DANS LE SENS CONTRAIRE AU SENS DU VENT

Sur scène, deux personnages nourris des sensations de l’enfance dialoguent sur un fil. Exposés au vide, à l’inconnu, à la rencontre, ils s’interrogent sur la manière d’appréhender le monde. Et s’ils allaient dans le sens contraire au sens du vent ?

À la croisée du théâtre et du cirque, Dans le sens contraire au sens du vent est un moment de poésie, un hymne à la liberté, à la joie d’être différent et donc unique ! Les deux comédiens-fildeféristes se jouent des normes, narguent l’équilibre collectif et se demandent s’ils peuvent prendre une trajectoire différente… pour sortir du rang. Un hommage à ceux qui osent dire non !

tRéserver
Ouverture
des abonnements
le samedi
3 octobre à 9h
fermer
à voir en famille
JEU.11 MARS
À 19H
DURÉE 50 MIN
À PARTIR DE 6 ANS
LIEUPETITE SALLE

TARIF PETITS ET GRANDS

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

texte Sylvain Levey
fildeféristes Marion Collé, Arthur Sidoroff
création collective au plateau
collaboration à la dramaturgie et à la direction de jeu Clara Chabalier, Fanny Sintès
scénographie lumineuse Sylvie Mélis
création costumes Léa Delmas
régie générale Titouan Lechevallier
administration Anne Delépine
production et diffusion Marie Pluchart et Julie Mouton – Triptyque Production

production déléguée Collectif Porte27
coproductions Théâtre de la Ville – Paris, SACD, Festival Petits et Grands, le Nouveau Relax – scène conventionnée de Chaumont
accueil en résidence Cirk’Eole (Montigny-les- Metz), EPPGHV – La Villette (Paris), le nouveau Relax – scène conventionnée de Chaumont
avec le soutien du Nouveau Relax – scène conventionnée de Chaumont
avec le soutien de la Région Grand-Est au titre de l’Aide à la reprise
remerciements Espace Périphérique, Sylvie Cadenat et Muriel Dornic, Vincent Ehl, pour leur accueil et leur soutien, et Lucas Bergandi pour le prêt de sa structure autonome

 

Le Collectif Porte27 est conventionné par la DRAC Grand-Est pour 2019 – 2021

Né en 1973 à Maisons-Laffitte, Sylvain Levey est acteur et auteur. Depuis 2004 (année où paraissent Ouasmok ?, aux éditions Théâtrales, et Par les temps qui courent, chez Lansman), il a écrit près de trente textes de théâtre très remarqués, aussi bien pour les enfants ou les adolescents qu’à destination d’un public adulte. La plupart ont été publiés aux éditions Théâtrales et créés notamment par Marie Bout, Anne Contensou, Anne Courel, Christian Duchange, Émilie Le Roux, Olivier Letellier, Laurent Maindon, Cyril Teste ou Delphine Crubézy. Des lieux comme le Centquatre, le Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, le Théâtre national de Bretagne, la Ménagerie de verre, la Schaubühne, le Théâtre national de Serbie, le Centre dramatique national de Rouen, le Théâtre national de Chaillot et la Comédie-Française ont accueilli des productions de ses textes. Il travaille souvent en résidence et répond à des commandes d’écriture, à l’occasion desquelles il aime s’impliquer auprès des structures et de leur public, en France et à l’étranger. Son premier texte, Ouasmok ?, a reçu le prix de la pièce contemporaine pour le jeune public 2005 (Académie d’Aix-Marseille). Sylvain Levey a été lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2003 et de Nîmes Culture 2004 pour Ô ciel la procréation est plus aisée que l’éducation. Il a reçu en 2011 le prix de littérature dramatique des collégiens Collidram pour Cent culottes et sans papiers, en 2015 le prix de la Belle Saison pour l’ensemble de son œuvre jeune public remis par le Centre national du théâtre, et a été finaliste du Grand Prix de littérature dramatique en 2005 et 2008. Alice pour le moment est traduit en allemand ; Ouasmok ? en anglais et allemand ; Pour rire pour passer le temps en anglais, catalan, serbe, tchèque et hongrois. Son théâtre de l’engagement et de l’envol convoque la sensibilité et l’intelligence du lecteur.

