OUTRENOIR

La danse comme une chambre d’écho des profondeurs de l’être. Avec Outrenoir, François Veyrunes annonce la couleur et ne craint pas d’entraîner un quintette de magnifiques danseurs dans le tréfonds de leur humanité.

Servie par une écriture scénographique subtile, la danse, puissante, met les corps sous tension. Elle conduit les danseurs face à eux-mêmes, en cette zone sombre et inconnue, où seule la convocation de leurs propres ressources pourra les guider. Métaphore d’un monde où l’homme en exil cherche par tous les moyens à se tenir debout, Outrenoir se nourrit de l’engagement citoyen de François Veyrunes auprès des exclus, toujours au plus près de la dignité humaine. Outrenoir ou le soleil de minuit.

JEU.16 | VEN.17 AVR.
JEU. À 19H | VEN. À 20H30
EN CRÉATION | DURÉE ENV. 1H
LIEUPETITE SALLE

TARIF B

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 29 24 24 10 8  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif Auditorium Seynod
(21 € / 17 € / 10,50 € / 7,50 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

chorégraphe François Veyrunes
assistante chorégraphique, dramaturge Christel Brink Przygodda
créée avec et interprétée par Nicolas Garsault, Chandra Grangean, Sophie Lebre, Sebastien Ledig, Francesca Ziviani
plasticien scénographe, référent technique Philippe Veyrunes
univers sonore François Veyrunes
administratrice de production Valérie Joly-Malevergne
attachée de production et de médiation Karine Trabucco
attachée de gestion et d’administration Céline Rodriguez

coproductions Bonlieu Scène nationale Annecy, L’heure bleue, Scène Auvergne Rhône-Alpes – Saint-Martin-d’Hères, La Rampe Scène conventionnée Danse et Musiques – Échirolles, THV St-Barthélémy-d’Anjou, Le Dôme Théâtre – Albertville, , Théâtre Municipal de Grenoble, Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape, direction Yuval PICK, dans le cadre du dispositif Accueil-Studio
avec le soutien de la Ville de Limonest

La Compagnie 47•49 François Veyrunes est conventionnée par la Région Rhône-Alpes Auvergne
La Compagnie 47•49 François Veyrunes est subventionnée par la DRAC Rhône-Alpes Ministère de la Culture et de la Communication (Aide à la structuration), le Conseil Départemental de l’Isère, la Ville de Grenoble, la SPEDIDAM, la Fondation InPACT, et l’ADAMI La compagnie est associée au Théâtre Municipal de Grenoble en conventionnement avec la Ville de 2019 à 2021

« Dans Outrenoir, le chorégraphe François Veyrunes, assisté par la dramaturge Christel Brink Pzygodda, a pris pour référence picturale l’œuvre du vétéran Pierre Soulages. (…) Il faut dire que la danse de François Veyrunes se passe de récit comme de commentaire. Elle cohabite en toute quiétude, à son rythme et à sa guise, avec la musique, en l’occurrence une bande originale de grande ampleur composée, pour l’essentiel, par Stracho Temelkovski. (…) Outrenoir est une recherche et un aboutissement qui renoue avec la corporéité, le rétinien sans renoncer à la pensée, à la mathématique, au concept. C’est pourquoi, la proposition est élégante, harmonieuse, d’une beauté apollinienne. Le geste de la sorte travaillé, répété, stylisé par de jeunes danseurs nous a paru d’une fluidité rare. »
mouvement.net, Nicolas Villodre, 16 oct. 2019

 

« François Veyrunes prouve à quel point son écriture chorégraphique est scrupuleusement pensée. Avec minutie, il ose la recherche d’une autre gravité pour proposer des figures artistiques et complexes à réaliser sans jamais la perception de la moindre impulsion ni d’un retour au sol trop rapide. »
Danser canal historique, Sophie Lesort, 14 oct.2019

 

