RIEN ?

Avez-vous déjà bayé aux corneilles, désœuvré comme un rat mort ? Pourtant, c’est souvent dans ces moments de latence que peut germer la bonne idée. La compagnie Monsieur K déniche toutes les possibilités de ce « rien » fécond… Décidément, l’ennui porte conseil !

Mais l’ennui existe-t-il vraiment ? N’est-ce pas plutôt l’arrivée d’un temps enfin disponible, ouvert, à soi, qui nous extrait heureusement de la frénésie contemporaine ? N’est-ce pas dans ce moment d’apnée que l’enfant démuni se découvre plein de ressources ? Romuald Leclerc et Laura Boudou, dans leur théâtre dansé à la poésie teintée d’humour, explorent cette liberté de l’enfance. Un spectacle doucement subversif, mis en scène par l’inclassable Patrice Thibaud, maestro dans l’art subtil et délicat de la comédie. Ne rien faire, mais le mieux possible, avec tous les sens en éveil… et le désœuvrement devient grandiose et burlesque !

tRéserver
Ouverture
des abonnements
le samedi
27 août à 9h
fermer
à voir en famille
MER.11 ET VEN.13 JAN.
À 19H
DURÉE ENV. 45 MIN
À PARTIR DE 6 ANS
LIEUSALLE DE CRÉATION

TARIF PETITS ET GRANDS
(+ SÉANCES SCOLAIRES)

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

idée originale Romuald Leclerc
mise en scène Patrice Thibaud
conception et interprétation Laura Boudou et Romuald Leclerc
création sonore Bertrand Blessing
création lumière et régie Sébastien Merlin
costumes Anne-Laure Futin
production, diffusion Natacha Frottier

 

 

coproduction Esplanade du Lac Scène Régionale-Divonne les Bains, OCA Bonneville, Culturral Sallanches, Le Pôle Alby, Le Quai des Arts Rumilly
partenaires de production Bonlieu Scène nationale Annecy, Théâtre des Collines Scène Régionale Annecy, Ville de La Tour du Pin, Le PlatO Romans sur Isère, Résidence Association Département Haute Savoie, Arts Fabrik-Cie Yann Lheureux Montpellier

Rien ? bénéficie de la coproduction Groupe des 20 – Scènes publiques Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

 

Romuald Leclerc commence sa carrière de comédien en 1998 avec la Cie Brozzoni. Il rencontre Boris Charmatz pour lequel il est interprète dans Con forts fleuve. Ces expériences sont les points de naissance d’une direction artistique tournée vers le théâtre et la danse. Il rejoint en 2000 la cie Mystère bouffe et travaille sous la direction de Carlo Boso pendant 3 ans. De 2002 à 2008, il est interprète pour la compagnie Gambit avec laquelle il réalisera 6 créations. Fin 2008, il crée la Compagnie Monsieur K et continue ses nombreuses collaborations notamment avec Ami Hattab (2010) et Cédric Paga/Ludor Citrik (2015) avec qui, il prend conscience de la puissance funambulesque de l’art du clown. Le personnage Monsieur K voit le jour en 2018 avec le solo Juste avant que la glace ne cède. C’est le début d’une programmation estivale dans les festivals. Cette direction est confirmée avec On the Road, d’après Patrick Kermann qui depuis 2020 s’est joué plus de 200 fois dans l’espace urbain. Depuis 2019, il travaille avec Patrice Thibaud qui signe la mise en scène de Pièce courte, version longue, actuellement en tournée et, la prochaine création tournée vers le jeune public Rien ?. D’autres projets d’écriture à 4 mains avec Patrice Thibaud sont en gestation qui partagent un goût certain pour le théâtre, la danse, le burlesque et le rythme.

