ICE MEMORY

Force énigmatique de la nature, la glace, somptueuse et mystérieuse, conserve en son sein les mémoires de la vie. Dans son silence et sa beauté, elle se métamorphose en cristaux de formes diverses et variées, invitant à la poésie et à la créativité. Dans un subtil duo de danse hip-hop, Thô Anothaï nous invite à redécouvrir cette matière vitale et essentielle à l’équilibre planétaire. Un hommage poignant aux glaciers menacés !

L’écriture chorégraphique de Thô Anothaï est empreinte de ses origines asiatiques et de la philosophie zen. Ses interprètes, par les mouvements fluides et tantôt saccadés de leur corps, questionnent l’homme et sa relation à la nature. Par la lenteur, ils nous donnent aussi le temps de rêver et de nous questionner sur l’importance de préserver ce diamant blanc. Hypnotisant !

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels
je suis abonné
Je complète mon
abonnement
J'ajoute
ce spectacle
J'échange
mon billet
Cette option n'est
plus disponible
je réserve
fermer
à voir en famille
MAR.13 ET MER.14 FÉV.
À 20H30
DURÉE 50 MIN
À PARTIR DE 8 ANS
LIEUPETITE SALLE

TARIF C

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif L'Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TM Tarif Malraux, Scène nationale Chambéry Savoie
(25 € / 18 € / 12 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

chorégraphe Thô Anothaï

interprètes Julie Anothaï, Ludovic Piscioneri

musiciens plateau Adrien Kanter, Christian Kleiner

glaciologue – Chambéry Hugo Mansoux

régisseuse lumière – Besançon Catherine Chavériat

costumière – Loon Couture – Annecy Aurélie Poletti

 

 

production Anothaï Cie
coproduction Bonlieu Scène Nnationale Annecy, L’Auditorium Seynod, La Soirie de Faverges
soutiens Ministère de la Culture DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Le Grand Annecy, Département Haute-Savoie, Ville de Faverges-Seythenex, Fabric’Art Faverges-Seythenex, Cabinet des Roses J.M Madignier S.Curioz
accueil studio Cie La Baraka – La Chappelle, Abou Lagraa & Nawal Aït Benalla, L’Auditorium Seynod, Bonlieu Scène nationale Annecy, Espace des Forges Annecy, Espace Daléas Danse Annecy

Anothaï cie est une association crée en 2007 signifiant « coucher de soleil » en Thaïlandais. Cette compagnie de danse hip-hop contemporaine située au cœur d’Annecy est dirigée artistiquement par Thô Anothaï, danseur chorégraphe depuis 1997. Soutenue par La DRAC Auvergne-Rhône Alpes (Ministère de la Culture), par la région, le département de la Haute-Savoie et Bonlieu Scène nationale Annecy, la compagnie développe des actions culturelles sur le territoire, des cours hebdomadaires en Haute Savoie et propose ses pièces chorégraphiques et ateliers en France et à l’étranger. Empreint de ses origines asiatiques, l’écriture zen de Thô met en avant l’homme et la nature dans un univers spirituel et poétique. Avec à son actif six créations, Thô questionne tour à tour l’immigration, les catastrophes naturelles et l’humain dans sa dimension émotionnelle et sa fragilité. Thô développe une nouvelle esthétique de la danse hip-hop: le hip-hop contemporain. Inspiré de la danse contemporaine et de ses origines culturelles laotiennes, il transforme la technique hip-hop en mouvements lents, de manière fluide et aérée.

 

Né au Laos en 1980, Thô Anothaï arrive en France à l’âge de 6 ans et grandit en Haute-Savoie. C’est dans son quartier à Bonneville qu’il découvre et se forme de manière autodidacte à la danse hip-hop. Il participe à de nombreux battles et il est très vite repéré par la compagnie « Alexandra n’possee » avec laquelle il fera ses premiers pas sur scène. Puis il rejoint la Compagnie Accrorap, actuellement CCN de la Rochelle, et voyage ainsi autour du monde pour les pièces Les corps étrangers ou encore petites histoires.com. En parallèle, il donne de nombreux ateliers et cours de danse à divers publics. Il crée la Compagnie Anothaï en 2007 et développe avec elle une nouvelle esthétique de danse.

