MOI AUSSI JE SUIS CATHERINE DENEUVE

Du théâtre musical pour raconter le désastre d’un noyau familial au bord de l’implosion. Un texte drôle, acide, pour des personnages que la folie désespérée pousse au fantasme. Et si devenir Catherine Deneuve était une solution pour échapper à la névrose collective ? Une farce tragique et hilarante, façon cabaret !

Dans la famille de Geneviève, le père a déserté. Reste la mère et ses deux filles, un fils résolument mutique ; l’incompréhension, les non-dits et un furieux besoin d’exister ! Ici, ce qu’on ne peut pas dire, on le chante ! Et la cabine de douche devient la scène de ce petit music-hall domestique. Portrait burlesque d’un carnage familial où submergent épisodiquement des bulles de tendresse, Moi aussi je suis Catherine Deneuve est une comédie féroce et attachante sous laquelle reste tapie une forme de poésie libératrice.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels
je suis abonné
Je complète mon
abonnement
J'ajoute
ce spectacle
J'échange
mon billet
Cette option n'est
plus disponible
je réserve
fermer
MAR.12 ET MER.13 MARS
À 20H30
DURÉE 1H15
LIEUPETITE SALLE

TARIF B

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
TS 36 29 29 25 18  €
A 29 24 24 14 10  €
B 23 18 18 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TAS Tarif L'Auditorium Seynod Téthys
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif L'Auditorium Seynod Rebelle(s) sans cause
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TBG Tarif Le Brise Glace
(23 € / 21 € / 19 € / 17 € / 17 €)

texte et paroles Pierre Notte
mise en scène Élodie Chanut
avec Éléonore Briganti, Zelinda Fert, Élodie Chanut
jeu et piano Mathieu Serradell
musique Roselyne Masset Lecocq sauf Chanson de Madame Rosenfelt et Coup de Froid, composée par Pierre Notte
travail vocal Jeanne Sarah Deledicq
création son Olivier Aldo Pedron
création lumière Pascal Noël
scénographie Emmanuel Clolus
construction décors Atelier MC2
costumes Salomé Romano avec le soutien de l’Atelier Costumes MC2
régie générale Lucile Quinton

 

 

production L’Œil des cariatides
coproduction MC2: Maison de la Culture de Grenoble, l’Œil des Cariatides, Théâtre Gymnase-Bernardines – Marseille
avec la participation artistique de l’ENSATT et du Jeune théâtre national
avec le soutien de l’Espace Sorano à Vincennes et de la ville de Nanterre

Diplômée du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, Élodie Chanut joue sous la direction entre autres de Jean-Pierre Vincent, Rémi De Vos, Pierre-Alain Jolivet et Fernando Arrabal, Jean-Louis Hourdin, Magali Montoya, Irina Solano et Sotigui Kouyaté qu’elle assiste à la mise en scène d’Antigone aux Bouffes du Nord, Le Refus et Chasseur de paroles au Théâtre du Châtelet, Les Liens du Sang à l’espace Kiron, ou encore Le Pont de Laurent Van Wetter au Théâtre Nanterre-Amandiers. Élodie Chanut met en scène : Corneille-Molière L’arrangement de Valerie Durin à L’epée de Bois Cartoucherie, La chienne de ma vie de Claude Dunneton festival d’Avignon 2019, You-You de Jovan Atchine au Studio Hébertot (58 représentations), Le 20 novembre de Lars Norén, à la MC2 : Grenoble, Comedie de Caen, Maison des métallos (35 représentations), La Théorie de l’Échec d’Hichem Djemai au Théâtre Nanterre-Amandiers et à La Grande Halle de la Villette (33 représentations), Même pour ne pas vaincre de Stéphane Chaumet au Théâtre La Forge (20 représentations). Elle met en scène, avec Sandra Gaudin, Pierrot le fou d’après Jean Luc Godard au Théâtre Vidy-Lausanne, Didi à Gogo au Théâtre de l’Octogone à Lausanne, Ivre de Job au festival Parades, Exil et Volatiles au festival Parades de Nanterre. Le Nuage en pantalon de Maïakovski, Entre ailes et lui, saison jeune public Nanterre-Amandiers.