La carrière de Patrice Thibaud est une histoire de rencontres. Après dix ans de collaboration avec des compagnies théâtrales et musicales, notamment avec Michèle Guigon, le comédien intègre en 1995 la troupe du Centre dramatique national de Reims sous la direction de Christian Schiaretti où il se fait remarquer dans la série Ahmed d’Alain Badiou et Les Visionnaires de Desmarets de Saint-Sorlin. En 2001, il rencontre Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, créateurs des Deschiens. Avec eux, il joue au théâtre dans La Cour des grands et Les Étourdis, et participe aux opéras L’Enlèvement au sérail de Mozart et L’Étoile de Chabrier. En 2008, il écrit, met en scène et interprète, au Théâtre National de Chaillot, le spectacle Cocorico, comédie burlesque alliant pantomime et musique, puis Jungles en 2011 et joue en 2013 dans le spectacle de Joseì Montalvo, Don Quichotte du Trocadéro. Artiste associé à la Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne, il met en scène Bobine de singes et Fair-play en 2012. En 2015, il crée Franito au Théâtre de Nîmes.
Parallèlement à sa carrière théâtrale, il travaille pour Canal + et le cinéma. Depuis 2015, Patrice Thibaud est artiste associé permanent en production déléguée au Théâtre de Nîmes.

Sous l’impulsion de Romuald Leclerc, la compagnie voit le jour en 2008 avec Tout va bien Monsieur K, pièce de danse-théâtre sur le quotidien d’un couple.
Depuis, 9 pièces sont créées mêlant danse, théâtre, mime, clown, autour d’un dénominateur commun : comment le quotidien peut-il quitter sa banalité en révélant son extraordinaire ? Savourant les détournements de l’insignifiant, de l’ordinaire, Romuald Leclerc amène drôlerie et humour dans toutes ses pièces, sa danse ludique teintée d’ironie et de légèreté, permet au public d’avoir une image désacralisée de la danse. La volonté de Romuald a toujours été de jouer non seulement dans des théâtres mais aussi dans des lieux non dédiés au spectacle vivant (tournées Festival Danse au Fil d’Avril Drôme/Ardèche, CCAS centres pour ados, ligue de l’enseignement, milieu carcéral, EHPAD…). Romuald a su s’entourer d’artistes singuliers et puissants à l’instar du metteur en scène et comédien Patrice Thibaud (Pièce courte, version longue et Rien ?) de la comédienne, écrivaine et metteure en scène Françoise Sliwka (Dans un bus et Pièce courte, version longue) ou encore du musicien Bertrand Blessing (…2 à 3). Parallèlement, la compagnie n’a cessé de développer des actions culturelles et pédagogiques. Sa très belle expérience en résidence associée au Théâtre des Collines lui confère une expérience incomparable. Romuald Leclerc a mis en place 2 créations professionnels/amateurs (ados/adultes) : Dans un bus et Le banquet, offrant ainsi une large vision de sa transversalité artistique. La transmission de ses savoir-faire artistiques lui permet d’aller à la rencontre de nouveaux publics. Ce que Romuald propose, c’est un partage d’expérience plus qu’une simple action pédagogique. Les actions culturelles de la compagnie s’adressent à tous les publics, du néophyte au plus aguerri, du plus petit au plus grand. De créations en rencontres, la compagnie creuse son sillon entre danse et théâtre en cherchant à créer de nouveaux possibles.

Distributions Crédits

idée originale Romuald Leclerc
mise en scène Patrice Thibaud
conception et interprétation Laura Boudou et Romuald Leclerc
création sonore Bertrand Blessing
création lumière et régie Sébastien Merlin
costumes Anne-Laure Futin
production, diffusion Natacha Frottier

 

 

coproduction Esplanade du Lac Scène Régionale-Divonne les Bains, OCA Bonneville, Culturral Sallanches, Le Pôle Alby, Le Quai des Arts Rumilly
partenaires de production Bonlieu Scène nationale Annecy, Théâtre des Collines Scène Régionale Annecy, Ville de La Tour du Pin, Le PlatO Romans sur Isère, Résidence Association Département Haute Savoie, Arts Fabrik-Cie Yann Lheureux Montpellier

Rien ? bénéficie de la coproduction Groupe des 20 – Scènes publiques Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

 

