YOUSSOUPHA
Neptune Terminus : Origines

Youssoupha est une légende du rap français. Il a la plume aiguisée et poétique, le goût du mot juste. Après la tournée intimiste de Polaroïd Experience, il est de retour avec un album-concept intitulé Neptune Terminus : Origines, et encore une fois il frappe fort avec des textes puissants, assumés et son flow maîtrisé à la perfection. De quoi mettre le rap en orbite !

On aurait pu croire à la banale réédition d’un album sorti l’année dernière, mais Youssoupha, en s’installant à Abidjan, a changé de décor et déplacé son point de vue. Dans Neptune Terminus : Origines, il scande son nouveau départ, lui qui dit être enfin revenu à l’essentiel : lui, sa musique et son public. La promesse d’une rencontre ou de retrouvailles magiques.

VEN.7 OCT.
À 20H30
DURÉE ENV. 1H30
LIEUGRANDE SALLE

TARIF A

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

production Bleu Citron et Nemesis Arena

 

 

 

Youssoupha s’est fait connaître à travers la mixtape Éternel Recommencement sorti en 2005. Le buzz suscité à l’époque par ses performances rap et son style d’écriture, lui a permis d’être sollicité par plusieurs maisons de disques. Il signe alors chez la major company EMI MUSIC. Ses 2 premiers albums sortis en maison de disques seront des succès d’estime accueillis favorablement par la critique mais le vrai succès commercial n’est pas au rendez-vous. Face à ce qui ressemble à un constat d’échec, EMI MUSIC rompt le contrat de Youssoupha. Dos au mur, l’artiste et ses associés montent le label Bomaye Musik pour se produire en total indépendant. En 2012 ils sortent l’album Noir Désir en total indépendance. Le succès est fulgurant et le disque devient un classique du rap français. C’est d’ailleurs lors de la promotion de ce même album qu’éclate la polémique puis le procès qui oppose Youssoupha à Éric Zemmour. Le journaliste et polémiste reproche à Youssoupha de s’en prendre à lui dans l’une de ses chansons. Youssoupha remporte le procès en appel. En janvier 2018, sur le plateau de CNews, Éric Zemmour reconnaît regretter d’avoir intenter ce procès contre Youssoupha mais confirme en vouloir tout de même au rappeur. En 2015, sort l’album Négritude. L’album sera certifié disque de platine. Au mois de juin, Marion Maréchal Le Pen déclare aimer la musique de Youssoupha. L’artiste, qui prépare sa tournée, lui répond à travers un tweet sarcastique, en l’invitant à son concert au Zénith de Paris. La tournée pour l’album Négritude connaîtra 120 dates et durera 2 ans. Youssoupha se produit dans toute la France, en Suisse, en Belgique mais aussi en Angleterre, en Colombie, au Québec, au Sénégal… La tournée rencontre près de 100 000 spectateurs à travers le monde. En 2016, Youssoupha et sa famille déménagent à Abidjan en Côte d’Ivoire pour se rapprocher culturellement du continent africain et tenter de développer de nouveaux projets. Parallèlement à la promotion de son dernier album, Youssoupha développe son label et son nouveau rôle de producteur est couronné de réussite. Il signe des artistes à succès comme Keblack (single de diamant avec le hit Bazardée), Naza (disque d’or dès son premier album) ou encore Hiro (star de la musique africaine dont les hits rythment le continent).

À voir aussi

Distributions Crédits

production Bleu Citron et Nemesis Arena

 

 

 

Biographie

Youssoupha s’est fait connaître à travers la mixtape Éternel Recommencement sorti en 2005. Le buzz suscité à l’époque par ses performances rap et son style d’écriture, lui a permis d’être sollicité par plusieurs maisons de disques. Il signe alors chez la major company EMI MUSIC. Ses 2 premiers albums sortis en maison de disques seront des succès d’estime accueillis favorablement par la critique mais le vrai succès commercial n’est pas au rendez-vous. Face à ce qui ressemble à un constat d’échec, EMI MUSIC rompt le contrat de Youssoupha. Dos au mur, l’artiste et ses associés montent le label Bomaye Musik pour se produire en total indépendant. En 2012 ils sortent l’album Noir Désir en total indépendance. Le succès est fulgurant et le disque devient un classique du rap français. C’est d’ailleurs lors de la promotion de ce même album qu’éclate la polémique puis le procès qui oppose Youssoupha à Éric Zemmour. Le journaliste et polémiste reproche à Youssoupha de s’en prendre à lui dans l’une de ses chansons. Youssoupha remporte le procès en appel. En janvier 2018, sur le plateau de CNews, Éric Zemmour reconnaît regretter d’avoir intenter ce procès contre Youssoupha mais confirme en vouloir tout de même au rappeur. En 2015, sort l’album Négritude. L’album sera certifié disque de platine. Au mois de juin, Marion Maréchal Le Pen déclare aimer la musique de Youssoupha. L’artiste, qui prépare sa tournée, lui répond à travers un tweet sarcastique, en l’invitant à son concert au Zénith de Paris. La tournée pour l’album Négritude connaîtra 120 dates et durera 2 ans. Youssoupha se produit dans toute la France, en Suisse, en Belgique mais aussi en Angleterre, en Colombie, au Québec, au Sénégal… La tournée rencontre près de 100 000 spectateurs à travers le monde. En 2016, Youssoupha et sa famille déménagent à Abidjan en Côte d’Ivoire pour se rapprocher culturellement du continent africain et tenter de développer de nouveaux projets. Parallèlement à la promotion de son dernier album, Youssoupha développe son label et son nouveau rôle de producteur est couronné de réussite. Il signe des artistes à succès comme Keblack (single de diamant avec le hit Bazardée), Naza (disque d’or dès son premier album) ou encore Hiro (star de la musique africaine dont les hits rythment le continent).

À voir aussi