FIESTA LATINA
SOIR DE TANGOS À BUENOS AIRES

Destination Buenos Aires ! L’accordéoniste nomade, Pascal Contet, embarque pour un soir aux côtés des cordes gracieuses de l’Orchestre des Pays de Savoie et de deux tangueros pour un voyage virevoltant au cœur des battements de la capitale argentine.

Mêlant tango ancien et créations modernes, composées par de jeunes Argentins vivant en France, l’accordéon est sublimé par les cordes de l’orchestre. Dans cette ambiance délicieusement latine, les danseurs s’exaltent, entre joie et nostalgie. Ensemble, ils livrent des bribes de vie et de sons pour un plongeon garanti dans une ville festive et ensoleillée !
Parmi les magiciens compositeurs figurent notamment Fernando Fiszbein, qui n’est autre que le compositeur des films d’Agnès Jaoui, ou Christophe Julien, nominé aux Césars 2018 pour la musique d’Au revoir là-haut d’Albert Dupontel.
Un flamboyant feu d’artifice qui pourrait transformer Bonlieu en grande milonga !

tRéserver
Ouverture
des abonnements
le samedi
3 octobre à 9h
fermer
SAM.13 MARS
À 20H30
DURÉE 1H30
LIEUGRANDE SALLE

TARIF A+

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

conception, accordéon Pascal Contet
Orchestre des Pays de Savoie direction Nicolas Chalvin
danseurs de tango Natacha Lockwood, Audrey Anselmi, Andres Molina, Patrice Barthes
créations lumière Xavier Lazarini
diffusion son Christophe Hauser

 

 

production Association A.I.E
avec les soutiens de la SPEDIDAM, de la Sacem et le concours du Manège, Scène nationale de Maubeuge, de la Maison de la Culture d’Amiens, du Théâtre Molière-Sète, Scène nationale Archipel de Thau, du Conservatoire et du Centre Culturel Aragon d’Oyonnax, de l’Arsonic de Mons, de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, de l’Orchestre des Pays de savoie, du Label Aparté

 

L’Orchestre des Pays de Savoie est soutenu par le Conseil Savoie Mont Blanc, le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), la Région Auvergne-Rhône-Alpes et par son club d’entreprises mécènes Amadeus

 

avec le soutien de Musique Nouvelle en Liberté

Après un parcours privé en France, Pascal Contet continue ses études musicales à Fribourg (Suisse), à la Musikhochschule de Hanovre, au Conservatoire Royal de Copenhague et à l’Akademie der Künste de Graz. Lauréat des fondations Cziffra (1983) et Menuhin (1986), il reçoit le Prix de la Fondation Bleustein-Blanchet pour la Vocation en 1989. En 2012, première pour l’accordéon, il est nominé aux Victoires de la musique classique (catégories « Soliste instrumental de l’année » et « enregistrement de l’année »).
Dès 1993, il s’attache à la constitution d’un répertoire pour accordéon et compte aujourd’hui à son actif environ 300 ouvres dont des créations de grands compositeurs contemporains tels que Claude Ballif, Luciano Berio, Edith Canat de Chizy, Bernard Cavanna, Jean-Pierre Drouet, Peter Eötvös, Ivan Fedele, Sofia Gubaïdulina, Bruno Mantovani, Jacques Rebotier.
Invité par de prestigieux festivals nationaux et internationaux, il joue avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre National de l’Opéra de Paris, l’Orchestre de Chambre de Lausanne sous la direction de Pierre Boulez, Esa-Pekka Salonen, Jean-Claude Casadesus, Susanna Mäkkli. Membre permanent des ensembles 2e2m et Ars Nova, il se produit aussi avec les ensembles Court-circuit et l’Ensemble Modern et a comme partenaires en musique de chambre le clarinettiste Paul Meyer, la violoncelliste Ophélie Gaillard, les Quatuors Diotima, Danel, Debussy ou le Travelling Quartet.
Il interprète régulièrement les concertos pour accordéon de Jean Françaix, Bernard Cavanna qui lui ont été dédiés (avec Les Siècles, les Orchestres de Picardie, de Bretagne, de Strasbourg et d’Auvergne, de Bratislava).
Compositeur-performer, il collabore avec Marie-Christine Barrault, Anne Alvaro, Fabrice Melquiot, François Marthouret ou Dieudonné Niangouna pour le Festival d’Avignon. Il improvise en compagnie de la contrebassiste Joëlle Léandre (Choc de Jazz Magazine pour leur dernier disque, 3), du joueur d’orgue à bouche Wu Wei, de la chanteuse Camille ou en accompagnant de nombreux ciné-concerts et dans le domaine des arts plastiques avec l’artiste numérique Miguel Chevalier.
Parmi ses 50 opus discographiques, Utopian Wind paru sous son propre label Plein jeu et Fantaisies lyriques, enregistré avec le clarinettiste Paul Meyer chez Sony Classical ont été dernièrement relayés par la presse avec enthousiasme.

