ENCORE LA VIE

Tac, poc, tactac… La petite balle blanche saute, vole, rebondit. Suit-elle les « clacs » des percussions ou, au contraire, impose-t-elle son rythme à la musique ? Bien malin qui saurait le dire ! Les incroyables jongleurs du collectif Petit Travers se sont jumelés avec les musiciens de l’Ensemble Tactus pour réaliser ce petit bijou d’harmonie et de grâce.
Les deux équipes de virtuoses ont décidé de mêler leurs superbes savoir-faire… et pour le public, c’est un vrai régal !

De grands panneaux noirs coulissent, modifiant sans cesse l’espace, pour montrer, dissimuler, séparer ou réunir. Ici, tout est possible. Ici se déploie la vie de cette nouvelle communauté. Dans ce microcosme singulier, chacun a offert le langage propre à sa discipline. Les percussionnistes se sont mis à l’écoute des jongleurs, les jongleurs ont ressenti chaque geste des percussionnistes, ensemble ils ont tressé une alchimie rare et poétique. Quand, dans le groupe, émerge la figure de chacun, et que chacun se fond dans le groupe, quand on ne sait plus qui est à l’origine du geste, la jonglerie devient dialogue où tous rivalisent de virtuosité et, tentant de construire leur vie en commun, créent un ballet absolument magique. Encore la vie est une petite merveille polyphonique, jolie alchimie de prouesses délicates, d’élégance, de surprises, d’émotion, dotée d’une pincée d’humour et de poésie…

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je suis abonnéJe complète mon abonnement ou j'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
Dès le 28 sept.
12h30
J'échange
mon billet
Dès le 28 sept.
12h30
je réserve
sans abonnement
À partir du
mer. 01 déc. dès 12h30
fermer
à voir en famille
VEN. 1ER | SAM.2 AVR.
À 20H30
DURÉE 1H
À PARTIR DE 6 ANS
LIEUGRANDE SALLE

TARIF B

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 30 25 25 12 10  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(27 € / 20 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 16 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

écriture et mise en scène Nicolas Mathis
direction musicale Paul Changarnier
avec Collectif Petit Travers Neta Oren, Bogdan Illouz, Bastien Dugas, Taïchi Kotsuji
Ensemble TaCTuS Raphaël Aggery, Ying-Yu Chang, Paul Changarnier ou Théo His-Mahier, Quentin Dubois ou Pierre Olympieff
musique originale Paul Changarnier
répétiteur jonglage Julien Clément
création lumière Alix Veillon
son Vincent Le Meur
scénographie Nicolas Mathis et Thibault Thelleire
construction décor Olivier Filipucci et Thibault Thelleire
peintures Camille Davy
costumes Sigolène Petey

coproduction Collectif Petit Travers ; Ensemble TaCTuS ; Théâtre Molière – Sète, scène nationale archipel de Thau ; Le Vellein, Scènes de la CAPI – Villefontaine ; CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble, dans le cadre de l’accueil studio ; domaine d’O ; Le Train-Théâtre, Portes-lès-Valence ; The Marcel, Sète
soutiens et accueils en résidence Plateforme 2 Pôles Cirques en Normandie, La Brèche à Cherbourg- Cirque Théâtre d’Elbeuf ; La Cascade, Bourg-Saint-Andéol, Pôle National Cirque Ardèche / Auvergne-Rhône-Alpes ; Les Subsistances, Lyon
avec le soutien Ministère de la culture – commission nationale, Spedidam, Bergerault Percussions Contemporaines
production déléguée Théâtre Molière → Sète, scène nationale archipel de Thau

Le Collectif Petit Travers a été fondé en 2004. Depuis 2011, les directions artistiques sont impulsées conjointement par Nicolas Mathis et Julien Clément. L’activité de la compagnie est principalement centrée sur la production et la diffusion de pièces de jonglage de grand format et la transmission pédagogique.
En quinze ans, un répertoire de huit pièces, une création amateurs et quatre petites formes ont vu le jour, totalisant plus de 1000 représentations à travers le monde (Angleterre, Allemagne, Italie, Danemark, Finlande, Hongrie, Espagne, Portugal, Cambodge, Laos, Chine, Argentine, Chili, Israël, Turquie…). Des rencontres fortes avec de grands noms de la Danse (Pina Bausch, Maguy Marin, Joseph Nadj), du Cirque (Jérôme Thomas) et de la Musique (Sébastien Daucé, Pierre Jodlowski, Ensemble TaCTuS) ont lieu en chemin. Certaines sont devenues des collaborations, concrétisant ainsi la dynamique d’ouverture qui depuis l’origine nourrit cette écriture du jonglage de l’intérieur.