Biographie

Romuald Leclerc commence sa carrière de comédien en 1998 avec la Cie Brozzoni. Il rencontre Boris Charmatz pour lequel il est interprète dans Con forts fleuve. Ces expériences sont les points de naissance d’une direction artistique tournée vers le théâtre et la danse. Il rejoint en 2000 la cie Mystère bouffe et travaille sous la direction de Carlo Boso pendant 3 ans. De 2002 à 2008, il est interprète pour la compagnie Gambit avec laquelle il réalisera 6 créations. Fin 2008, il crée la Compagnie Monsieur K et continue ses nombreuses collaborations notamment avec Ami Hattab (2010) et Cédric Paga/Ludor Citrik (2015) avec qui, il prend conscience de la puissance funambulesque de l’art du clown. Le personnage Monsieur K voit le jour en 2018 avec le solo Juste avant que la glace ne cède. C’est le début d’une programmation estivale dans les festivals. Cette direction est confirmée avec On the Road, d’après Patrick Kermann qui depuis 2020 s’est joué plus de 200 fois dans l’espace urbain. Depuis 2019, il travaille avec Patrice Thibaud qui signe la mise en scène de Pièce courte, version longue, actuellement en tournée et, la prochaine création tournée vers le jeune public Rien ?. D’autres projets d’écriture à 4 mains avec Patrice Thibaud sont en gestation qui partagent un goût certain pour le théâtre, la danse, le burlesque et le rythme.

La carrière de Patrice Thibaud est une histoire de rencontres. Après dix ans de collaboration avec des compagnies théâtrales et musicales, notamment avec Michèle Guigon, le comédien intègre en 1995 la troupe du Centre dramatique national de Reims sous la direction de Christian Schiaretti où il se fait remarquer dans la série Ahmed d’Alain Badiou et Les Visionnaires de Desmarets de Saint-Sorlin. En 2001, il rencontre Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, créateurs des Deschiens. Avec eux, il joue au théâtre dans La Cour des grands et Les Étourdis, et participe aux opéras L’Enlèvement au sérail de Mozart et L’Étoile de Chabrier. En 2008, il écrit, met en scène et interprète, au Théâtre National de Chaillot, le spectacle Cocorico, comédie burlesque alliant pantomime et musique, puis Jungles en 2011 et joue en 2013 dans le spectacle de Joseì Montalvo, Don Quichotte du Trocadéro. Artiste associé à la Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne, il met en scène Bobine de singes et Fair-play en 2012. En 2015, il crée Franito au Théâtre de Nîmes.
Parallèlement à sa carrière théâtrale, il travaille pour Canal + et le cinéma. Depuis 2015, Patrice Thibaud est artiste associé permanent en production déléguée au Théâtre de Nîmes.

Sous l’impulsion de Romuald Leclerc, la compagnie voit le jour en 2008 avec Tout va bien Monsieur K, pièce de danse-théâtre sur le quotidien d’un couple.
Depuis, 9 pièces sont créées mêlant danse, théâtre, mime, clown, autour d’un dénominateur commun : comment le quotidien peut-il quitter sa banalité en révélant son extraordinaire ? Savourant les détournements de l’insignifiant, de l’ordinaire, Romuald Leclerc amène drôlerie et humour dans toutes ses pièces, sa danse ludique teintée d’ironie et de légèreté, permet au public d’avoir une image désacralisée de la danse. La volonté de Romuald a toujours été de jouer non seulement dans des théâtres mais aussi dans des lieux non dédiés au spectacle vivant (tournées Festival Danse au Fil d’Avril Drôme/Ardèche, CCAS centres pour ados, ligue de l’enseignement, milieu carcéral, EHPAD…). Romuald a su s’entourer d’artistes singuliers et puissants à l’instar du metteur en scène et comédien Patrice Thibaud (Pièce courte, version longue et Rien ?) de la comédienne, écrivaine et metteure en scène Françoise Sliwka (Dans un bus et Pièce courte, version longue) ou encore du musicien Bertrand Blessing (…2 à 3). Parallèlement, la compagnie n’a cessé de développer des actions culturelles et pédagogiques. Sa très belle expérience en résidence associée au Théâtre des Collines lui confère une expérience incomparable. Romuald Leclerc a mis en place 2 créations professionnels/amateurs (ados/adultes) : Dans un bus et Le banquet, offrant ainsi une large vision de sa transversalité artistique. La transmission de ses savoir-faire artistiques lui permet d’aller à la rencontre de nouveaux publics. Ce que Romuald propose, c’est un partage d’expérience plus qu’une simple action pédagogique. Les actions culturelles de la compagnie s’adressent à tous les publics, du néophyte au plus aguerri, du plus petit au plus grand. De créations en rencontres, la compagnie creuse son sillon entre danse et théâtre en cherchant à créer de nouveaux possibles.