L’OR BLANC

S’il y a une chose qui régit la vie des habitants du Cambodge, c’est bien le riz. Le Phare Circus, merveilleux cirque social, en fait l’objet d’une fable : l’édifiant parcours initiatique d’un jeune homme et de sa communauté qui doivent trouver l’équilibre entre les exigences du monde moderne et les enseignements bouddhistes de la « modération ». Jonglage et acrobaties en tout genre se mettent alors à la disposition de l’histoire. Voilà un cirque percutant, généreux, authentique !

Le Phare Circus est au départ une ONG œuvrant dans les domaines éducatifs, sociaux et culturels au Cambodge, né dans un camp de réfugiés pour soutenir des enfants vulnérables et leur famille. Aujourd’hui, il produit des spectacles qui se jouent dans le monde entier. L’Or blanc est un parcours contemporain qui évoque celui de Bouddha, un récit métaphorique porté par d’incroyables circassiens, musiciens… et même un peintre en action ! Du riz, nourriture nécessaire, objet de toutes les transactions et richesse à conquérir, le jeune héros en goûtera toutes les facettes. Lui qui a osé déranger le merveilleux mandala blanc, tracé dans une tradition millénaire et gage d’harmonie, plongera dans le monde du commerce où le riz devient enjeu. Quand on gagne la bataille de la prospérité, c’est souvent sa liberté qu’on perd ! Le cirque khmer, dansant, chantant, est tout simplement éblouissant !

tRéserver
Ouverture
des abonnements
le samedi
27 août à 9h
fermer
à voir en famille
MER.18 | JEU.19 | VEN.20 | SAM.21 JAN.
À 20H30 | SAUF JEU. À 19H
DURÉE 1H
À PARTIR DE 6 ANS (TOUT PUBLIC CIE)
LIEUGRANDE SALLE

TARIF A

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

mise en scène Bonthoeun Houn
collaboration à la mise en scène Agathe Olivier, Molly Saudek
jonglage et chorégraphie Julien Clément
production Xavier Gobin
composition musicale Chantha Norng
avec Sophea Chea, Vanny Chhoeum, Sopheak Houn, Kimlon Khuon, Tida Kong, Viban Kong, Sreynoch Voeun
musiciens Chantha Norng, Pitou Peou
peintre Sereysokun Heng

 

 

coproduction Phare Performing Social Enterprise et les Productions Hors Jeu
en partenariat avec Temal Productions pour la diffusion
et en collaboration artistique avec la compagnie Les Colporteurs

Bonthoeun Houn est né en 1988 dans le camp de réfugiés de « Site 2 » en Thaïlande, pendant que son pays restait occupé par les troupes vietnamiennes après le génocide perpétré par les Khmers rouges. Il retourne dans son pays à l’âge de 5 ans lorsque les frontières sont rouvertes, et s’installe à Battambang, tandis que son père reste en Thaïlande pour gagner de quoi nourrir la famille. Voisin direct du centre de formation artistique, il rejoint l’École de cirque de Phare Ponleu Selpak en 1999, sur les conseils de son cousin qui lui démontre les acrobaties inraisemblables qu’on y apprend. Bonthoeun concilie alors des activités de mendicité et d’apprentissage artistique, s’épanouit grandement au cirque et y révèle d’imposantes capacités. Ceci lui permet d’intégrer très rapidement les premiers spectacles de Phare Ponleu Selpak en tant qu’interprète et acrobate.
Il tourne en Europe, au Japon et à Singapore de 2003 à 2009 avec des productions qui connaissent un succès immédiat (4 à 5, Éclipse). Il devient aussi professeur de cirque à l’école qui accueille dès lors plus de 120 élèves, metteur en scène pour les nouvelles créations de l’école à partir de 2011, puis enfin directeur artistique du chapiteau de Siem Reap à partir de 2015. Bonthoeun a créé et interprété de nombreux solos, duos et trios, cosigné la mise en scène de Wicked kids, spectacle d’école pour 14 étudiants, dirigé la reprise de nombreux spectacles de Phare à Siem Reap (Éclipse, Sokha, Khmer Metal, Influence) et a assisté à la mise en scène de Same Same But Different.

