UN FLOCON DANS MA GORGE

Cap sur le Grand Nord ! Il était une fois une petite fille qui faisait de drôles de bruits, avec sa gorge… Avec la complicité de Constance Larrieu, Marie-Pascale Dubé, chanteuse et comédienne franco-québécoise, nous entraîne à la recherche de son identité en découvrant une culture autochtone méconnue et des paysages inédits. À l’écoute des sons inuits, elles inventent un road trip vocal, joyeux et singulier !

Marie-Pascale est une petite fille différente. Par la voix, elle appréhendera son histoire et trouvera son épanouissement dans les joutes vocales féminines des Inuits. Car notre voix est un trésor qui nous révèle à nous-mêmes et nous ouvre aux autres ! Laissons voguer notre imagination au gré de cet étonnant conte initiatique, qui soulève subtilement de grandes questions d’histoire et d’identité.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je réserveHors abonnement
À partir du
jeu. 01 déc. dès 12h30
fermer
à voir en famille
VEN.17 MARS
À 19H
durée 45 min
À PARTIR DE 6 ANS
LIEUPETITE SALLE

TARIF PETITS ET GRANDS
(+ SÉANCES SCOLAIRES)

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

texte et mise en scène Constance Larrieu
avec Marie-Pascale Dubé, David Bichindaritz
texte en collaboration avec Marie-Pascale Dubé
création sonore et musicale David Bichindaritz
scénographie Antoine Vasseur
lumière Françoise Michel
costumes Fanny Brouste
régie générale Cyrille Lebourgeois
collaboration artistique Didier Girauldon
regard dramaturgique Marc-Antoine Cyr et Marion Stoufflet

 

 

production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, Compagnie Jabberwock
à compter de juin 2022, production déléguée Compagnie Jabberwock

La Compagnie Jabberwock est portée par la Région Centre Val-de-Loire et reçoit le soutien de la Ville de Tours, du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire, et du Ministère de la Culture (DRAC Centre-Val de Loire).

 

 

Constance Larrieu est comédienne, metteure en scène et musicienne. Formée à l’École régionale d’acteurs de Cannes et Marseille., elle a été engagée par Ludovic Lagarde sur plusieurs créations, ainsi que pour intégrer le Collectif artistique de la Comédie de Reims. Elle a également joué sous la direction de Guillaume Vincent, Jean-François Sivadier, Sylvain Maurice, Simon Delétang, Didier Girauldon, Jean-Philippe Vidal, Émilie Rousset, Mani Soleymanlou, Jonathan Michel… Pour l’opéra, elle a mis en scène Les Indes galantes de Rameau avec Les Paladins (à l’Opéra de Reims), Platée de Rameau, Don Giovanni de Mozart et La Cenerentola de Rossini (au festival de Znojmo et à l’Opéra de Libérec en République tchèque). Elle vient de créer l’opéra-comique Maison à vendre de Dalayrac avec Les Monts du Reuil (à l’Opéra de Reims) et Le Retour d’Ulysse d’Hervé, une production du Palazetto Bru Zane. Au théâtre, elle a créé plusieurs spectacles avec l’ensemble Les Ramages et avec Les Monts du Reuil, mais aussi mis en scène Manque de Sarah Kane, puis Canons de Patrick Bouvet, avec Richard Dubelski. Avec Didier Girauldon, elle a co-écrit et mis en scène en 2015 La Fonction de l’orgasme d’après Wilhelm Reich (et accueilli à Bonlieu en janvier 2015). Ils collaborent sur plusieurs projets en France et au Canada, au sein de la compagnie Jabberwock. Ils signeront prochainement Le Point M, une enquête théâtrale autour du plaisir en musique, en collaboration avec le quatuor Tana. Constance Larrieu mène en parallèle divers ateliers ou master class de formation théâtrale. Sa pratique théâtrale est indissociable de sa pratique musicale, et elle cherche à tisser des liens toujours forts entre les deux disciplines.

Marie-Pascale Dubé est actrice pour le théâtre et le cinéma, auteure et interprète de performances. Diplômée d’abord en cinéma (réalisation) de l’UQÀM au Québec, puis en théâtre (interprétation) en France, elle démarre sa carrière en cinéma à Paris auprès du réalisateur Stan Neumann comme cheffe monteuse. Elle vit désormais de son métier de comédienne, sur scène et à l’écran. On la voit notamment jouer dans Un Flocon dans ma gorge de Constance Larrieu, dans Penthésilé.e.s / Amazonomachie de Laëtitia Guédon au théâtre, ou alors dans Witz, le dernier film de Martine Doyen au cinéma. Ses projets musicaux gravitent autour du Stellar Music Ensemble et de sa performance solo Le chant de l’aurore. En tant que réalisatrice, Rouge Gorge est son premier long-métrage.  La voix reste au coeur de ses fascinations artistiques.

Musicien et créateur sonore, David Bichindaritz a étudié à l’Institut supérieur des techniques du son et à l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM). Pratiquant différents instruments (batterie, guitare, chant, claviers, programmation), il joue depuis 1994 dans plusieurs groupes et se produit dans de nombreuses salles et festivals. Il compose pour le spectacle vivant, notamment pour Ludovic Lagarde et Olivier Cadiot, dont il est un fidèle collaborateur (Retour définitif et durable de l’être aimé, Fairy Queen, Un mage en été…), mais aussi pour Vincent Macaigne, Irène Jacob, Jérôme Kircher, Benoît Delbecq, Mikaël Serre, Constance Larrieu ou Didier Girauldon. Il compose et interprète les musiques de Richard III de Peter Verhelst (2007) et de A More Perfect Day de Sylvie Blocher (2009). Depuis 1998, il collabore avec Jonathan Michel, pour qui il compose les musiques originales de courts métrages, séries, films et mises en scène. Il collabore avec Nicolas Becker pour la bande-son de Lear Is In Town (2014). En 2016, il réalise le son du spectacle Providence avec le trio Olivier Cadiot, Ludovic Lagarde et Laurent Poitrenaux. Il signe également la composition musicale et la création sonore de Soleil blanc, mis en scène par Julie Berès (2018) et de La Collection d’Harold Pinter, avec Mathieu Amalric, Valérie Dashwood, Micha Lescot et Laurent Poitrenaux (2019).

