TOUS LES MARINS SONT DES CHANTEURS

Larguons les amarres ! Et partons avec François Morel sur un rafiot de chansons, génialement bricolé, à la mémoire d’Yves-Marie Le Guilvinec, marin-poète du siècle dernier. Un joyeux portrait de fantôme, une musicale conférence, fantaisiste et hautement documentée, afin de tirer de l’injuste oubli l’auteur méconnu de La Cancalaise. François Morel lui redonne un corps, une voix, une vie et réhabilite avec délicatesse une poésie joyeuse et populaire. Tous les marins sont des chanteurs… et c’est heureux !

Avec la complicité de l’érudit Gérard Mordillat et du talentueux complice de toujours, Antoine Sahler, François Morel a mené une véritable enquête de réhabilitation sur ce personnage trop ignoré. Le Guilvinec, mort en 1900 à l’âge de trente ans, perdu en mer, a laissé une œuvre (retrouvée par le plus grand des hasards) courte, mais dense. Engagé, l’homme qui n’avait pas la rime dans sa poche a troussé des chansons de marins aux résonances curieusement contemporaines… Bravons les embruns sur ce chalutier de fortune et tanguons de concert entre bolée de mélancolie et hymne fervent à l’ivresse de l’air salé. Une question demeure : Morel ne serait-il pas un faussaire de génie ?

tRéserver
Ouverture
des abonnements
le samedi
27 août à 9h
fermer
MER.29 | JEU.30 | VEN.31 MARS
À 20H30 | SAUF JEU. À 19H
DURÉE ENV. 1H30
LIEUGRANDE SALLE

TARIF SPECIAL (33€ / 28€
28€ / 26€ / 15€)

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 31 26 26 13 10  €
A 27 22 22 10 8  €
B 24 19 19 10 8  €
C 20 15 15 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif A Auditorium Seynod
(10 € / 7 € / 7 € / 7 € / 7 €)
TAS Tarif B Auditorium Seynod
(21 € / 14 € / 12 € / 10 € / 7 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

une conférence chantée de François Morel, Gérard Mordillat et Antoine Sahler
avec François Morel, Romain Lemire, Antoine Sahler (clavier, accordéon, guitare, percussion, trompette, chœur), Amos Mah (guitare, violoncelle, chœur), Muriel Gastebois (percussions, chœur)
chansons Yves-Marie Le Guilvinec
adaptées et réarrangées par François Morel, Gérard Mordillat et Antoine Sahler
musique Antoine Sahler
décor Édouard Laug
lumière Alain Paradis
son Yannick Cayuela
vidéo Camille Urvoy
costumes Élisa Ingrassia
direction technique Denis Melchers
habilleuse Ève Le Trévédic
affiche Frédéric Mei
réalisation du décor Les Ateliers Jipanco et Cie
remerciements Jean-Yves Crochemore

 

 

production Les Productions de l’Explorateur
avec le soutien du Centre National de la Musique, du Théâtre du Vésinet et du Théâtre de l’Olivier – Scènes et Cinés, scène conventionnée Art en territoire
et le partenariat d’Armorlux
production déléguée Valérie Lévy assistée de Manon Pontais

 

 