 

Depuis sa fondation en 1984, l’Orchestre des Pays de Savoie a pour vocation de se produire, non pas dans un lieu de concert unique, mais sur l’ensemble des scènes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que dans les salles de concert les plus prestigieuses. De Boëge à l’Auditorium de Lyon, de Lanslebourg à la Salle Gaveau à Paris, de la Grange au Lac à Évian au Victoria Hall de Genève ou encore la salle Tchaïkovski à Moscou, ce sont ainsi des milliers d’auditeurs qui vibrent au rythme de la musique classique lors de plus de 80 concerts chaque année.
Sous l’impulsion de Nicolas Chalvin depuis 2009, l’orchestre aborde un répertoire varié, de Bach aux créations les plus contemporaines. Il joue avec la complicité de solistes et chanteurs internationaux (François-Frédéric Guy, Renaud Capuçon, Tedi Papavrami, Anne Gastinel, ou encore avec Sophie Karthäuser, Karine Deshayes ou Marianna Pizzolato), n’hésitant pas à étoffer ses couleurs orchestrales en collaborant avec d’autres ensembles tels L’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse ou Spirito.
Tous animés par le désir de transmettre leur passion musicale, les 23 musiciens permanents (19 cordes, 2 hautbois, 2 cors) s’investissent également dans leur mission pédagogique lors de multiples concerts et actions de sensibilisation, que ce soit dans les écoles de musique, les maisons de retraite, en milieu scolaire, carcéral ou hospitalier.

 

La carrière de Nicolas Chalvin commence au sein de grandes formations symphoniques, notamment à l’Orchestre national de Lyon et à l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg.
Riche de son expérience de musicien d’orchestre, sa rencontre avec Armin Jordan marque un tournant décisif dans son parcours musical et on le retrouve très vite à la direction musicale de productions lyriques et chorégraphiques au Grand Théâtre de Genève, à l’Opéra de Lausanne ou encore à l’Opernhaus de Zürich. Il collabore également avec de grands orchestres français et étrangers (Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestre São Carlo de Lisbonne, Orchestre national d’Île-de-France, Orchestre national de Lyon entre autres).
Directeur musical de l’Orchestre des Pays de Savoie depuis 2009, Nicolas Chalvin parcourt avec aisance le répertoire pour orchestre, des premiers classiques aux œuvres les plus récentes, chérissant particulièrement la musique française.
Menant l’Orchestre des Pays de Savoie sur les grandes scènes musicales, sa curiosité et sa créativité permettent à l’orchestre d’explorer toute la diversité du répertoire et de s’investir dans des projets musicaux d’envergure (Festival Berlioz à la Côte-Saint-André, Musique à la Grange au Lac à Évian…). Son goût pour la recherche de répertoires oubliés l’a amené à enregistrer plusieurs œuvres avec le label Timpani dont Reynaldo Hahn (2015) et Aucassin et Nicolette de Paul Le Flem (2011) ou encore Sophie Arnould de Gabriel Pierné, opéra salué par la critique et nominé aux BBC Awards en 2008.
En 2015, Nicolas Chalvin est promu Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
www.nicolaschalvin.com

« Entre répertoire et création, un voyage au pays du tango argentin. Cette rencontre entre l’accordéoniste Pascal Contet et les musiques latines est une petite merveille. Messagers de cette histoire, l’équipe a demandé à de jeunes compositeurs argentins vivant en France d’arranger des tangos anciens et de composer des miniatures contemporaines pour créer le lien entre tradition et modernité. Le résultat est réjouissant et propice à provoquer une irrésistible envie de danser. »
Hélène Cancel, directrice du Bateau-Feu, Scène nationale de Dunkerque

