PALMYRE, LES BOURREAUX

Jusqu’au verdict, ils seront là. Petit groupe réuni par le hasard dans ce square près du tribunal de Coblence, au centre-ouest de l’Allemagne, là où pour la première fois seront jugés des tortionnaires de Syrie. Après les sidérants X-Adra et Y-Saidnaya, Ramzi Choukair complète sa bouleversante trilogie sur le sort des opposants syriens : se pose à présent la brûlante question des bourreaux…

C’est à Palmyre, cité mythique, que se trouvait l’une des plus impitoyables prisons, lieu de déshumanisation extrême. C’est à Coblence que deux femmes et trois hommes s’interrogeront sur la justice, la responsabilité, la punition… et le profil des bourreaux. À quel moment bascule-t-on du mauvais côté ? Croisement des mémoires, des vécus, des points de vue. La fiction se frotte au réel. Les récits se chevauchent et s’entremêlent, terrible chapelet de mille et une nuits. Aucun pathos n’entachera leur parole, parfois traversée par des bribes de souvenirs lumineux. Samar, Shevan, Jamal, Riad, Fadwa sont là, vivants. Être sur le plateau, c’est une autre façon de continuer le combat.

EN ARABE SYRIEN SURTITRÉ EN FRANÇAIS

MAR.25 | MER.26 | JEU.27 AVR.
À 20H30 | SAUF JEU. À 19H
DURÉE ENV. 1H40
À PARTIR DE 14 ANS
LIEUPETITE SALLE

TARIF B

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

texte, scénographie et mise en scène Ramzi Choukair
avec Fadwa Mahmoud, Riad Avlar, Jamal Chkair, Samar Kokash, Saleh Katbeh, Ayman Nahle
collaboratrice artistique Céline Gradit
assistant à la mise en scène Omar Aljbaai
création lumière Franck Besson
création musique Saleh Katbeh
vidéaste Ayman Nahle
traduction en français Ramzi Choukair et Céline Gradit
régisseur général Maria Hellberg
administration de production Sophie Blanc

 

 

production Cie KAWALISS
production déléguée Cie KAWALISS – Châteauvallon – Liberté scène nationale
coproduction Cie KAWALISS, ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur*, Châteauvallon – Liberté scène nationale, La Criée Théâtre national de Marseille, Bonlieu Scène nationale Annecy, Anthéa-Antipolis Théâtre d’Antibes, Napoli teatro festival international, Théâtre du Bois de l’Aune – Aix en Provence, 3 bis f – Centre d’arts contemporains d’intérêt national à Aix-en-Provence Résidences d’artistes | arts visuels & arts vivants
avec le soutien de Ministère de la Culture DGCA et DRAC PACA, Région SUD, Département des Bouches-du-Rhône, Ville de Marseille, Fonds euro-méditerranéen de défense des Droits de l’Homme, MENA Prison Forum, an initiative of UMAM Documentation & Research
tournée 2022-2023 Châteauvallon-Liberté Scène nationale, Bonlieu Scène Nationale – Annecy, Napoli teatro festival international, La Criée -Théâtre National de Marseille, Anthéa-Antipolis Théâtre d’Antibes, Théâtre du Bois de l’Aune – Aix en Provence, Malraux Scène nationale Chambéry Savoie, Euro-scene Leipzig Festival – Allemagne, Festival MENA Prison Forum – Berlin

*Plateforme de production soutenue par la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur rassemblant le Festival d’Avignon, le Festival de Marseille, le Théâtre National de Nice, La Criée – Théâtre national de Marseille, Les Théâtres – Marseille, Aix-en-Provence, Anthéa-Antipolis Théâtre d’Antibes, Scène nationale Châteauvallon-Liberté et la Friche la Belle de Mai

 

 