« Jouant des lumières, des ombres, François Veyrunes invite danseurs et spectateurs à s’immerger dans un monde où le noir devient couleur, nuance. Pas de deux, danse de groupe ou solo, gestes au ralenti ou soudainement accélérés, le chorégraphe grenoblois rend avec Outrenoir un bel hommage à l’œuvre de Soulages. »
L’œil d’Olivier, 11 oct.2019

 

« La proposition est élégante, harmonieuse, d’une beauté apollinienne. »
Mouvement, Nicolas Villodre, 16 oct.2019

À voir aussi

Distributions Crédits

chorégraphe François Veyrunes
assistante chorégraphique, dramaturge Christel Brink Przygodda
créée avec et interprétée par Nicolas Garsault, Chandra Grangean, Sophie Lebre, Sebastien Ledig, Francesca Ziviani
plasticien scénographe, référent technique Philippe Veyrunes
univers sonore François Veyrunes
administratrice de production Valérie Joly-Malevergne
attachée de production et de médiation Karine Trabucco
attachée de gestion et d’administration Céline Rodriguez

coproductions Bonlieu Scène nationale Annecy, L’heure bleue, Scène Auvergne Rhône-Alpes – Saint-Martin-d’Hères, La Rampe Scène conventionnée Danse et Musiques – Échirolles, THV St-Barthélémy-d’Anjou, Le Dôme Théâtre – Albertville, , Théâtre Municipal de Grenoble, Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape, direction Yuval PICK, dans le cadre du dispositif Accueil-Studio
avec le soutien de la Ville de Limonest

La Compagnie 47•49 François Veyrunes est conventionnée par la Région Rhône-Alpes Auvergne
La Compagnie 47•49 François Veyrunes est subventionnée par la DRAC Rhône-Alpes Ministère de la Culture et de la Communication (Aide à la structuration), le Conseil Départemental de l’Isère, la Ville de Grenoble, la SPEDIDAM, la Fondation InPACT, et l’ADAMI La compagnie est associée au Théâtre Municipal de Grenoble en conventionnement avec la Ville de 2019 à 2021

La presse en parle

« Dans Outrenoir, le chorégraphe François Veyrunes, assisté par la dramaturge Christel Brink Pzygodda, a pris pour référence picturale l’œuvre du vétéran Pierre Soulages. (…) Il faut dire que la danse de François Veyrunes se passe de récit comme de commentaire. Elle cohabite en toute quiétude, à son rythme et à sa guise, avec la musique, en l’occurrence une bande originale de grande ampleur composée, pour l’essentiel, par Stracho Temelkovski. (…) Outrenoir est une recherche et un aboutissement qui renoue avec la corporéité, le rétinien sans renoncer à la pensée, à la mathématique, au concept. C’est pourquoi, la proposition est élégante, harmonieuse, d’une beauté apollinienne. Le geste de la sorte travaillé, répété, stylisé par de jeunes danseurs nous a paru d’une fluidité rare. »
mouvement.net, Nicolas Villodre, 16 oct. 2019

 

« François Veyrunes prouve à quel point son écriture chorégraphique est scrupuleusement pensée. Avec minutie, il ose la recherche d’une autre gravité pour proposer des figures artistiques et complexes à réaliser sans jamais la perception de la moindre impulsion ni d’un retour au sol trop rapide. »
Danser canal historique, Sophie Lesort, 14 oct.2019

 

« Jouant des lumières, des ombres, François Veyrunes invite danseurs et spectateurs à s’immerger dans un monde où le noir devient couleur, nuance. Pas de deux, danse de groupe ou solo, gestes au ralenti ou soudainement accélérés, le chorégraphe grenoblois rend avec Outrenoir un bel hommage à l’œuvre de Soulages. »
L’œil d’Olivier, 11 oct.2019

 

« La proposition est élégante, harmonieuse, d’une beauté apollinienne. »
Mouvement, Nicolas Villodre, 16 oct.2019

À voir aussi