À voir aussi

Distributions Crédits

texte et mise en scène Constance Larrieu
avec Marie-Pascale Dubé, David Bichindaritz
texte en collaboration avec Marie-Pascale Dubé
création sonore et musicale David Bichindaritz
scénographie Antoine Vasseur
lumière Françoise Michel
costumes Fanny Brouste
régie générale Cyrille Lebourgeois
collaboration artistique Didier Girauldon
regard dramaturgique Marc-Antoine Cyr et Marion Stoufflet

 

 

production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, Compagnie Jabberwock
à compter de juin 2022, production déléguée Compagnie Jabberwock

La Compagnie Jabberwock est portée par la Région Centre Val-de-Loire et reçoit le soutien de la Ville de Tours, du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire, et du Ministère de la Culture (DRAC Centre-Val de Loire).

 

 

Biographie

Constance Larrieu est comédienne, metteure en scène et musicienne. Formée à l’École régionale d’acteurs de Cannes et Marseille., elle a été engagée par Ludovic Lagarde sur plusieurs créations, ainsi que pour intégrer le Collectif artistique de la Comédie de Reims. Elle a également joué sous la direction de Guillaume Vincent, Jean-François Sivadier, Sylvain Maurice, Simon Delétang, Didier Girauldon, Jean-Philippe Vidal, Émilie Rousset, Mani Soleymanlou, Jonathan Michel… Pour l’opéra, elle a mis en scène Les Indes galantes de Rameau avec Les Paladins (à l’Opéra de Reims), Platée de Rameau, Don Giovanni de Mozart et La Cenerentola de Rossini (au festival de Znojmo et à l’Opéra de Libérec en République tchèque). Elle vient de créer l’opéra-comique Maison à vendre de Dalayrac avec Les Monts du Reuil (à l’Opéra de Reims) et Le Retour d’Ulysse d’Hervé, une production du Palazetto Bru Zane. Au théâtre, elle a créé plusieurs spectacles avec l’ensemble Les Ramages et avec Les Monts du Reuil, mais aussi mis en scène Manque de Sarah Kane, puis Canons de Patrick Bouvet, avec Richard Dubelski. Avec Didier Girauldon, elle a co-écrit et mis en scène en 2015 La Fonction de l’orgasme d’après Wilhelm Reich (et accueilli à Bonlieu en janvier 2015). Ils collaborent sur plusieurs projets en France et au Canada, au sein de la compagnie Jabberwock. Ils signeront prochainement Le Point M, une enquête théâtrale autour du plaisir en musique, en collaboration avec le quatuor Tana. Constance Larrieu mène en parallèle divers ateliers ou master class de formation théâtrale. Sa pratique théâtrale est indissociable de sa pratique musicale, et elle cherche à tisser des liens toujours forts entre les deux disciplines.

Marie-Pascale Dubé est actrice pour le théâtre et le cinéma, auteure et interprète de performances. Diplômée d’abord en cinéma (réalisation) de l’UQÀM au Québec, puis en théâtre (interprétation) en France, elle démarre sa carrière en cinéma à Paris auprès du réalisateur Stan Neumann comme cheffe monteuse. Elle vit désormais de son métier de comédienne, sur scène et à l’écran. On la voit notamment jouer dans Un Flocon dans ma gorge de Constance Larrieu, dans Penthésilé.e.s / Amazonomachie de Laëtitia Guédon au théâtre, ou alors dans Witz, le dernier film de Martine Doyen au cinéma. Ses projets musicaux gravitent autour du Stellar Music Ensemble et de sa performance solo Le chant de l’aurore. En tant que réalisatrice, Rouge Gorge est son premier long-métrage.  La voix reste au coeur de ses fascinations artistiques.

Musicien et créateur sonore, David Bichindaritz a étudié à l’Institut supérieur des techniques du son et à l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM). Pratiquant différents instruments (batterie, guitare, chant, claviers, programmation), il joue depuis 1994 dans plusieurs groupes et se produit dans de nombreuses salles et festivals. Il compose pour le spectacle vivant, notamment pour Ludovic Lagarde et Olivier Cadiot, dont il est un fidèle collaborateur (Retour définitif et durable de l’être aimé, Fairy Queen, Un mage en été…), mais aussi pour Vincent Macaigne, Irène Jacob, Jérôme Kircher, Benoît Delbecq, Mikaël Serre, Constance Larrieu ou Didier Girauldon. Il compose et interprète les musiques de Richard III de Peter Verhelst (2007) et de A More Perfect Day de Sylvie Blocher (2009). Depuis 1998, il collabore avec Jonathan Michel, pour qui il compose les musiques originales de courts métrages, séries, films et mises en scène. Il collabore avec Nicolas Becker pour la bande-son de Lear Is In Town (2014). En 2016, il réalise le son du spectacle Providence avec le trio Olivier Cadiot, Ludovic Lagarde et Laurent Poitrenaux. Il signe également la composition musicale et la création sonore de Soleil blanc, mis en scène par Julie Berès (2018) et de La Collection d’Harold Pinter, avec Mathieu Amalric, Valérie Dashwood, Micha Lescot et Laurent Poitrenaux (2019).

À voir aussi