Comédien et metteur en scène de nationalité franco-syrienne, Ramzi Choukair est né le 12 juin 1971 à Beyrouth au Liban. Il vit actuellement à Marseille. Il est diplômé de l’Institut Supérieur d’Art Dramatique de Damas (section jeu). En 2001, il obtient un D.E.A. d’Art du spectacle à Paris VIII. En 2010, dans la continuité de précédentes collaborations avec le théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, il crée le festival Al Wassl plateforme / Arts Méditerranée. De 2011 à 2013, il intervient comme conseiller artistique sur le projet des dramaturgies arabes contemporaines de la Friche la Belle de Mai à Marseille. Al-Zîr Sâlem et le Prince Hamlet, qu’il adapte à partir de deux textes, l’un oriental, l’autre occidental, est sa première mise en scène. Le spectacle est créé et joué au cours de la saison 2002-2003 au Palais al-Azem de Damas et en 2005 à l’Opéra de Damas ainsi qu’au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, puis à Amman, Alep et Dubai entre 2005 et 2007. En 2007, il adapte deux textes d’Aristophane et crée L’assemblée des femmes avec des acteurs masculins et un chœur d’interprètes sourds-muets au Théâtre National Al Hamra de Damas. Le spectacle est présenté l’année suivante à Damas et au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine. En 2018, il créé X-Adra à la Filature Scène Nationale de Mulhouse avec six anciennes détenues politiques syriennes. La tournée se poursuit en 2018 et 2019 avec 13 représentations en Allemagne, en France (dont à Bonlieu en novembre 2018), au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Comme comédien, il joue aussi bien en Syrie qu’à l’international. Dans le spectacle monté à partir de l’épopée de Gilgamesh, Gilgamesh, mis en scène par Pascal Rambert à la Citadelle de Damas en mars 1998 et repris au festival d’Avignon en juillet 2000. En 2009-2010, il joue dans Hiroshima mon amour, mis en scène par Julien Bouffier. En 2011, il travaille sous la direction de Tim Suppl dans Mille et une nuits, spectacle en tournée internationale en 2013. Plus récemment, il est acteur dans Anéantis de Sarah Kane sous la direction de Myriam Muller (2018), dans The Factory de Mohamad Al Attar, mis en scène par Omar Abu Saada (2018). En 2016 il obtient le prix Helen Hayes du meilleur acteur pour le rôle de Jean-Baptiste dans Salomé, mis en scène par Yaël Farber et créé à Washington en novembre 2015. Le spectacle est recréé en mai 2017 au National Theatre de Londres. Il est également acteur de cinéma, en 2016 dans Arwad de Samer Najari et Dominique Chila (Canada), film présenté en compétition officielle dans plusieurs festivals, notamment à Montréal, Rotterdam, Carthage, ainsi qu’à New York, en Afrique du Sud, en Pologne, en Turquie, en Jordanie et en Finlande. En 2020, il joue le rôle de Sultan Al-Atrash dans From the Mountain, réalisé par Faisal Attrache (USA). Il joue également dans La fracture, de Catherine Corsini, en compétition officielle au Festival de Cannes 2021. En 2022, on le verra à l’affiche de Boy from heaven, réalisé par Tarik Saleh (Suède). Pour la télévision, il joue dans les saisons 2 et 3 du Bureau des légendes (2016/2017).

À voir aussi

Distributions Crédits

texte, scénographie et mise en scène Ramzi Choukair
avec Fadwa Mahmoud, Riad Avlar, Jamal Chkair, Samar Kokash, Saleh Katbeh, Ayman Nahle
collaboratrice artistique Céline Gradit
assistant à la mise en scène Omar Aljbaai
création lumière Franck Besson
création musique Saleh Katbeh
vidéaste Ayman Nahle
traduction en français Ramzi Choukair et Céline Gradit
régisseur général Maria Hellberg
administration de production Sophie Blanc

 

 

production Cie KAWALISS
production déléguée Cie KAWALISS – Châteauvallon – Liberté scène nationale
coproduction Cie KAWALISS, ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur*, Châteauvallon – Liberté scène nationale, La Criée Théâtre national de Marseille, Bonlieu Scène nationale Annecy, Anthéa-Antipolis Théâtre d’Antibes, Napoli teatro festival international, Théâtre du Bois de l’Aune – Aix en Provence, 3 bis f – Centre d’arts contemporains d’intérêt national à Aix-en-Provence Résidences d’artistes | arts visuels & arts vivants
avec le soutien de Ministère de la Culture DGCA et DRAC PACA, Région SUD, Département des Bouches-du-Rhône, Ville de Marseille, Fonds euro-méditerranéen de défense des Droits de l’Homme, MENA Prison Forum, an initiative of UMAM Documentation & Research
tournée 2022-2023 Châteauvallon-Liberté Scène nationale, Bonlieu Scène Nationale – Annecy, Napoli teatro festival international, La Criée -Théâtre National de Marseille, Anthéa-Antipolis Théâtre d’Antibes, Théâtre du Bois de l’Aune – Aix en Provence, Malraux Scène nationale Chambéry Savoie, Euro-scene Leipzig Festival – Allemagne, Festival MENA Prison Forum – Berlin

