BIRDS ON A WIRE

Voici deux figures très libres du paysage musical français. La voix du groupe Moriarty, Rosemary Standley, et la violoncelliste et chanteuse brésilienne Dom La Nena s’associent dans Birds on a Wire pour interpréter en duo un florilège de reprises très électrique.

Éprises d’aventures atypiques, les deux musiciennes ont donné naissance au projet Birds on a Wire en 2012. Aujourd’hui, elles reprennent leur envol avec un répertoire différent, composé de reprises de Pink Floyd, Bob Dylan, Gilberto Gil ou encore Cat Stevens. Ce deuxième volet nous emmène dans un nouveau voyage musical riche en poésie et en émotions.

tRéserver
je m'abonne!Tarifs préférentiels,
priorité de réservation
je suis abonnéJe complète mon abonnement ou j'échange mon billet
Je complète mon
abonnement
J'ajoute
ce spectacle
J'échange
mon billet
Cette option n'est
pas disponible
je réserve
sans abonnement
fermer
JEU.23 JAN.
À 19H
durée env. 1h15
LIEUGRANDE SALLE

TARIF A

?×
Plein tarif Tarif réduit Tarif abonné Tarif abonné réduit Tarif -12 ans
A+ 29 24 24 10 8  €
A 26 21 21 10 8  €
B 23 18 18 10 8  €
C 19 14 14 10 8  €
P&G 10 10 10 10 8  €
TS Tarif spécial
TAS Tarif Auditorium Seynod
(21 € / 17 € / 10,50 € / 7,50 €)
TU Tarif unique
EL Entrée libre

violoncelle et voix Dom La Nena
voix Rosemary Standley
collaboration artistique Sonia Bester et Julie-Anne Roth
scénographie Anne Muller et Salma Bordes
création lumière Anne Muller
création son Anne Laurin
régie lumière Anne Muller ou Anne Terrasse
régie son Anne Laurin ou Morgan Conan Guez
régie générale Guillaume Decourcelle
costumes Marie Labarelle

 

 

 

production La Familia
en accord avec Madamelune
avec le soutien de la Scène nationale de Bayonne Sud-Aquitain et du Cent Quatre-Paris, de l’ADAMI et du CNV
crédit photo Jeremiah

 

 

Album
date de sortie 14 FÉV. 2020
réalisation Rosemary Standley et Dom La Nena
mixage Maxime Le Guil
label Pias
relations presse Brigitte Batcave

 

Maxime Le Guil a travaillé, entre autres, avec Radiohead, Melody Gardot, Christophe ou encore Vincent Delerm en concert à Bonlieu le MER. 20 MAI à 20H30

 

Dom La Nena est née à Porto Alegre (Brésil), où elle commence la musique à l’âge de 5 ans. Après des études classiques de violoncelle, elle accompagne divers artistes en tournée comme Jane Birkin, Jeanne Moreau, Etienne Daho, Piers Faccini…
En 2013 elle sort son premier album solo, Ela, co-produit avec Piers Faccini, acclamé par la presse internationale (The New York Times, The Wall Street Journal, NPR, considéré un des meilleurs albums de l’année par Les Inrockuptibles en France). La tournée de l’album compte plus de 120 concerts à travers le monde, en parcourant l’Europe, l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.
En 2015 Dom La Nena sort son deuxième album solo, Soyo. Le disque reçoit les plus beaux éloges de la presse, comme The New Yorker qui considère chaque chanson de l’album comme sacrée, El País qui voit en Dom une des artistes les plus prometteuses de sa génération ou encore NPR (National Public Radio – USA) qui la proclame comme une des plus grandes chanteuses actuelles d’Amérique Latine. La tournée de présentation de l’album compte également plus d’une centaine de concerts sur deux ans, entre les États-Unis, le Canada, L’Amérique du Sud, l’Asie et une dizaine de pays Européens.

 

Chanteuse franco-américaine du célèbre groupe Moriarty (deux albums chez Naïve et deux chez Air Rytmo), Rosemary Standley chante depuis l’âge de huit ans, aux côtés de son père, un répertoire folk américain. Elle étudie en parallèle le chant classique afin d’enrichir son répertoire et sa culture musicale. Parmi toutes ses expériences et collaborations, elle chante en 2010 sous la direction de Laurence Équilbey pour la création Private Domain (Monteverdi, Fauré, Purcell, Verdi) ; elle participe à la création Les Francoises en 2010 avec Olivia Ruiz, Camille, la Grande Sophie, Jeanne Cherhal, Emily Loizeau et au spectacle Memories from The Missing Room d’après l’album The Missing Room mis en scène par Marc Lainé.
Rosemary Standley poursuit depuis 2012 sa trajectoire personnelle avec des créations particulièrement réussies où à chaque fois on découvre une nouvelle facette d’elle et de son talent : Birds on a Wire avec la violoncelliste Dom La Nena, un spectacle et un disque magnifique passant de Purcell à Leonard Cohen ; Queen of a Heart, tour de chant majestueux mis en scène par Juliette Deschamps, Love I Obey où elle explore un répertoire baroque aux côtés du Bruno Helstroffer’s band.
Et dernièrement la création On a dit on fait un spectacle et Wati Watia Zorey Band. Ce qui caractérise avant tout Rosemary Standley, c’est donc sa soif de mener de front des projets différents et de confronter les musique pop et les musiques dites savantes. Avec sa voix unique, elle les ramène à leur première essence…