 

« Le jeu subtil et magistral dans les nuances et timbres de pascal Contet révèle toute la sensualité du tango. »
Sandrine Mini, directrice du Théâtre Molière-Sète Scène nationale – Archipel de Thau

 

« Joyeux, flamboyant et ensoleillé Fiesta Latina est emmené par Pascal Contet, soliste et improvisateur de génie. »
Centre Culturel Aragon – Scène Conventionnée Régionale Auvergne-Rhône Alpes d’Oyonnax

Distributions Crédits

conception, accordéon Pascal Contet
Orchestre des Pays de Savoie direction Nicolas Chalvin
danseurs de tango Natacha Lockwood, Audrey Anselmi, Andres Molina, Patrice Barthes
créations lumière Xavier Lazarini
diffusion son Christophe Hauser

 

 

production Association A.I.E
avec les soutiens de la SPEDIDAM, de la Sacem et le concours du Manège, Scène nationale de Maubeuge, de la Maison de la Culture d’Amiens, du Théâtre Molière-Sète, Scène nationale Archipel de Thau, du Conservatoire et du Centre Culturel Aragon d’Oyonnax, de l’Arsonic de Mons, de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, de l’Orchestre des Pays de savoie, du Label Aparté

 

L’Orchestre des Pays de Savoie est soutenu par le Conseil Savoie Mont Blanc, le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), la Région Auvergne-Rhône-Alpes et par son club d’entreprises mécènes Amadeus

 

avec le soutien de Musique Nouvelle en Liberté

Biographie

Après un parcours privé en France, Pascal Contet continue ses études musicales à Fribourg (Suisse), à la Musikhochschule de Hanovre, au Conservatoire Royal de Copenhague et à l’Akademie der Künste de Graz. Lauréat des fondations Cziffra (1983) et Menuhin (1986), il reçoit le Prix de la Fondation Bleustein-Blanchet pour la Vocation en 1989. En 2012, première pour l’accordéon, il est nominé aux Victoires de la musique classique (catégories « Soliste instrumental de l’année » et « enregistrement de l’année »).
Dès 1993, il s’attache à la constitution d’un répertoire pour accordéon et compte aujourd’hui à son actif environ 300 ouvres dont des créations de grands compositeurs contemporains tels que Claude Ballif, Luciano Berio, Edith Canat de Chizy, Bernard Cavanna, Jean-Pierre Drouet, Peter Eötvös, Ivan Fedele, Sofia Gubaïdulina, Bruno Mantovani, Jacques Rebotier.
Invité par de prestigieux festivals nationaux et internationaux, il joue avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre National de l’Opéra de Paris, l’Orchestre de Chambre de Lausanne sous la direction de Pierre Boulez, Esa-Pekka Salonen, Jean-Claude Casadesus, Susanna Mäkkli. Membre permanent des ensembles 2e2m et Ars Nova, il se produit aussi avec les ensembles Court-circuit et l’Ensemble Modern et a comme partenaires en musique de chambre le clarinettiste Paul Meyer, la violoncelliste Ophélie Gaillard, les Quatuors Diotima, Danel, Debussy ou le Travelling Quartet.
Il interprète régulièrement les concertos pour accordéon de Jean Françaix, Bernard Cavanna qui lui ont été dédiés (avec Les Siècles, les Orchestres de Picardie, de Bretagne, de Strasbourg et d’Auvergne, de Bratislava).
Compositeur-performer, il collabore avec Marie-Christine Barrault, Anne Alvaro, Fabrice Melquiot, François Marthouret ou Dieudonné Niangouna pour le Festival d’Avignon. Il improvise en compagnie de la contrebassiste Joëlle Léandre (Choc de Jazz Magazine pour leur dernier disque, 3), du joueur d’orgue à bouche Wu Wei, de la chanteuse Camille ou en accompagnant de nombreux ciné-concerts et dans le domaine des arts plastiques avec l’artiste numérique Miguel Chevalier.
Parmi ses 50 opus discographiques, Utopian Wind paru sous son propre label Plein jeu et Fantaisies lyriques, enregistré avec le clarinettiste Paul Meyer chez Sony Classical ont été dernièrement relayés par la presse avec enthousiasme.