*Plateforme de production soutenue par la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur rassemblant le Festival d’Avignon, le Festival de Marseille, le Théâtre National de Nice, La Criée – Théâtre national de Marseille, Les Théâtres – Marseille, Aix-en-Provence, Anthéa-Antipolis Théâtre d’Antibes, Scène nationale Châteauvallon-Liberté et la Friche la Belle de Mai

 

 

Biographie

Comédien et metteur en scène de nationalité franco-syrienne, Ramzi Choukair est né le 12 juin 1971 à Beyrouth au Liban. Il vit actuellement à Marseille. Il est diplômé de l’Institut Supérieur d’Art Dramatique de Damas (section jeu). En 2001, il obtient un D.E.A. d’Art du spectacle à Paris VIII. En 2010, dans la continuité de précédentes collaborations avec le théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, il crée le festival Al Wassl plateforme / Arts Méditerranée. De 2011 à 2013, il intervient comme conseiller artistique sur le projet des dramaturgies arabes contemporaines de la Friche la Belle de Mai à Marseille. Al-Zîr Sâlem et le Prince Hamlet, qu’il adapte à partir de deux textes, l’un oriental, l’autre occidental, est sa première mise en scène. Le spectacle est créé et joué au cours de la saison 2002-2003 au Palais al-Azem de Damas et en 2005 à l’Opéra de Damas ainsi qu’au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, puis à Amman, Alep et Dubai entre 2005 et 2007. En 2007, il adapte deux textes d’Aristophane et crée L’assemblée des femmes avec des acteurs masculins et un chœur d’interprètes sourds-muets au Théâtre National Al Hamra de Damas. Le spectacle est présenté l’année suivante à Damas et au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine. En 2018, il créé X-Adra à la Filature Scène Nationale de Mulhouse avec six anciennes détenues politiques syriennes. La tournée se poursuit en 2018 et 2019 avec 13 représentations en Allemagne, en France (dont à Bonlieu en novembre 2018), au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Comme comédien, il joue aussi bien en Syrie qu’à l’international. Dans le spectacle monté à partir de l’épopée de Gilgamesh, Gilgamesh, mis en scène par Pascal Rambert à la Citadelle de Damas en mars 1998 et repris au festival d’Avignon en juillet 2000. En 2009-2010, il joue dans Hiroshima mon amour, mis en scène par Julien Bouffier. En 2011, il travaille sous la direction de Tim Suppl dans Mille et une nuits, spectacle en tournée internationale en 2013. Plus récemment, il est acteur dans Anéantis de Sarah Kane sous la direction de Myriam Muller (2018), dans The Factory de Mohamad Al Attar, mis en scène par Omar Abu Saada (2018). En 2016 il obtient le prix Helen Hayes du meilleur acteur pour le rôle de Jean-Baptiste dans Salomé, mis en scène par Yaël Farber et créé à Washington en novembre 2015. Le spectacle est recréé en mai 2017 au National Theatre de Londres. Il est également acteur de cinéma, en 2016 dans Arwad de Samer Najari et Dominique Chila (Canada), film présenté en compétition officielle dans plusieurs festivals, notamment à Montréal, Rotterdam, Carthage, ainsi qu’à New York, en Afrique du Sud, en Pologne, en Turquie, en Jordanie et en Finlande. En 2020, il joue le rôle de Sultan Al-Atrash dans From the Mountain, réalisé par Faisal Attrache (USA). Il joue également dans La fracture, de Catherine Corsini, en compétition officielle au Festival de Cannes 2021. En 2022, on le verra à l’affiche de Boy from heaven, réalisé par Tarik Saleh (Suède). Pour la télévision, il joue dans les saisons 2 et 3 du Bureau des légendes (2016/2017).

À voir aussi