Collectif né en 2011 sous l’impulsion de 5 percussionnistes (Raphaël Aggery, Ying-Yu Chang, Paul Changarnier, Quentin Dubois, Pierre Olympieff), l’Ensemble TaCTuS propose des spectacles pluridisciplinaires dont l’énergie première est la musique.
Les possibilités multiples et quasi-inépuisables qu’offrent les percussions, toujours au cœur de son travail, permettent à l’Ensemble TaCTuS d’explorer en permanence le lien entre le son, le corps et l’espace, révélant ainsi une complicité rare avec d’autres formes d’expression artistique.
Initiée avec les chorégraphes Yuval Pick (No play hero – 2012) et Maud Le Pladec (Democracy – 2013), la collaboration artistique se poursuit aux côtés du comédien Jacques Bonnaffé (Dédale(s) – 2016) à travers un spectacle musical et littéraire inspiré par Les Villes invisibles de Italo Calvino. En 2014, l’Ensemble TaCTuS produit son premier spectacle, Visages, de Quentin Dubois, ovni musical à mi-chemin entre le concert, le théâtre et la chorégraphie. En 2016, l’ensemble crée la surprise en invitant sur scène la dessinatrice Marion Cluzel, et adapte par une lecture sensible, musicale et pittoresque, le célèbre roman de Jack London, L’appel de la forêt. Poursuivant son désir de métisser ses pratiques et collaborations, l’Ensemble TaCTuS s’invite sur le terrain du cirque et prépare actuellement son prochain spectacle (Encore La Vie – 2019), avec le Collectif Petit Travers.
Parce qu’avant tout musiciens, les membres de l’Ensemble TaCTuS se produisent régulièrement en concert. Ils affectionnent autant le répertoire contemporain (David Lang, Steve Reich, Julia Wolfe, Eunho Chang, Francesco Filidei…) que les registres plus classiques tels que les Variations Goldberg de J-S. Bach, enregistrées aux côtés du soliste Jean Geoffroy dans un arrangement de Raphaël Aggery (CD paru sur le Label Skarbo – 2015).
Autour de ses spectacles et concerts, l’Ensemble TaCTuS s’implique dans le développement d’actions de transmission auprès de publics variés. Théâtre musical, bruitage, musique et dessin…, les possibilités sont multiples pour accompagner et sensibiliser les spectateurs.
Les spectacles de l’Ensemble TaCTuS ont entre autres été accueillis par les Scènes Nationales de Dunkerque, Quimper, Sète, Les Subsistances – Lyon, le CCNR – Rillieux-La-Pape, le Théâtre de la Renaissance – Oullins, le Théâtre de Vénissieux, Le Toboggan – Décines, le Théâtre de Vienne, la Rampe – Echirolles, l’Auditorium de Lyon, la Biennale de la Danse – Lyon, le Taipei International Percussion Convention Festival, la Biennale Musiques en Scène – GRAME LYON, le festival Musiques Démesurées – Clermont-Ferrand, le festival Musique Action – Vandœuvre-lès-Nancy…

À voir aussi

Distributions Crédits

écriture et mise en scène Nicolas Mathis
direction musicale Paul Changarnier
avec Collectif Petit Travers Neta Oren, Bogdan Illouz, Bastien Dugas, Taïchi Kotsuji
Ensemble TaCTuS Raphaël Aggery, Ying-Yu Chang, Paul Changarnier ou Théo His-Mahier, Quentin Dubois ou Pierre Olympieff
musique originale Paul Changarnier
répétiteur jonglage Julien Clément
création lumière Alix Veillon
son Vincent Le Meur
scénographie Nicolas Mathis et Thibault Thelleire
construction décor Olivier Filipucci et Thibault Thelleire
peintures Camille Davy
costumes Sigolène Petey

coproduction Collectif Petit Travers ; Ensemble TaCTuS ; Théâtre Molière – Sète, scène nationale archipel de Thau ; Le Vellein, Scènes de la CAPI – Villefontaine ; CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble, dans le cadre de l’accueil studio ; domaine d’O ; Le Train-Théâtre, Portes-lès-Valence ; The Marcel, Sète
soutiens et accueils en résidence Plateforme 2 Pôles Cirques en Normandie, La Brèche à Cherbourg- Cirque Théâtre d’Elbeuf ; La Cascade, Bourg-Saint-Andéol, Pôle National Cirque Ardèche / Auvergne-Rhône-Alpes ; Les Subsistances, Lyon
avec le soutien Ministère de la culture – commission nationale, Spedidam, Bergerault Percussions Contemporaines
production déléguée Théâtre Molière → Sète, scène nationale archipel de Thau