Après des études littéraires et un passage à l’École de la Rue Blanche (ENSATT), François Morel entame une carrière de comédien et entre dans la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff. Il joue dans Lapin-Chasseur, Les Frères Zénith, Les Pieds dans l’eau, Les Brigands, C’est magnifique, Les Précieuses Ridicules et il est Monsieur Morel dans Les Deschiens sur Canal + de 1993 à 2000. En 2000, il écrit et interprète Les Habits du dimanche mis en scène par Michel Cerda, en tournée dans toute la France pendant trois ans. Il joue en 2003 dans Feu la mère de Madame et Mais n’te promène donc pas toute nue de Georges Feydeau, mis en scène par Tilly, et l’année suivante au Théâtre du Rond-Point dans Le Jardin aux Betteraves de Roland Dubillard, mis en scène par Jean-Michel Ribes. Il crée le spectacle Bien des choses en juillet 2006 avec Olivier Saladin. Le livre du spectacle est sorti chez Futuropolis avec des illustrations de Pascal Rabaté et le DVD chez Polydor. Entre novembre 2007 et 2009, il joue Les Diablogues de Roland Dubillard avec Jacques Gamblin, au Théâtre du Rond-Point et en tournée, dans une mise en scène de Anne Bourgeois. Parce qu’il adore la chanson et le théâtre, il écrit en 2006 ses propres textes de chansons pour le spectacle Collection Particulière mis en scène par Jean-Michel Ribes au Théâtre du Rond-Point. Le disque et le DVD du spectacle sont sortis chez Polydor. Il demande à Juliette de le mettre en scène dans son concert Le soir, des lions, sur des musiques de Reinhardt Wagner et d’Antoine Sahler. Le spectacle, créé à La Coursive (La Rochelle) en février 2010, est joué au Théâtre du Rond-Point et en tournée. Le disque est sorti chez Polydor. Il met en scène en mai 2011 Instants critiques, un spectacle à partir des échanges entre Jean-Louis Bory et Georges Charensol, critiques emblématiques de la célèbre émission radiophonique Le Masque et la Plume, interprétés par Olivier Broche et Olivier Saladin. De novembre 2011 à janvier 2013, il est Monsieur Jourdain dans Le Bourgeois Gentilhomme mis en scène par Catherine Hiegel. En avril 2013, il crée à La Coursive (La Rochelle) La fin du monde est pour dimanche, mis en scène par Benjamin Guillard. Ce spectacle est joué 60 fois à la Pépinière dans le cadre de sa Carte Blanche qui réunit six spectacles (Instants Critiques, Hyacinthe et Rose, Bien des Choses, La fin du monde est pour dimanche, Le soir, des lions… et 22h22). En janvier 2016, il crée à La Coursive son troisième concert « La Vie (tire provisoire) », mis en scène par Juliette avec Antoine Sahler et trois musiciens. Le disque sort chez Jive Epic (Sony) puis dans une nouvelle version augmentée du Grand Livre du spectacle. François Morel reçoit en 2017 le Grand prix de l’Académie Charles Cros pour son album La vie (titre provisoire). Il crée en mai 2018 son spectacle sur Raymond Devos J’ai des doutes, au Rond-Point en décembre 2018 et à la Scala en novembre et décembre 2019, en tournée dans toute la France depuis, et accuelli à Bonlieu (en février 2020 et janvier 2022). Pour cette pièce, il reçoit en 2019 le Molière du meilleur comédien dans un spectacle de théâtre public ainsi que le Prix Humour de la SACD. En novembre 2021, il crée Tous les marins sont des chanteurs, une conférence chantée d’après les chansons de Yves-Marie Le Guilvinec avec Gérard Mordillat, Romain Lemire, Antoine Sahler, Amos Mah et Muriel Gastebois. La ville de Sète lui demande un spectacle pour le centenaire de Brassens en octobre 2021. Et Universal publie le disque Brassens dans le texte avec Yolande Moreau. Il est également acteur dans les films de Etienne Chatiliez, Lucas Belvaux, Jacques Otmezguine, Christophe Barratier, Michel Munz et Gérard Bitton, Guy Jacques, Pascal Thomas, Gérard Mordillat, Pierre-François Martin Laval, Jean-Michel Ribes, Tonie Marshall, Jean-Pierre Améris, Pascal Rabaté, Laurent Tirard, Noémie Lvovsky. Il joue dans la série Le Baron Noir Pour Canal +.
Il écrit aussi des chansons pour Norah Krief, Natalie Miravette, Juliette, Juliette Gréco, Anne Baquet, Maurane, Françoise Fabian… Il écrit la préface pour le théâtre complet de Jules Renard sorti en avril 2010 chez Omnibus, le livre Hyacinthe et Rose, sorti en octobre 2010 aux Éditions Thierry Magnier, avec les illustrations de Martin Jarrie, La Raison du plus fou, portrait impertinent de Raymond Devos, sorti au Cherche Midi en décembre 2012, La Vie des gens, avec les illustrations de Martin Jarrie, Éditions Les Fourmis rouges, mai 2013.
Six recueils de ses chroniques à France-Inter paraissent chez Denoël : L’air de rien, Je veux être futile à la France, Je rigolerais qu’il pleuve, Jamais la même chose, Je n’ai encore rien dit. Le dernier, Ça va aller, sort en octobre 2021. Le livre-CD Meuh sort chez Denoël en septembre 2015. Le livre-CD Pierre et le Loup sort en novembre 2014 chez Hélium et Radio France Éditions. Un coffret avec cinq DVD de ses pièces de théâtre sort en décembre 2017. Son premier roman C’est aujourd’hui que je vous aime paraît en mars 2018 aux Éditions du Sonneur. L’adaptation en BD avec le dessinateur Pascal Rabaté sort aux Arènes en janvier 2019. Une lecture musicale est créée, avec Antoine Sahler et Amos Mah, ainsi qu’un livre disque qui reçoit le prix Charles Cros en 2021. Le livre Tous les marins sont des chanteurs, écrit avec Gérard Mordillat et Antoine Sahler, sort en octobre 2020 chez Calmann Lévy, ainsi que le disque chez Sony. François Morel écrit avec son fils Valentin Le Dictionnaire amoureux de l’Inutile, publié en octobre 2020 chez Plon.
Depuis septembre 2009, il assure une chronique sur France Inter tous les vendredis matin dans le 7-9, Le billet de François Morel.