 

C’est à l’âge de douze ans que Julie Anothaï découvre la danse, passion qui ne va plus la quitter. Elle débute dans différentes écoles du bassin annécien dans différents styles (modern jazz, hip-hop, classique, rock, salsa, danse orientale) et en parallèle prend des cours de théâtre et de chant. À partir de 16 ans, elle se consacre pleinement à la danse hip-hop en participant à de nombreuses masterclass à Paris, Lyon et Genève, auprès des pionniers du milieu dans les différentes disciplines qui composent les danses urbaines (popping avec Poppin Pete, Junior Boogaloo, Wiggles, Key, Gucchon; locking avec Original Skeeter Rabbit; break dance avec Ken swift, Kamel, Abstrak, Reveals, Gabin Nuissier…). En 2007, elle rencontre Thô Anothaï et se forme à ses côtés en le suivant lors de ses voyages avec la compagnie Accrorap (Nouvelle Calédonie, Laos, …) et commence à transmettre son savoir aux jeunes lors de cours de danse en Haute-Savoie et d’ateliers. C’est à cette même période qu’elle participe à sa première création en tant que danseuse interprète pour la compagnie Anothai (identité) d’où s’ensuivra d’autres pièces (Libre Art Bitre, Politique hip hop, Volt, Ice) ainsi que plusieurs shows de rues ou performances improvisées.

 

C’est depuis tout petit que Ludovic Piscionero baigne dans le milieu de la danse avec une mère professeur de danse classique et jazz. Il s’y est alors initié dès son plus jeune âge. En 2008 il s’y met sérieusement après avoir été pris pour une création de Thô Anothaï, Au creux de la main. Grâce à lui, son envie de devenir danseur s’amplifie. Il se donne alors les moyens d’y arriver et prend des stages de danses debout (en majorité Popping et Locking) dans les grandes villes, où il a fait la rencontre d’un danseur de Londres, Alex Peters, qui est une personne importante dans sa progression. Il a aussi eu l’opportunité de partir plusieurs fois au États-Unis pour prendre un maximum d’informations. En 2012, après avoir eu son Baccalauréat Économique et Social, il part vivre à Paris pour intégrer la Juste Debout School (école de formation de Streetdance) où il y restera 2 ans et ne pourra pas terminer son cursus à cause d’une grave blessure. Après des mois de convalescence, il décide de se faire former par Popin Smiley en Popping, P Lock en Locking et Bastien Nozeran en Modern’ Jazz/Contact. Depuis 2014, il enchaîne les castings, auditions et battles pour entrer dans le milieu professionnel de la danse. De plus, après avoir repris la compagnie Sharing de sa mère, il est en création en tant que chorégraphe et danseur pour un nouveau spectacle et entre dans la Compagnie Anothaï en Juillet 2016 pour sa nouvelle création Volt.

Distribution Crédits

chorégraphe Thô Anothaï

interprètes Julie Anothaï, Ludovic Piscioneri

musiciens plateau Adrien Kanter, Christian Kleiner

glaciologue – Chambéry Hugo Mansoux

régisseuse lumière – Besançon Catherine Chavériat

costumière – Loon Couture – Annecy Aurélie Poletti

 

 

production Anothaï Cie
coproduction Bonlieu Scène Nnationale Annecy, L’Auditorium Seynod, La Soirie de Faverges
soutiens Ministère de la Culture DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Le Grand Annecy, Département Haute-Savoie, Ville de Faverges-Seythenex, Fabric’Art Faverges-Seythenex, Cabinet des Roses J.M Madignier S.Curioz
accueil studio Cie La Baraka – La Chappelle, Abou Lagraa & Nawal Aït Benalla, L’Auditorium Seynod, Bonlieu Scène nationale Annecy, Espace des Forges Annecy, Espace Daléas Danse Annecy