 

Depuis sa fondation en 1984, l’Orchestre des Pays de Savoie a pour vocation de se produire, non pas dans un lieu de concert unique, mais sur l’ensemble des scènes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que dans les salles de concert les plus prestigieuses. De Boëge à l’Auditorium de Lyon, de Lanslebourg à la Salle Gaveau à Paris, de la Grange au Lac à Évian au Victoria Hall de Genève ou encore la salle Tchaïkovski à Moscou, ce sont ainsi des milliers d’auditeurs qui vibrent au rythme de la musique classique lors de plus de 80 concerts chaque année.
Sous l’impulsion de Nicolas Chalvin depuis 2009, l’orchestre aborde un répertoire varié, de Bach aux créations les plus contemporaines. Il joue avec la complicité de solistes et chanteurs internationaux (François-Frédéric Guy, Renaud Capuçon, Tedi Papavrami, Anne Gastinel, ou encore avec Sophie Karthäuser, Karine Deshayes ou Marianna Pizzolato), n’hésitant pas à étoffer ses couleurs orchestrales en collaborant avec d’autres ensembles tels L’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse ou Spirito.
Tous animés par le désir de transmettre leur passion musicale, les 23 musiciens permanents (19 cordes, 2 hautbois, 2 cors) s’investissent également dans leur mission pédagogique lors de multiples concerts et actions de sensibilisation, que ce soit dans les écoles de musique, les maisons de retraite, en milieu scolaire, carcéral ou hospitalier.

 

La carrière de Nicolas Chalvin commence au sein de grandes formations symphoniques, notamment à l’Orchestre national de Lyon et à l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg.
Riche de son expérience de musicien d’orchestre, sa rencontre avec Armin Jordan marque un tournant décisif dans son parcours musical et on le retrouve très vite à la direction musicale de productions lyriques et chorégraphiques au Grand Théâtre de Genève, à l’Opéra de Lausanne ou encore à l’Opernhaus de Zürich. Il collabore également avec de grands orchestres français et étrangers (Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestre São Carlo de Lisbonne, Orchestre national d’Île-de-France, Orchestre national de Lyon entre autres).
Directeur musical de l’Orchestre des Pays de Savoie depuis 2009, Nicolas Chalvin parcourt avec aisance le répertoire pour orchestre, des premiers classiques aux œuvres les plus récentes, chérissant particulièrement la musique française.
Menant l’Orchestre des Pays de Savoie sur les grandes scènes musicales, sa curiosité et sa créativité permettent à l’orchestre d’explorer toute la diversité du répertoire et de s’investir dans des projets musicaux d’envergure (Festival Berlioz à la Côte-Saint-André, Musique à la Grange au Lac à Évian…). Son goût pour la recherche de répertoires oubliés l’a amené à enregistrer plusieurs œuvres avec le label Timpani dont Reynaldo Hahn (2015) et Aucassin et Nicolette de Paul Le Flem (2011) ou encore Sophie Arnould de Gabriel Pierné, opéra salué par la critique et nominé aux BBC Awards en 2008.
En 2015, Nicolas Chalvin est promu Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
www.nicolaschalvin.com

La presse en parle

« Entre répertoire et création, un voyage au pays du tango argentin. Cette rencontre entre l’accordéoniste Pascal Contet et les musiques latines est une petite merveille. Messagers de cette histoire, l’équipe a demandé à de jeunes compositeurs argentins vivant en France d’arranger des tangos anciens et de composer des miniatures contemporaines pour créer le lien entre tradition et modernité. Le résultat est réjouissant et propice à provoquer une irrésistible envie de danser. »
Hélène Cancel, directrice du Bateau-Feu, Scène nationale de Dunkerque

 

« Le jeu subtil et magistral dans les nuances et timbres de pascal Contet révèle toute la sensualité du tango. »
Sandrine Mini, directrice du Théâtre Molière-Sète Scène nationale – Archipel de Thau

 

« Joyeux, flamboyant et ensoleillé Fiesta Latina est emmené par Pascal Contet, soliste et improvisateur de génie. »
Centre Culturel Aragon – Scène Conventionnée Régionale Auvergne-Rhône Alpes d’Oyonnax