Agathe Olivier est fildefériste à l’École Nationale du Cirque Annie Fratellini quand elle y rencontre Antoine Rigot en 1979. Ensemble ils créent un duo sur fil avec lequel ils obtiennent en 1983 une médaille d’argent au Festival Mondial du Cirque de Demain. S’ensuit une carrière circassienne fournie durant laquelle ils travaillent avec le Cirque Roncalli, participent à la création du très célèbre Cirque du Soleil, créent L’Histoire du Soldat de Ramuz et Stravinski avec la Compagnie Foraine, prennent part à la naissance de La Volière Dromesko. Ils reçoivent le Grand Prix National du Cirque en 1993, puis créent Amore Captus, un spectacle où le fil symbolise la complexité et la fragilité de la relation entre un homme et une femme. En 1996 ils fondent la compagnie Les Colporteurs et créent Filao (1997), Metamorfosi (2002), Diabolus in Musica (2003), Le Fil sous la neige (2006), Les Étoiles (2007), Sur la route… (2009). Ils reçoivent en 2008 le prix SACD Arts du cirque. Agathe rencontre Phare Ponleu Selpak en 2010 lors d’une tournée en France organisée par le CCAI. Le travail réalisé par Agathe sur Éclipse est le fruit d’une collaboration rêvée depuis plusieurs années entre un cirque cambodgien en plein essor et un grand nom du cirque contemporain français. Le partenariat se poursuit ensuite sur Influence en 2015 puis présentement avec Rice Fiction.

Julien Clément est né en 1981. Il découvre le cirque en 1987 à l’école de loisirs du cirque Plume, termine ses études au Centre National des Arts du Cirque en 2006 puis commence alors à travailler avec le Collectif Petit Travers. Il co-écrit et joue Pan-Pot ou modérément chantant depuis 2009, Les Beaux Orages qui nous étaient promis de 2013 à 2016, NUIT depuis 2015, Dans les plis du paysage depuis 2016, et Formule (pièce courte) depuis 2017. Il prend la codirection du Collectif Petit Travers avec Nicolas Mathis en 2013 et ensemble ils créent Les Moissons pour 26 amateurs. Parallèlement, il joue dans Le jongleur de lumière de Francesca Lattuada en 2004, The Rake’s progress opéra mis en scène par Olivier Py en 2008, créé et joue Lanka avec Sanja Kosonen entre 2005 et 2007 et créé un petit solo, Rouvres, en 2008. Il sera regard extérieur sur Kosm de la Tournoyante Production (Simon Carrot) en 2013 et Celui qui tombe de Yoann Bourgeois en 2014. Julien intervient enfin en transmission, initiation, formation, mini-création, sous plusieurs formes et avec des publics très différents depuis 2000. Il s’est investit dans plusieurs projets au Cambodge dont Sovanna Phum à Phnom Penh en 2002 avec la création Russey Dek (Le bambou de métal), puis Phare Ponleu Selpak en 2004 à Battambang pour des échanges pédagogiques qui lui font connaître et apprécier en profondeur l’ONG et ses artistes, qu’il avait déjà croisés en France pour certains.

Distributions Crédits

mise en scène Bonthoeun Houn
collaboration à la mise en scène Agathe Olivier, Molly Saudek
jonglage et chorégraphie Julien Clément
production Xavier Gobin
composition musicale Chantha Norng
avec Sophea Chea, Vanny Chhoeum, Sopheak Houn, Kimlon Khuon, Tida Kong, Viban Kong, Sreynoch Voeun
musiciens Chantha Norng, Pitou Peou
peintre Sereysokun Heng

 

 

coproduction Phare Performing Social Enterprise et les Productions Hors Jeu
en partenariat avec Temal Productions pour la diffusion
et en collaboration artistique avec la compagnie Les Colporteurs