 

Auteur, compositeur, metteur en scène, comédien, Pierre Notte a été animateur dans un centre de loisirs, journaliste et secrétaire général de la Comédie-Française. Il est depuis 2009 auteur associé et rédacteur en chef au Théâtre du Rond-Point, où il a écrit et mis en scène : J’existe (foutez-moi la paix) (2009), Sortir de sa mère et La Chair des tristes culs (2013), Perdues dans Stockholm (2014), C’est Noël tant pis (2015), Sur les cendres en avant (2016), La Nostalgie des blattes (2017). Il a mis en scène Kalashnikov, de Stéphane Guérin (2013), et joué dans sa pièce Et l’enfant sur le loup (2010), mis en scène par Patrice Kerbrat. Il est l’auteur de Moi aussi je suis Catherine Deneuve et Journalistes (mises en scène de Jean-Claude Cotillard); Demain dès l’aube (mise en scène Noémie Ronseblatt); Deux petites dames vers le Nord (mise en scène Patrice Kerbrat); Pédagogies de l’échec (mise en scène Alain Timar) et de Ma folle otarie, qu’il met en scène en 2016 à Avignon au Théâtre des Halles. Ses pièces ont été présentées en France, en Allemagne, en Italie, en Grèce, en Autriche, en Angleterre, au Japon, en Bulgarie, aux États-Unis, au Liban et en Russie. À Tokyo, il a donné des récitals de chansons, et signé en 2015 la mise en scène de Moi aussi je suis Catherine Deneuve en japonais. Il a été nommé à cinq reprises dans la catégorie « auteur » aux Molières, il a reçu le prix jeune talent de la SACD, le prix Émile Augier de l’Académie française et le prix Beaumarchais 2017 du Figaro.

« Elodie Chanut s’empare des mots acérés et poétiques de Pierre Notte pour raconter les difficiles relations d’une famille construite sur une absence, la disparition du père. Moi aussi je suis Catherine Deneuve, farce féroce multipliant les références au cinéma français, se fait conte musical pour chanter ce qui ne peut être dit. […] Si le désespoir infuse en chacun, l’auteur choisit l’humour noir plutôt que la tragédie. Le moindre pathos est ainsi désamorcé, tout comme la violence des dialogues est neutralisée par l’émotion qui se dégage des chansons leur conférant un effet d’apaisement, de calme. »
MédiaPart, Guillaume Lasserre Blog : Un certain regard sur la culture, 19 OCT.2021

 

« Moi aussi je suis Catherine Deneuve : une famille emportée dans un tourbillon de folie, de chansons et de rire. »
larevueduspectacle.fr, Bruno Fougniès, 16 OCT.2021

Distribution Crédits

texte et paroles Pierre Notte
mise en scène Élodie Chanut
avec Éléonore Briganti, Zelinda Fert, Élodie Chanut
jeu et piano Mathieu Serradell
musique Roselyne Masset Lecocq sauf Chanson de Madame Rosenfelt et Coup de Froid, composée par Pierre Notte
travail vocal Jeanne Sarah Deledicq
création son Olivier Aldo Pedron
création lumière Pascal Noël
scénographie Emmanuel Clolus
construction décors Atelier MC2
costumes Salomé Romano avec le soutien de l’Atelier Costumes MC2
régie générale Lucile Quinton

 

 

production L’Œil des cariatides
coproduction MC2: Maison de la Culture de Grenoble, l’Œil des Cariatides, Théâtre Gymnase-Bernardines – Marseille
avec la participation artistique de l’ENSATT et du Jeune théâtre national
avec le soutien de l’Espace Sorano à Vincennes et de la ville de Nanterre