 

Élève d’Isabelle Brisset et de Manolo Dos Santos, Marion Collé a complété sa formation circassienne au Centre national des arts du cirque (21e promotion) et a travaillé avec la compagnie des Tréteaux du Cœur Volant, Circo Aereo et le collectif AOC. En 2008, elle coécrit Justa Pugna avec la compagnie Mauvais Coton et s’investit dans les projets du Collectif Porte27. En 2009, elle tourne avec le spectacle du CNAC (Urban rabbits, mis en piste par Arpad Schilling). En 2011, elle crée un solo, Blue, puis Issue01 avec Matthieu Gary, Vasil Tasevski et Lawrence Willliams. Elle travaille à maintes reprises avec la Compagnie HVDZ de Guy Alloucherie, est sollicitée pour la création d’Impermanence d’Elise Vigneron, Théâtre de l’Entrouvert et participe à l’aventure de La dévORée avec la compagnie Rasposo. En 2014, elle est lauréate du dispositif européen CircusNext avec Autour du domaine, spectacle à la croisée du fil et de la poésie , inspiré du poète Guillevic. Créé en 2015 le spectacle est actuellement en tournée. Elle créé en 2016 avec Jean-Michel Guy la Circonférence sur le fil, conférence-spectacle qui rassemble au plateau une dizaine de fildeféristes et présente une réflexion sur la pratique du fil. Cela initie une envie de créer des Laboratoires de fil pour rassembler les fildeféristes et de permettre des échanges autour de leur discipline. Ils ponctueront les saisons à venir. En 2017-2018, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) et le Théâtre de la Ville la sollicitent pour créer une forme itinérante jeune public, en association avec Sylvain Levey, auteur de théâtre. Elle créera également cette saison avec Thiphaine Raffier Comme un sujet, un Sujet à Vif décentralisé avec la SACD, le Prato et le Théâtre du Nord. Avant de faire du fil, elle a fait des études littéraires en classe préparatoire, une maîtrise sur Guillevic et un DEA sur la figure du saltimbanque en littérature. Elle publie de la poésie, écrit pour le cirque et a remporté plusieurs prix littéraires. Son recueil, Être fil, est publié aux Éditions Bruno Doucey (mars 2018).

Distributions Crédits

texte Sylvain Levey
fildeféristes Marion Collé, Arthur Sidoroff
création collective au plateau
collaboration à la dramaturgie et à la direction de jeu Clara Chabalier, Fanny Sintès
scénographie lumineuse Sylvie Mélis
création costumes Léa Delmas
régie générale Titouan Lechevallier
administration Anne Delépine
production et diffusion Marie Pluchart et Julie Mouton – Triptyque Production

production déléguée Collectif Porte27
coproductions Théâtre de la Ville – Paris, SACD, Festival Petits et Grands, le Nouveau Relax – scène conventionnée de Chaumont
accueil en résidence Cirk’Eole (Montigny-les- Metz), EPPGHV – La Villette (Paris), le nouveau Relax – scène conventionnée de Chaumont
avec le soutien du Nouveau Relax – scène conventionnée de Chaumont
avec le soutien de la Région Grand-Est au titre de l’Aide à la reprise
remerciements Espace Périphérique, Sylvie Cadenat et Muriel Dornic, Vincent Ehl, pour leur accueil et leur soutien, et Lucas Bergandi pour le prêt de sa structure autonome

 