« Birds on a Wire, jamais titre de concert-spectacle n’a mieux fait résonner l’émotion particulière, tout en finesse et à l’os, qui se dégage de ce duo-symbiose où s’entremêlent deux voix, celle prégnante, ample et langoureuse de la Franco-Américaine Rosemary Standley, (…) et celle, limpide et légère, de la violoncelliste-chanteuse brésilienne Dom La Nena ».
Le Jeudi, Annie Gaspard, 21-27 FEV. 2019

À voir aussi

Distributions Crédits

violoncelle et voix Dom La Nena
voix Rosemary Standley
collaboration artistique Sonia Bester et Julie-Anne Roth
scénographie Anne Muller et Salma Bordes
création lumière Anne Muller
création son Anne Laurin
régie lumière Anne Muller ou Anne Terrasse
régie son Anne Laurin ou Morgan Conan Guez
régie générale Guillaume Decourcelle
costumes Marie Labarelle

 

 

 

production La Familia
en accord avec Madamelune
avec le soutien de la Scène nationale de Bayonne Sud-Aquitain et du Cent Quatre-Paris, de l’ADAMI et du CNV
crédit photo Jeremiah

 

 

Album
date de sortie 14 FÉV. 2020
réalisation Rosemary Standley et Dom La Nena
mixage Maxime Le Guil
label Pias
relations presse Brigitte Batcave

 

Maxime Le Guil a travaillé, entre autres, avec Radiohead, Melody Gardot, Christophe ou encore Vincent Delerm en concert à Bonlieu le MER. 20 MAI à 20H30

 

Biographie

Dom La Nena est née à Porto Alegre (Brésil), où elle commence la musique à l’âge de 5 ans. Après des études classiques de violoncelle, elle accompagne divers artistes en tournée comme Jane Birkin, Jeanne Moreau, Etienne Daho, Piers Faccini…
En 2013 elle sort son premier album solo, Ela, co-produit avec Piers Faccini, acclamé par la presse internationale (The New York Times, The Wall Street Journal, NPR, considéré un des meilleurs albums de l’année par Les Inrockuptibles en France). La tournée de l’album compte plus de 120 concerts à travers le monde, en parcourant l’Europe, l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.
En 2015 Dom La Nena sort son deuxième album solo, Soyo. Le disque reçoit les plus beaux éloges de la presse, comme The New Yorker qui considère chaque chanson de l’album comme sacrée, El País qui voit en Dom une des artistes les plus prometteuses de sa génération ou encore NPR (National Public Radio – USA) qui la proclame comme une des plus grandes chanteuses actuelles d’Amérique Latine. La tournée de présentation de l’album compte également plus d’une centaine de concerts sur deux ans, entre les États-Unis, le Canada, L’Amérique du Sud, l’Asie et une dizaine de pays Européens.

 

Chanteuse franco-américaine du célèbre groupe Moriarty (deux albums chez Naïve et deux chez Air Rytmo), Rosemary Standley chante depuis l’âge de huit ans, aux côtés de son père, un répertoire folk américain. Elle étudie en parallèle le chant classique afin d’enrichir son répertoire et sa culture musicale. Parmi toutes ses expériences et collaborations, elle chante en 2010 sous la direction de Laurence Équilbey pour la création Private Domain (Monteverdi, Fauré, Purcell, Verdi) ; elle participe à la création Les Francoises en 2010 avec Olivia Ruiz, Camille, la Grande Sophie, Jeanne Cherhal, Emily Loizeau et au spectacle Memories from The Missing Room d’après l’album The Missing Room mis en scène par Marc Lainé.
Rosemary Standley poursuit depuis 2012 sa trajectoire personnelle avec des créations particulièrement réussies où à chaque fois on découvre une nouvelle facette d’elle et de son talent : Birds on a Wire avec la violoncelliste Dom La Nena, un spectacle et un disque magnifique passant de Purcell à Leonard Cohen ; Queen of a Heart, tour de chant majestueux mis en scène par Juliette Deschamps, Love I Obey où elle explore un répertoire baroque aux côtés du Bruno Helstroffer’s band.
Et dernièrement la création On a dit on fait un spectacle et Wati Watia Zorey Band. Ce qui caractérise avant tout Rosemary Standley, c’est donc sa soif de mener de front des projets différents et de confronter les musique pop et les musiques dites savantes. Avec sa voix unique, elle les ramène à leur première essence…

La presse en parle

« Birds on a Wire, jamais titre de concert-spectacle n’a mieux fait résonner l’émotion particulière, tout en finesse et à l’os, qui se dégage de ce duo-symbiose où s’entremêlent deux voix, celle prégnante, ample et langoureuse de la Franco-Américaine Rosemary Standley, (…) et celle, limpide et légère, de la violoncelliste-chanteuse brésilienne Dom La Nena ».
Le Jeudi, Annie Gaspard, 21-27 FEV. 2019

À voir aussi