Biographie

Le Collectif Petit Travers a été fondé en 2004. Depuis 2011, les directions artistiques sont impulsées conjointement par Nicolas Mathis et Julien Clément. L’activité de la compagnie est principalement centrée sur la production et la diffusion de pièces de jonglage de grand format et la transmission pédagogique.
En quinze ans, un répertoire de huit pièces, une création amateurs et quatre petites formes ont vu le jour, totalisant plus de 1000 représentations à travers le monde (Angleterre, Allemagne, Italie, Danemark, Finlande, Hongrie, Espagne, Portugal, Cambodge, Laos, Chine, Argentine, Chili, Israël, Turquie…). Des rencontres fortes avec de grands noms de la Danse (Pina Bausch, Maguy Marin, Joseph Nadj), du Cirque (Jérôme Thomas) et de la Musique (Sébastien Daucé, Pierre Jodlowski, Ensemble TaCTuS) ont lieu en chemin. Certaines sont devenues des collaborations, concrétisant ainsi la dynamique d’ouverture qui depuis l’origine nourrit cette écriture du jonglage de l’intérieur.

Collectif né en 2011 sous l’impulsion de 5 percussionnistes (Raphaël Aggery, Ying-Yu Chang, Paul Changarnier, Quentin Dubois, Pierre Olympieff), l’Ensemble TaCTuS propose des spectacles pluridisciplinaires dont l’énergie première est la musique.
Les possibilités multiples et quasi-inépuisables qu’offrent les percussions, toujours au cœur de son travail, permettent à l’Ensemble TaCTuS d’explorer en permanence le lien entre le son, le corps et l’espace, révélant ainsi une complicité rare avec d’autres formes d’expression artistique.
Initiée avec les chorégraphes Yuval Pick (No play hero – 2012) et Maud Le Pladec (Democracy – 2013), la collaboration artistique se poursuit aux côtés du comédien Jacques Bonnaffé (Dédale(s) – 2016) à travers un spectacle musical et littéraire inspiré par Les Villes invisibles de Italo Calvino. En 2014, l’Ensemble TaCTuS produit son premier spectacle, Visages, de Quentin Dubois, ovni musical à mi-chemin entre le concert, le théâtre et la chorégraphie. En 2016, l’ensemble crée la surprise en invitant sur scène la dessinatrice Marion Cluzel, et adapte par une lecture sensible, musicale et pittoresque, le célèbre roman de Jack London, L’appel de la forêt. Poursuivant son désir de métisser ses pratiques et collaborations, l’Ensemble TaCTuS s’invite sur le terrain du cirque et prépare actuellement son prochain spectacle (Encore La Vie – 2019), avec le Collectif Petit Travers.
Parce qu’avant tout musiciens, les membres de l’Ensemble TaCTuS se produisent régulièrement en concert. Ils affectionnent autant le répertoire contemporain (David Lang, Steve Reich, Julia Wolfe, Eunho Chang, Francesco Filidei…) que les registres plus classiques tels que les Variations Goldberg de J-S. Bach, enregistrées aux côtés du soliste Jean Geoffroy dans un arrangement de Raphaël Aggery (CD paru sur le Label Skarbo – 2015).
Autour de ses spectacles et concerts, l’Ensemble TaCTuS s’implique dans le développement d’actions de transmission auprès de publics variés. Théâtre musical, bruitage, musique et dessin…, les possibilités sont multiples pour accompagner et sensibiliser les spectateurs.
Les spectacles de l’Ensemble TaCTuS ont entre autres été accueillis par les Scènes Nationales de Dunkerque, Quimper, Sète, Les Subsistances – Lyon, le CCNR – Rillieux-La-Pape, le Théâtre de la Renaissance – Oullins, le Théâtre de Vénissieux, Le Toboggan – Décines, le Théâtre de Vienne, la Rampe – Echirolles, l’Auditorium de Lyon, la Biennale de la Danse – Lyon, le Taipei International Percussion Convention Festival, la Biennale Musiques en Scène – GRAME LYON, le festival Musiques Démesurées – Clermont-Ferrand, le festival Musique Action – Vandœuvre-lès-Nancy…

À voir aussi