Biographie

Bonthoeun Houn est né en 1988 dans le camp de réfugiés de « Site 2 » en Thaïlande, pendant que son pays restait occupé par les troupes vietnamiennes après le génocide perpétré par les Khmers rouges. Il retourne dans son pays à l’âge de 5 ans lorsque les frontières sont rouvertes, et s’installe à Battambang, tandis que son père reste en Thaïlande pour gagner de quoi nourrir la famille. Voisin direct du centre de formation artistique, il rejoint l’École de cirque de Phare Ponleu Selpak en 1999, sur les conseils de son cousin qui lui démontre les acrobaties inraisemblables qu’on y apprend. Bonthoeun concilie alors des activités de mendicité et d’apprentissage artistique, s’épanouit grandement au cirque et y révèle d’imposantes capacités. Ceci lui permet d’intégrer très rapidement les premiers spectacles de Phare Ponleu Selpak en tant qu’interprète et acrobate.
Il tourne en Europe, au Japon et à Singapore de 2003 à 2009 avec des productions qui connaissent un succès immédiat (4 à 5, Éclipse). Il devient aussi professeur de cirque à l’école qui accueille dès lors plus de 120 élèves, metteur en scène pour les nouvelles créations de l’école à partir de 2011, puis enfin directeur artistique du chapiteau de Siem Reap à partir de 2015. Bonthoeun a créé et interprété de nombreux solos, duos et trios, cosigné la mise en scène de Wicked kids, spectacle d’école pour 14 étudiants, dirigé la reprise de nombreux spectacles de Phare à Siem Reap (Éclipse, Sokha, Khmer Metal, Influence) et a assisté à la mise en scène de Same Same But Different.

Agathe Olivier est fildefériste à l’École Nationale du Cirque Annie Fratellini quand elle y rencontre Antoine Rigot en 1979. Ensemble ils créent un duo sur fil avec lequel ils obtiennent en 1983 une médaille d’argent au Festival Mondial du Cirque de Demain. S’ensuit une carrière circassienne fournie durant laquelle ils travaillent avec le Cirque Roncalli, participent à la création du très célèbre Cirque du Soleil, créent L’Histoire du Soldat de Ramuz et Stravinski avec la Compagnie Foraine, prennent part à la naissance de La Volière Dromesko. Ils reçoivent le Grand Prix National du Cirque en 1993, puis créent Amore Captus, un spectacle où le fil symbolise la complexité et la fragilité de la relation entre un homme et une femme. En 1996 ils fondent la compagnie Les Colporteurs et créent Filao (1997), Metamorfosi (2002), Diabolus in Musica (2003), Le Fil sous la neige (2006), Les Étoiles (2007), Sur la route… (2009). Ils reçoivent en 2008 le prix SACD Arts du cirque. Agathe rencontre Phare Ponleu Selpak en 2010 lors d’une tournée en France organisée par le CCAI. Le travail réalisé par Agathe sur Éclipse est le fruit d’une collaboration rêvée depuis plusieurs années entre un cirque cambodgien en plein essor et un grand nom du cirque contemporain français. Le partenariat se poursuit ensuite sur Influence en 2015 puis présentement avec Rice Fiction.

Julien Clément est né en 1981. Il découvre le cirque en 1987 à l’école de loisirs du cirque Plume, termine ses études au Centre National des Arts du Cirque en 2006 puis commence alors à travailler avec le Collectif Petit Travers. Il co-écrit et joue Pan-Pot ou modérément chantant depuis 2009, Les Beaux Orages qui nous étaient promis de 2013 à 2016, NUIT depuis 2015, Dans les plis du paysage depuis 2016, et Formule (pièce courte) depuis 2017. Il prend la codirection du Collectif Petit Travers avec Nicolas Mathis en 2013 et ensemble ils créent Les Moissons pour 26 amateurs. Parallèlement, il joue dans Le jongleur de lumière de Francesca Lattuada en 2004, The Rake’s progress opéra mis en scène par Olivier Py en 2008, créé et joue Lanka avec Sanja Kosonen entre 2005 et 2007 et créé un petit solo, Rouvres, en 2008. Il sera regard extérieur sur Kosm de la Tournoyante Production (Simon Carrot) en 2013 et Celui qui tombe de Yoann Bourgeois en 2014. Julien intervient enfin en transmission, initiation, formation, mini-création, sous plusieurs formes et avec des publics très différents depuis 2000. Il s’est investit dans plusieurs projets au Cambodge dont Sovanna Phum à Phnom Penh en 2002 avec la création Russey Dek (Le bambou de métal), puis Phare Ponleu Selpak en 2004 à Battambang pour des échanges pédagogiques qui lui font connaître et apprécier en profondeur l’ONG et ses artistes, qu’il avait déjà croisés en France pour certains.