À voir aussi