Distributions Crédits

une conférence chantée de François Morel, Gérard Mordillat et Antoine Sahler
avec François Morel, Romain Lemire, Antoine Sahler (clavier, accordéon, guitare, percussion, trompette, chœur), Amos Mah (guitare, violoncelle, chœur), Muriel Gastebois (percussions, chœur)
chansons Yves-Marie Le Guilvinec
adaptées et réarrangées par François Morel, Gérard Mordillat et Antoine Sahler
musique Antoine Sahler
décor Édouard Laug
lumière Alain Paradis
son Yannick Cayuela
vidéo Camille Urvoy
costumes Élisa Ingrassia
direction technique Denis Melchers
habilleuse Ève Le Trévédic
affiche Frédéric Mei
réalisation du décor Les Ateliers Jipanco et Cie
remerciements Jean-Yves Crochemore

 

 

production Les Productions de l’Explorateur
avec le soutien du Centre National de la Musique, du Théâtre du Vésinet et du Théâtre de l’Olivier – Scènes et Cinés, scène conventionnée Art en territoire
et le partenariat d’Armorlux
production déléguée Valérie Lévy assistée de Manon Pontais

 

 

Biographie

Après des études littéraires et un passage à l’École de la Rue Blanche (ENSATT), François Morel entame une carrière de comédien et entre dans la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff. Il joue dans Lapin-Chasseur, Les Frères Zénith, Les Pieds dans l’eau, Les Brigands, C’est magnifique, Les Précieuses Ridicules et il est Monsieur Morel dans Les Deschiens sur Canal + de 1993 à 2000. En 2000, il écrit et interprète Les Habits du dimanche mis en scène par Michel Cerda, en tournée dans toute la France pendant trois ans. Il joue en 2003 dans Feu la mère de Madame et Mais n’te promène donc pas toute nue de Georges Feydeau, mis en scène par Tilly, et l’année suivante au Théâtre du Rond-Point dans Le Jardin aux Betteraves de Roland Dubillard, mis en scène par Jean-Michel Ribes. Il crée le spectacle Bien des choses en juillet 2006 avec Olivier Saladin. Le livre du spectacle est sorti chez Futuropolis avec des illustrations de Pascal Rabaté et le DVD chez Polydor. Entre novembre 2007 et 2009, il joue Les Diablogues de Roland Dubillard avec Jacques Gamblin, au Théâtre du Rond-Point et en tournée, dans une mise en scène de Anne Bourgeois. Parce qu’il adore la chanson et le théâtre, il écrit en 2006 ses propres textes de chansons pour le spectacle Collection Particulière mis en scène par Jean-Michel Ribes au Théâtre du Rond-Point. Le disque et le DVD du spectacle sont sortis chez Polydor. Il demande à Juliette de le mettre en scène dans son concert Le soir, des lions, sur des musiques de Reinhardt Wagner et d’Antoine Sahler. Le spectacle, créé à La Coursive (La Rochelle) en février 2010, est joué au Théâtre du Rond-Point et en tournée. Le disque est sorti chez Polydor. Il met en scène en mai 2011 Instants critiques, un spectacle à partir des échanges entre Jean-Louis Bory et Georges Charensol, critiques emblématiques de la célèbre émission radiophonique Le Masque et la Plume, interprétés par Olivier Broche et Olivier Saladin. De novembre 2011 à janvier 2013, il est Monsieur Jourdain dans Le Bourgeois Gentilhomme mis en scène par Catherine Hiegel. En avril 2013, il crée à La Coursive (La Rochelle) La fin du monde est pour dimanche, mis en scène par Benjamin Guillard. Ce spectacle est joué 60 fois à la Pépinière dans le cadre de sa Carte Blanche qui réunit six spectacles (Instants Critiques, Hyacinthe