UN CONTRE UN

Ils sont deux, côte à côte, à peine séparés, mais ils ne se voient pas. Échelle, portant à vêtements, objets modulables et transformables sont posés sur scène. L’espace des deux interprètes est restreint. Ils sont comme coincés. S’inspirant librement des personnages d’Orphée et Eurydice, Raphaëlle Boitel bouscule le mythe de façon physique, ludique et surréaliste. L’endroit est l’envers de l’autre !

Dans la lumière ou dans le noir, ils montent au paradis ou descendent en enfer. L’un toujours en miroir de l’autre. Sur un ton résolument tragicomique, Raphaëlle Boitel invente sa propre manière de raconter la place de chacun, la quête de soi et l’émancipation… sans se retourner !

à voir en famille
VEN.28 AVR.
À 19H
DURÉE 50 MIN
À PARTIR DE 6 ANS
LIEUSALLE DE CRÉATION

TARIF PETITS ET GRANDS

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

mise en scène et chorégraphie Raphaëlle Boitel
collaborateur artistique, lumière Tristan Baudoin
musique originale Arthur Bison
costumes Jean-Philippe Blanc, des ateliers de l’Opéra National de Bordeaux
régie lumière, régie de tournée Elodie Labat
régie son Thomas Delot
avec Alejandro Escobedo Julieta Salz

 

 

production Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel
coproduction Agora PNC Boulazac Aquitaine, Le Carré Magique, PNC en Bretagne, Lannion, OARA, Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, CREAC citéCirque de Bègles, Champ de Foire, Saint- André-de-Cubzac
production déléguée Julien Couzy
administration générale
Nicolas Rosset
chargé de production
 Jérémy Grandi
avec l’aide
du Théâtre d’Angoulême, scène nationale, du Théâtre des quatre saisons à Gradignan, soutien de la Maison Maria Casarès, aide à la production Opéra National de Bordeaux
La Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel est conventionnée par le Ministère de la Culture DRAC – Nouvelle-Aquitaine ; Aquitaine, le département de la Dordogne et la ville de Boulazac Isle Manoire ; en compagnonnage à L’Agora PNC Boulazac Aquitaine

 

 

Raphaëlle Boitel naît en 1984. Elle commence le théâtre à l’âge de six ans. Repérée par Annie Fratellini, elle intègre en 1992 l’École nationale des arts du cirque Fratellini. De 1998 à 2010, elle travaille avec James Thierrée et s’illustre dans La Symphonie du Hanneton et La Veillée des Abysses. Parallèlement à ces treize années de tournées, elle est interprète au théâtre, au cinéma, dans des films télévisés (dirigée par Marc Lainé, Lisa Guédy, Graham Eatough en Écosse, Luc Meyer, Coline Serreau, Jean-Paul Scarpitta…), elle participe à des évènements (Jean-François Zygel), tourne dans des vidéos clips, et s’illustre sur longues périodes dans différents cabarets à New York, Miami, Londres… En 2012 elle travaille sous la direction d’Aurélien Bory dans Géométrie de Caoutchouc, fonde sa propre compagnie, et travaille sur ses premières créations personnelles. En 2013, elle mettra en scène son premier spectacle Consolations ou interdiction de passer par-dessus bord, avec trois artistes de l’Académie Fratellini, et chorégraphie l’opéra Macbeth à la Scala de Milan, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti.
En 2014, elle crée L’Oublié(e), un spectacle grande forme de « cirque théâtre ». En 2015, avec 5es Hurlants, accueilli à Bonlieu en janvier 2019, elle rend hommage au cirque. Peu après, elle chorégraphie l’opéra La Belle Hélène au Théâtre du Châtelet, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti et Pierrick Sorin. En 2017, elle écrit et interprète un solo forme courte La Bête Noire, métaphore de son passé de contorsionniste.
Cette année-là, elle chorégraphie également l’opéra baroque Alcione à l’Opéra Comique, mis en scène par Louise Moaty et dirigé par Jordi Savall.
En juillet 2019, elle présente Horizon, un projet dans l’espace public en collaboration avec l’Opéra National de Bordeaux à l’occasion de la saison culturelle « Liberté ! Bordeaux 2019 ». Elle crée en février 2020, Un Contre Un, spectacle jeune public. En mai 2020, Alcione est présenté au Liceu Opéra Barcelone. Et en décembre 2020, Raphaëlle Boitel signe Le Cycle de L’Absurde la mise en scène du spectacle de fin d’études de la 32e promotion du CNAC – Centre National des Arts du Cirque.