Le Collectif Porte27 est conventionné par la DRAC Grand-Est pour 2019 – 2021

Biographie

Né en 1973 à Maisons-Laffitte, Sylvain Levey est acteur et auteur. Depuis 2004 (année où paraissent Ouasmok ?, aux éditions Théâtrales, et Par les temps qui courent, chez Lansman), il a écrit près de trente textes de théâtre très remarqués, aussi bien pour les enfants ou les adolescents qu’à destination d’un public adulte. La plupart ont été publiés aux éditions Théâtrales et créés notamment par Marie Bout, Anne Contensou, Anne Courel, Christian Duchange, Émilie Le Roux, Olivier Letellier, Laurent Maindon, Cyril Teste ou Delphine Crubézy. Des lieux comme le Centquatre, le Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, le Théâtre national de Bretagne, la Ménagerie de verre, la Schaubühne, le Théâtre national de Serbie, le Centre dramatique national de Rouen, le Théâtre national de Chaillot et la Comédie-Française ont accueilli des productions de ses textes. Il travaille souvent en résidence et répond à des commandes d’écriture, à l’occasion desquelles il aime s’impliquer auprès des structures et de leur public, en France et à l’étranger. Son premier texte, Ouasmok ?, a reçu le prix de la pièce contemporaine pour le jeune public 2005 (Académie d’Aix-Marseille). Sylvain Levey a été lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2003 et de Nîmes Culture 2004 pour Ô ciel la procréation est plus aisée que l’éducation. Il a reçu en 2011 le prix de littérature dramatique des collégiens Collidram pour Cent culottes et sans papiers, en 2015 le prix de la Belle Saison pour l’ensemble de son œuvre jeune public remis par le Centre national du théâtre, et a été finaliste du Grand Prix de littérature dramatique en 2005 et 2008. Alice pour le moment est traduit en allemand ; Ouasmok ? en anglais et allemand ; Pour rire pour passer le temps en anglais, catalan, serbe, tchèque et hongrois. Son théâtre de l’engagement et de l’envol convoque la sensibilité et l’intelligence du lecteur.

 

Élève d’Isabelle Brisset et de Manolo Dos Santos, Marion Collé a complété sa formation circassienne au Centre national des arts du cirque (21e promotion) et a travaillé avec la compagnie des Tréteaux du Cœur Volant, Circo Aereo et le collectif AOC. En 2008, elle coécrit Justa Pugna avec la compagnie Mauvais Coton et s’investit dans les projets du Collectif Porte27. En 2009, elle tourne avec le spectacle du CNAC (Urban rabbits, mis en piste par Arpad Schilling). En 2011, elle crée un solo, Blue, puis Issue01 avec Matthieu Gary, Vasil Tasevski et Lawrence Willliams. Elle travaille à maintes reprises avec la Compagnie HVDZ de Guy Alloucherie, est sollicitée pour la création d’Impermanence d’Elise Vigneron, Théâtre de l’Entrouvert et participe à l’aventure de La dévORée avec la compagnie Rasposo. En 2014, elle est lauréate du dispositif européen CircusNext avec Autour du domaine, spectacle à la croisée du fil et de la poésie , inspiré du poète Guillevic. Créé en 2015 le spectacle est actuellement en tournée. Elle créé en 2016 avec Jean-Michel Guy la Circonférence sur le fil, conférence-spectacle qui rassemble au plateau une dizaine de fildeféristes et présente une réflexion sur la pratique du fil. Cela initie une envie de créer des Laboratoires de fil pour rassembler les fildeféristes et de permettre des échanges autour de leur discipline. Ils ponctueront les saisons à venir. En 2017-2018, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) et le Théâtre de la Ville la sollicitent pour créer une forme itinérante jeune public, en association avec Sylvain Levey, auteur de théâtre. Elle créera également cette saison avec Thiphaine Raffier Comme un sujet, un Sujet à Vif décentralisé avec la SACD, le Prato et le Théâtre du Nord. Avant de faire du fil, elle a fait des études littéraires en classe préparatoire, une maîtrise sur Guillevic et un DEA sur la figure du saltimbanque en littérature. Elle publie de la poésie, écrit pour le cirque et a remporté plusieurs prix littéraires. Son recueil, Être fil, est publié aux Éditions Bruno Doucey (mars 2018).