et Rose, Bien des Choses, La fin du monde est pour dimanche, Le soir, des lions… et 22h22). En janvier 2016, il crée à La Coursive son troisième concert « La Vie (tire provisoire) », mis en scène par Juliette avec Antoine Sahler et trois musiciens. Le disque sort chez Jive Epic (Sony) puis dans une nouvelle version augmentée du Grand Livre du spectacle. François Morel reçoit en 2017 le Grand prix de l’Académie Charles Cros pour son album La vie (titre provisoire). Il crée en mai 2018 son spectacle sur Raymond Devos J’ai des doutes, au Rond-Point en décembre 2018 et à la Scala en novembre et décembre 2019, en tournée dans toute la France depuis, et accuelli à Bonlieu (en février 2020 et janvier 2022). Pour cette pièce, il reçoit en 2019 le Molière du meilleur comédien dans un spectacle de théâtre public ainsi que le Prix Humour de la SACD. En novembre 2021, il crée Tous les marins sont des chanteurs, une conférence chantée d’après les chansons de Yves-Marie Le Guilvinec avec Gérard Mordillat, Romain Lemire, Antoine Sahler, Amos Mah et Muriel Gastebois. La ville de Sète lui demande un spectacle pour le centenaire de Brassens en octobre 2021. Et Universal publie le disque Brassens dans le texte avec Yolande Moreau. Il est également acteur dans les films de Etienne Chatiliez, Lucas Belvaux, Jacques Otmezguine, Christophe Barratier, Michel Munz et Gérard Bitton, Guy Jacques, Pascal Thomas, Gérard Mordillat, Pierre-François Martin Laval, Jean-Michel Ribes, Tonie Marshall, Jean-Pierre Améris, Pascal Rabaté, Laurent Tirard, Noémie Lvovsky. Il joue dans la série Le Baron Noir Pour Canal +.
Il écrit aussi des chansons pour Norah Krief, Natalie Miravette, Juliette, Juliette Gréco, Anne Baquet, Maurane, Françoise Fabian… Il écrit la préface pour le théâtre complet de Jules Renard sorti en avril 2010 chez Omnibus, le livre Hyacinthe et Rose, sorti en octobre 2010 aux Éditions Thierry Magnier, avec les illustrations de Martin Jarrie, La Raison du plus fou, portrait impertinent de Raymond Devos, sorti au Cherche Midi en décembre 2012, La Vie des gens, avec les illustrations de Martin Jarrie, Éditions Les Fourmis rouges, mai 2013.
Six recueils de ses chroniques à France-Inter paraissent chez Denoël : L’air de rien, Je veux être futile à la France, Je rigolerais qu’il pleuve, Jamais la même chose, Je n’ai encore rien dit. Le dernier, Ça va aller, sort en octobre 2021. Le livre-CD Meuh sort chez Denoël en septembre 2015. Le livre-CD Pierre et le Loup sort en novembre 2014 chez Hélium et Radio France Éditions. Un coffret avec cinq DVD de ses pièces de théâtre sort en décembre 2017. Son premier roman C’est aujourd’hui que je vous aime paraît en mars 2018 aux Éditions du Sonneur. L’adaptation en BD avec le dessinateur Pascal Rabaté sort aux Arènes en janvier 2019. Une lecture musicale est créée, avec Antoine Sahler et Amos Mah, ainsi qu’un livre disque qui reçoit le prix Charles Cros en 2021. Le livre Tous les marins sont des chanteurs, écrit avec Gérard Mordillat et Antoine Sahler, sort en octobre 2020 chez Calmann Lévy, ainsi que le disque chez Sony. François Morel écrit avec son fils Valentin Le Dictionnaire amoureux de l’Inutile, publié en octobre 2020 chez Plon.
Depuis septembre 2009, il assure une chronique sur France Inter tous les vendredis matin dans le 7-9, Le billet de François Morel.