Biographie

Anothaï cie est une association crée en 2007 signifiant « coucher de soleil » en Thaïlandais. Cette compagnie de danse hip-hop contemporaine située au cœur d’Annecy est dirigée artistiquement par Thô Anothaï, danseur chorégraphe depuis 1997. Soutenue par La DRAC Auvergne-Rhône Alpes (Ministère de la Culture), par la région, le département de la Haute-Savoie et Bonlieu Scène nationale Annecy, la compagnie développe des actions culturelles sur le territoire, des cours hebdomadaires en Haute Savoie et propose ses pièces chorégraphiques et ateliers en France et à l’étranger. Empreint de ses origines asiatiques, l’écriture zen de Thô met en avant l’homme et la nature dans un univers spirituel et poétique. Avec à son actif six créations, Thô questionne tour à tour l’immigration, les catastrophes naturelles et l’humain dans sa dimension émotionnelle et sa fragilité. Thô développe une nouvelle esthétique de la danse hip-hop: le hip-hop contemporain. Inspiré de la danse contemporaine et de ses origines culturelles laotiennes, il transforme la technique hip-hop en mouvements lents, de manière fluide et aérée.

 

Né au Laos en 1980, Thô Anothaï arrive en France à l’âge de 6 ans et grandit en Haute-Savoie. C’est dans son quartier à Bonneville qu’il découvre et se forme de manière autodidacte à la danse hip-hop. Il participe à de nombreux battles et il est très vite repéré par la compagnie « Alexandra n’possee » avec laquelle il fera ses premiers pas sur scène. Puis il rejoint la Compagnie Accrorap, actuellement CCN de la Rochelle, et voyage ainsi autour du monde pour les pièces Les corps étrangers ou encore petites histoires.com. En parallèle, il donne de nombreux ateliers et cours de danse à divers publics. Il crée la Compagnie Anothaï en 2007 et développe avec elle une nouvelle esthétique de danse.

 

C’est à l’âge de douze ans que Julie Anothaï découvre la danse, passion qui ne va plus la quitter. Elle débute dans différentes écoles du bassin annécien dans différents styles (modern jazz, hip-hop, classique, rock, salsa, danse orientale) et en parallèle prend des cours de théâtre et de chant. À partir de 16 ans, elle se consacre pleinement à la danse hip-hop en participant à de nombreuses masterclass à Paris, Lyon et Genève, auprès des pionniers du milieu dans les différentes disciplines qui composent les danses urbaines (popping avec Poppin Pete, Junior Boogaloo, Wiggles, Key, Gucchon; locking avec Original Skeeter Rabbit; break dance avec Ken swift, Kamel, Abstrak, Reveals, Gabin Nuissier…). En 2007, elle rencontre Thô Anothaï et se forme à ses côtés en le suivant lors de ses voyages avec la compagnie Accrorap (Nouvelle Calédonie, Laos, …) et commence à transmettre son savoir aux jeunes lors de cours de danse en Haute-Savoie et d’ateliers. C’est à cette même période qu’elle participe à sa première création en tant que danseuse interprète pour la compagnie Anothai (identité) d’où s’ensuivra d’autres pièces (Libre Art Bitre, Politique hip hop, Volt, Ice) ainsi que plusieurs shows de rues ou performances improvisées.

 

C’est depuis tout petit que Ludovic Piscionero baigne dans le milieu de la danse avec une mère professeur de danse classique et jazz. Il s’y est alors initié dès son plus jeune âge. En 2008 il s’y met sérieusement après avoir été pris pour une création de Thô Anothaï, Au creux de la main. Grâce à lui, son envie de devenir danseur s’amplifie. Il se donne alors les moyens d’y arriver et prend des stages de danses debout (en majorité Popping et Locking) dans les grandes villes, où il a fait la rencontre d’un danseur de Londres, Alex Peters, qui est une personne importante dans sa progression. Il a aussi eu l’opportunité de partir plusieurs fois au États-Unis pour prendre un maximum d’informations. En 2012, après avoir eu son Baccalauréat Économique et Social, il part vivre à Paris pour intégrer la Juste Debout School (école de formation de Streetdance) où il y restera 2 ans et ne pourra pas terminer son cursus à cause d’une grave blessure. Après des mois de convalescence, il décide de se faire former par Popin Smiley en Popping, P Lock en Locking et Bastien Nozeran en Modern’ Jazz/Contact. Depuis 2014, il enchaîne les castings, auditions et battles pour entrer dans le milieu professionnel de la danse. De plus, après avoir repris la compagnie Sharing de sa mère, il est en création en tant que chorégraphe et danseur pour un nouveau spectacle et entre dans la Compagnie Anothaï en Juillet 2016 pour sa nouvelle création Volt.