Créée en 2012, la cie L’Oublié(e) est dirigée par Raphaëlle Boitel, metteuse en scène et chorégraphe.
La Compagnie conçoit un langage physique inscrit dans un univers visuel qui s’écrit dans les trois dimensions du plateau et s’adresse à tous les publics. Il mêle différentes disciplines artistiques : théâtre, cirque, danse, musique et cinéma à travers un travail de lumière ciselé.
Le tragique et le comique sont convoqués dans une écriture métaphorique. La création de nouveaux agrès, particulièrement dans le domaine de l’aérien, renouvelle les disciplines traditionnelles.

À voir aussi

Distributions Crédits

mise en scène et chorégraphie Raphaëlle Boitel
collaborateur artistique, lumière Tristan Baudoin
musique originale Arthur Bison
costumes Jean-Philippe Blanc, des ateliers de l’Opéra National de Bordeaux
régie lumière, régie de tournée Elodie Labat
régie son Thomas Delot
avec Alejandro Escobedo Julieta Salz

 

 

production Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel
coproduction Agora PNC Boulazac Aquitaine, Le Carré Magique, PNC en Bretagne, Lannion, OARA, Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, CREAC citéCirque de Bègles, Champ de Foire, Saint- André-de-Cubzac
production déléguée Julien Couzy
administration générale
Nicolas Rosset
chargé de production
 Jérémy Grandi
avec l’aide
du Théâtre d’Angoulême, scène nationale, du Théâtre des quatre saisons à Gradignan, soutien de la Maison Maria Casarès, aide à la production Opéra National de Bordeaux
La Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel est conventionnée par le Ministère de la Culture DRAC – Nouvelle-Aquitaine ; Aquitaine, le département de la Dordogne et la ville de Boulazac Isle Manoire ; en compagnonnage à L’Agora PNC Boulazac Aquitaine

 

 

Biographie

Raphaëlle Boitel naît en 1984. Elle commence le théâtre à l’âge de six ans. Repérée par Annie Fratellini, elle intègre en 1992 l’École nationale des arts du cirque Fratellini. De 1998 à 2010, elle travaille avec James Thierrée et s’illustre dans La Symphonie du Hanneton et La Veillée des Abysses. Parallèlement à ces treize années de tournées, elle est interprète au théâtre, au cinéma, dans des films télévisés (dirigée par Marc Lainé, Lisa Guédy, Graham Eatough en Écosse, Luc Meyer, Coline Serreau, Jean-Paul Scarpitta…), elle participe à des évènements (Jean-François Zygel), tourne dans des vidéos clips, et s’illustre sur longues périodes dans différents cabarets à New York, Miami, Londres… En 2012 elle travaille sous la direction d’Aurélien Bory dans Géométrie de Caoutchouc, fonde sa propre compagnie, et travaille sur ses premières créations personnelles. En 2013, elle mettra en scène son premier spectacle Consolations ou interdiction de passer par-dessus bord, avec trois artistes de l’Académie Fratellini, et chorégraphie l’opéra Macbeth à la Scala de Milan, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti.
En 2014, elle crée L’Oublié(e), un spectacle grande forme de « cirque théâtre ». En 2015, avec 5es Hurlants, accueilli à Bonlieu en janvier 2019, elle rend hommage au cirque. Peu après, elle chorégraphie l’opéra La Belle Hélène au Théâtre du Châtelet, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti et Pierrick Sorin. En 2017, elle écrit et interprète un solo forme courte La Bête Noire, métaphore de son passé de contorsionniste.
Cette année-là, elle chorégraphie également l’opéra baroque Alcione à l’Opéra Comique, mis en scène par Louise Moaty et dirigé par Jordi Savall.
En juillet 2019, elle présente Horizon, un projet dans l’espace public en collaboration avec l’Opéra National de Bordeaux à l’occasion de la saison culturelle « Liberté ! Bordeaux 2019 ». Elle crée en février 2020, Un Contre Un, spectacle jeune public. En mai 2020, Alcione est présenté au Liceu Opéra Barcelone. Et en décembre 2020, Raphaëlle Boitel signe Le Cycle de L’Absurde la mise en scène du spectacle de fin d’études de la 32e promotion du CNAC – Centre National des Arts du Cirque.

Créée en 2012, la cie L’Oublié(e) est dirigée par Raphaëlle Boitel, metteuse en scène et chorégraphe.
La Compagnie conçoit un langage physique inscrit dans un univers visuel qui s’écrit dans les trois dimensions du plateau et s’adresse à tous les publics. Il mêle différentes disciplines artistiques : théâtre, cirque, danse, musique et cinéma à travers un travail de lumière ciselé.
Le tragique et le comique sont convoqués dans une écriture métaphorique. La création de nouveaux agrès, particulièrement dans le domaine de l’aérien, renouvelle les disciplines traditionnelles.

À voir aussi