Biographie

Diplômée du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, Élodie Chanut joue sous la direction entre autres de Jean-Pierre Vincent, Rémi De Vos, Pierre-Alain Jolivet et Fernando Arrabal, Jean-Louis Hourdin, Magali Montoya, Irina Solano et Sotigui Kouyaté qu’elle assiste à la mise en scène d’Antigone aux Bouffes du Nord, Le Refus et Chasseur de paroles au Théâtre du Châtelet, Les Liens du Sang à l’espace Kiron, ou encore Le Pont de Laurent Van Wetter au Théâtre Nanterre-Amandiers. Élodie Chanut met en scène : Corneille-Molière L’arrangement de Valerie Durin à L’epée de Bois Cartoucherie, La chienne de ma vie de Claude Dunneton festival d’Avignon 2019, You-You de Jovan Atchine au Studio Hébertot (58 représentations), Le 20 novembre de Lars Norén, à la MC2 : Grenoble, Comedie de Caen, Maison des métallos (35 représentations), La Théorie de l’Échec d’Hichem Djemai au Théâtre Nanterre-Amandiers et à La Grande Halle de la Villette (33 représentations), Même pour ne pas vaincre de Stéphane Chaumet au Théâtre La Forge (20 représentations). Elle met en scène, avec Sandra Gaudin, Pierrot le fou d’après Jean Luc Godard au Théâtre Vidy-Lausanne, Didi à Gogo au Théâtre de l’Octogone à Lausanne, Ivre de Job au festival Parades, Exil et Volatiles au festival Parades de Nanterre. Le Nuage en pantalon de Maïakovski, Entre ailes et lui, saison jeune public Nanterre-Amandiers.

 

Auteur, compositeur, metteur en scène, comédien, Pierre Notte a été animateur dans un centre de loisirs, journaliste et secrétaire général de la Comédie-Française. Il est depuis 2009 auteur associé et rédacteur en chef au Théâtre du Rond-Point, où il a écrit et mis en scène : J’existe (foutez-moi la paix) (2009), Sortir de sa mère et La Chair des tristes culs (2013), Perdues dans Stockholm (2014), C’est Noël tant pis (2015), Sur les cendres en avant (2016), La Nostalgie des blattes (2017). Il a mis en scène Kalashnikov, de Stéphane Guérin (2013), et joué dans sa pièce Et l’enfant sur le loup (2010), mis en scène par Patrice Kerbrat. Il est l’auteur de Moi aussi je suis Catherine Deneuve et Journalistes (mises en scène de Jean-Claude Cotillard); Demain dès l’aube (mise en scène Noémie Ronseblatt); Deux petites dames vers le Nord (mise en scène Patrice Kerbrat); Pédagogies de l’échec (mise en scène Alain Timar) et de Ma folle otarie, qu’il met en scène en 2016 à Avignon au Théâtre des Halles. Ses pièces ont été présentées en France, en Allemagne, en Italie, en Grèce, en Autriche, en Angleterre, au Japon, en Bulgarie, aux États-Unis, au Liban et en Russie. À Tokyo, il a donné des récitals de chansons, et signé en 2015 la mise en scène de Moi aussi je suis Catherine Deneuve en japonais. Il a été nommé à cinq reprises dans la catégorie « auteur » aux Molières, il a reçu le prix jeune talent de la SACD, le prix Émile Augier de l’Académie française et le prix Beaumarchais 2017 du Figaro.

La presse en parle

« Elodie Chanut s’empare des mots acérés et poétiques de Pierre Notte pour raconter les difficiles relations d’une famille construite sur une absence, la disparition du père. Moi aussi je suis Catherine Deneuve, farce féroce multipliant les références au cinéma français, se fait conte musical pour chanter ce qui ne peut être dit. […] Si le désespoir infuse en chacun, l’auteur choisit l’humour noir plutôt que la tragédie. Le moindre pathos est ainsi désamorcé, tout comme la violence des dialogues est neutralisée par l’émotion qui se dégage des chansons leur conférant un effet d’apaisement, de calme. »
MédiaPart, Guillaume Lasserre Blog : Un certain regard sur la culture, 19 OCT.2021

 

« Moi aussi je suis Catherine Deneuve : une famille emportée dans un tourbillon de folie, de chansons et de rire. »
larevueduspectacle.fr, Bruno Fougniès, 16 OCT.2021