Mercredi 25 mars 2020
Madame, Monsieur, Chers spectateurs de Bonlieu Scène nationale,

Comme vous le savez, les spectacles prévus jusqu’au 17 avril ont dû être annulés. Il est, par ailleurs, fort probable que nous devions annuler les spectacles prévus jusqu’à la fin de cette saison.

Pour ceux d’entre vous qui avaient acheté des billets pour ces spectacles, nous vous demandons de les conserver. Ils vous seront soit remboursés, soit transformés en avoir pour l’abonnement de la saison prochaine. Vous en déciderez à votre convenance et nous vous recontacterons dès que nous serons en mesure de mettre en œuvre les remboursements.

 

Certains d’entre vous ont spontanément proposé de transformer leur achat de places en don au bénéfice de Bonlieu et des artistes.

Je suis très touché par cette attitude de solidarité et vous en remercie sincèrement.

Toutefois, les difficultés que rencontre le monde culturel découlant de la crise sanitaire que nous traversons tous, sont gérées par des mécanismes de solidarité nationale.

 

En effet, les régimes propres aux intermittents du spectacle ont pris le relais pour indemniser les artistes et techniciens les plus touchés par cette situation. Par ailleurs, et au cas par cas, les institutions comme Bonlieu gèrent le report possible des spectacles pour la saison prochaine ou l’indemnisation pour les producteurs et compagnies qui seraient en difficulté. Enfin, un fonds de soutien a été créé par l’État et les collectivités locales pour aider à traverser cette situation compliquée.

En clair, dans cette crise tragique pour beaucoup de familles, dans cette situation où les personnels soignants, les services publics, les salariés des entreprises exposées à des pertes très importantes sont en danger. Le secteur public de la culture ne l’est pas pour l’instant.

 

Avec l’équipe de Bonlieu, nous cherchons les moyens simples pour exprimer et mettre en œuvre notre solidarité envers les secteurs sociaux et économiques les plus exposés actuellement.

Aussi, bien que vous remerciant infiniment pour votre engagement solidaire, nous ne saurions honnêtement l’accepter.

 

Prenez soin de vous et de ceux qui vous entourent.

Très cordialement.

 

Salvador Garcia

Directeur

Bonlieu Scène nationale Annecy